5 cents 2007

Erreurs et variétés des pièces de 5 cents.
Avatar de l’utilisateur
savignac
Messages : 1331
Inscription : dim. janv. 20, 2008 8:31 pm
Description : Bonjour,je m'appelle Francis .Je collectionne la monnaie depuis que j'ai 6 ans.Je collectionne toutes les genres de pièces et les billets.

Savignac
Localisation : Berthierville QC
Contact :

5 cents 2007

Messagepar savignac » dim. août 17, 2008 10:22 am

Bonjour,voici un 5 cents que je viens de trouver,est-ce qu'il s'agit d'un surplus de métal?

Image

Image

Image

Merci à l'avance.
GO HABS GO

Numi
Messages : 707
Inscription : mar. juil. 19, 2005 7:17 pm
Description : Bonjour,
Voici le petit profil de Numi, premièrement pourquoi Numi ? Je suis habitué de me faire nommer par le diminutif de mon nom qui est Yan pour Yannick alors je me suis dit pourquoi pas Numi pour numismate, pas tr`s original mais bon ça ma prenais un nom et c’est la première chose qui passé par la tête.

Même avant de collectionner la monnaie il y avait quel que chose qui me fascinait avec cette dernière, le tout viens de mon père n’étant pas collectionneur pour autant il possédais un sac de monnaie qui m’avait toujours fasciné. Ce sac de monnaie contenais de drôle de pièce, premièrement il si trouvait des 50¢ ayoye des 50¢ , une cent noire de la même grosseur que ce fameux 50¢, des 1$ en métal les 1$ ce n’est pas supposé être en papier ça ? Pas au bout de mes surprise il y avait aussi dans ce sac un 5¢ plus petit qu’un 10¢. Au yeux d’un enfant de 10-12 ans je peux vous assurez que c’était merveilleux. Ensuite le collectionneur en moi c’est réveillé en 1999 avec l’ensemble de 25 ¢ du millénaire vendue à la télé par la monnaie royal. Demeurant en région, au début des années 2000 ce n’était pas évident pour la collection, les échanges totalement inexistante et les achats une ou deux fois par année lors de voyage en ville n’avançait pas la collection très rapidement.
Par la suite avec l’Internet soit e-bay ou numicanada le développement c’est intensifié. Présentement j’ai presque finie ma collection de petite et gros 1 Cent, à part les variété très dispendieuse. Aujourd’hui je m’acharne un peu sur le 5¢ en nickel par contre je ne crache sur rien d’autre qui me tombe sous la main. J’ai un certain faible pour les erreurs et variétés un monde infinie…
Cette collection j’espère un jour la transmettre à un de mes deux rejetons, encore trop jeune pour s’avoir si il va y avoir un intérêt quel conque pour mon garçon ou ma fille j’essai de les faire grandir dans la collection.

Yannick
Localisation : Longue-Rive, QC

Messagepar Numi » dim. août 17, 2008 12:18 pm

J'ai quelque chose qui ressemble à ça, mais sur un 2001p. Mais par contre je ne peux te dire c'est quoi. :( Peut-être un #9 Dépôt sur le Lettrage (Mortar Set) :?


http://img517.imageshack.us/my.php?imag ... le1es2.jpg
Dernière édition par Numi le dim. août 17, 2008 2:08 pm, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
savignac
Messages : 1331
Inscription : dim. janv. 20, 2008 8:31 pm
Description : Bonjour,je m'appelle Francis .Je collectionne la monnaie depuis que j'ai 6 ans.Je collectionne toutes les genres de pièces et les billets.

Savignac
Localisation : Berthierville QC
Contact :

Messagepar savignac » dim. août 17, 2008 12:30 pm

Salut,c'est vrais que sa ressemble à un #9 je n'avais pas penser a sa.

A+
GO HABS GO

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » dim. août 17, 2008 2:02 pm

Ce sont des accumulations de métal. C'est très fréquent sur les 2007 autour des lettres.

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5625
Inscription : mer. juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Messagepar castor » dim. août 17, 2008 6:14 pm

clownoses a écrit :Ce sont des accumulations de métal. C'est très fréquent sur les 2007 autour des lettres.


Bonsoir clownoses

Quelle est la cause de ces accumulations de métal d'apres toi :?: .
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas comprit.

Avatar de l’utilisateur
savignac
Messages : 1331
Inscription : dim. janv. 20, 2008 8:31 pm
Description : Bonjour,je m'appelle Francis .Je collectionne la monnaie depuis que j'ai 6 ans.Je collectionne toutes les genres de pièces et les billets.

Savignac
Localisation : Berthierville QC
Contact :

Messagepar savignac » dim. août 17, 2008 7:10 pm

clownoses a écrit :Ce sont des accumulations de métal. C'est très fréquent sur les 2007 autour des lettres.


Merci pour ton aide.

