Édition Plaquée (Erreur) liste - 5 cents

Erreurs et variétés des pièces de 5 cents.
Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Édition Plaquée (Erreur) liste - 5 cents

Messagepar clownoses » Dim Mai 18, 2008 2:00 pm

Mise à jour des éditions plaquées de 2000 à 2008 du 5 cents. En date du 15 juin 2008.

Généralement des accumulations ou dépôt de métaux. Le but ? Chercher la perle rare de tous ces défauts et comprendre le