A+

Savignac
GO HABS GO

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » lun. août 18, 2008 6:00 am

Salut,

Le problème, c'est : Je l'ignore complètement. 2001 et 2007 sont les pires années des dépôt de métaux ou accumulations sur les pièces. En 2007, j'ai constaté que les accumulations se retrouvent souvent sur les lettres, tandis qu'en 2001, les accumulations étaient surtout concentré sur le castor.

Depuis qu'ils ont plaqué les pièces depuis 2000, c'est ahurissant de voir autant de pièces renfermant des accumulations.

Voir ce lien pour plusieurs variétés :

viewtopic.php?t=4049

Une mise à jour sera bientôt disponible.

Ma pensée personnelle sur ces dépôts ? Pour moi c'est un problème de température, mais j'avance ce fait. Lighw4re est supposé de s'informer sur ce point. Si vous avez des idées, faites le savoir, car je travail sur ça depuis fort longtemps.

Pour conclure, c'est fantastique pour nous de retrouver autant défaut depuis 2000 sur les éditions plaquées. Ramassez-les, car après 2 ou 3 ans d'usure, plusieurs dépôt s'efface dû au frottement, et c'est pire après 5 ans.

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5625
Inscription : mer. juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Messagepar castor » lun. août 18, 2008 5:46 pm

bonsoir clownoses

Ma pensée personnelle sur ces dépôts ? Pour moi c'est un problème de température, mais j'avance ce fait.


Tu veut dire quoi par température :?:
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas comprit.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » lun. août 18, 2008 7:23 pm

C'est bien ça que je voudrais savoir. Le procédé multi-couche qui va sur la pièce est-il trop chaud ? Il ne fige pas assez vite lors de la frappe ? Faut-il qu'il soit refroidit pour figer correctement ? Lorsqu'il y a frappe, les dépôts demeurent, comme si il y a trop de plaquée nickel sur la surface. Ce sont des questions que je me pose. Ce n'est pas normal qu'il y a tant de défauts sur les pièces plaquée du 5 cents entre 2000 et aujourd'hui. On ne les retrouve pas en masse sur les autres dominations, car je vérifie régulièrement les 25 cents pour une comparaison et il n'y a rien de semblable.

Il faudrait savoir comment fonctionne le système du multi-couche. Là ont pourrait y trouver le problème.

à vous autres de m'aider et de m'éclairer sur cette question.

Avatar de l’utilisateur
Line
Messages : 3430
Inscription : dim. nov. 12, 2006 6:04 am
Description : Je collectionne la monnaie depuis 10 ans
Mais plus intensément ces dernières années avec la découvertes des erreurs et variétées .Mon but est d'offrir une collection a chacun de mes petits enfants
Localisation : val-des-monts

Messagepar Line » lun. août 18, 2008 10:08 pm

Salut
Dans un autre sujet du 5 cents 2007 initié par Maxijo en date du 10 Sept. 2007
J'avais présenter une photo le 18 mai 2008 qui me semblait être un poincon endomager
je ne sait toujours pas ce qui as causé ce surplus de métal
mais la temperature j'ai un gros doute la dessus :oops:
Que les sous soit avec vous :wink:

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » mar. août 19, 2008 5:48 am

Et toi Line ? Se serait quoi ton point de vue sur les nombreux dépôts de métal que nous retrouvons sur le 5 cents en particulier ? Toute information est bonne.

Avatar de l’utilisateur
Line
Messages : 3430
Inscription : dim. nov. 12, 2006 6:04 am
Description : Je collectionne la monnaie depuis 10 ans
Mais plus intensément ces dernières années avec la découvertes des erreurs et variétées .Mon but est d'offrir une collection a chacun de mes petits enfants
Localisation : val-des-monts

5 cents 2007

Messagepar Line » mar. août 19, 2008 6:29 am

Salut et bon matin :)
Je n'ai pas les connaissances pour répondre a ta question
J'ai juste des supositions :?
j'avais penser a un poincon endomager
ou bien a un coin repoinconer
Que les sous soit avec toi :wink:

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5625
Inscription : mer. juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Messagepar castor » mar. août 19, 2008 8:41 am

Bonjour

Clownose a dit : C'est bien ça que je voudrais savoir. Le procédé multi-couche qui va sur la pièce est-il trop chaud ? Il ne fige pas assez vite lors de la frappe ? Faut-il qu'il soit refroidit pour figer correctement ?


Juste pour t'aider dans ta recherche et compréhension de la séquence ( Étapes ) de la fabrication d'une piece d'aujourd'hui ( par Électrodéposition ) .

Je met ce lien en premier . car a ce que je décode de ton propos , il est important que tu comprenne ce que tu appelle "procédé multi-couche" et comment cela s'applique .

http://fr.wikipedia.org/wiki/Galvanoplastie

Tu parle en rouge de causes possibles mais il faut d'abord , d'apres moi . en connaitre les étapes pour pouvoir se les expliquer .

Comme l'acces de ce lien n'est pas direct ;

Cliquer sur "Monnaie royale canadienne" et apres sur "production de pieces" .Il y a trois documents qui expliquent la séquence ou étape .

http://www.mint.ca/royalcanadianmintpub ... efault.htm

Ceci devrait t'aider pour situer quant arrive l'étape d'électrodéposition et voir si cela correspond a ton explication ci-haut ou plutot si cela provient vraiment de cette étape .

Et j'ai hate que tu nous trouve la cause de ce défaut :wink: .
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas comprit.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » mar. août 19, 2008 9:33 am

(Texte Monnaie Royale)
L'électrodéposition est le procédé par lequel les flans d'acier sont revêtus d'un placage protecteur de nickel et de cuivre. Le procédé breveté de placage multicouche, exclusif à la monnaie, est le seul au monde capable de reproduire la signature électromagnétique de n'importe quelle pièce en alliage classique - ce qui offre un net avantage, sur le plan de la sécurité, pour le secteur de la distribution automatique.


(Texte Wikipédia)
La galvanoplastie est un procédé permettant d'appliquer au moyen d'un courant électrique continu, un dépôt métallique, à la surface d'un objet, le métal étant en dissolution dans un liquide. Technique utilisée : soit pour préserver l'objet de l'oxydation, soit pour l'embellir, soit pour en prendre l'empreinte.
Elle utilise l'électrolyse pour sa mise en œuvre.

Les applications sont nombreuses et se retrouvent dans le placage de bijoux, la robinetterie, l'industrie spatiale et automobile, ainsi que la connectique au sens large.

Dans le cas de la connectique les principaux dépôts métalliques sont à base d'or, de nickel et d'étain/plomb.

Le métal servant de support est dénommé substrat. Ces substrats sont choisis en fonction de leur caractéristiques physiques et les dépôts effectués assurent des qualités électriques contrôlées: L'or pour la constance de sa conductivité, le nickel pour protéger de l'oxydation et l'étain/plomb permet de préparer l'assemblage par soudure de la pièce traitée.

(Texte Monnaie Royale)
Après le placage, les pièces sont asséchées, polies et triées par des appareils de tri visionique ultramodernes capables d'examiner jusqu'à 180,000 flans à l'heure afin d'y décelées les cloques, les variations de couleur et les défauts de surface. Elles sont ensuite prêtes à être frappées sous une presse à haute vitesse. Une fois mises en rouleau et emballées, elles sont expédiées aux entrepôts centraux que comptes la Monnaie à travers le pays en vue de leur distribution aux institutions financières.

======================================================
Si je comprend bien, bref plus au moins, le courant électrique permet au liquide (Nickel ou cuivre) de se figer sur l'acier. La ou les couches de nickel permettre de donner du lustres et d'embellir la pièce, pièce qui n'est toujours pas frappée.

Par la suite, d'après le texte de la Monnaie Royale, les pièces sont asséchées, polies et triées, et ça à 180,000 flans à l'heure. Une machine visionique, permet de déceler les défauts de la pièce avant qu'elles soient frappées.

Bon, là c'est ok. Tous les flans sont supposément être beau, car la machine visionique a tout vue et les pièces brillent.

Le problème des pièces est-il à cause d'un mauvais nickel ? Il se peut-il qu'il laisse des dépôts dans le moule lorsque le flan est frappé ? Se pourrait-il que la Monnaie Royale du Canada mélange quelque chose dans le nickel pour diminuer leur coût ? ha ! On a peut-être trouvé le problème. :lol: À vous de me donner votre version mon cher castor.[/b]

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5625
Inscription : mer. juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Messagepar castor » mar. août 19, 2008 10:48 am

Clownose a dit :
Le problème des pièces est-il à cause d'un mauvais nickel ? Il se peut-il qu'il laisse des dépôts dans le moule lorsque le flan est frappé ? Se pourrait-il que la Monnaie Royale du Canada mélange quelque chose dans le nickel pour diminuer leur coût ? ha ! On a peut-être trouvé le problème. À vous de me donner votre version mon cher castor.[/b]

Re bonjour Clownose

Mauvais nickel :?: Faurait etre métalurgiste et travaillé a la M.R.C. dans ce département pour le savoir .

Dépots dans le moule , NON . Un dépot fait un trou dans une piece et non des bosses comme sur la piece de Savignac .

Pour les couts seul la M.R.C. a la réponse .

Pour mon opinion elle si situe au niveau de la vtesse de détoriation des coins de cette année là . Et c'est de là que provient le probleme , d'apres moi . Mauvaise trempe des coins :?: , dureté des flans qui affligent directement la vie utile des coins :?: .....

Pour le copier/coller , quant a moi j'aurais put m'en passer . il y a un lustre que j'ai tout lit cela :wink: .

Surtout lache pas ta recherche :arrow: :arrow: :arrow: .
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas comprit.


Revenir vers « 5 cents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités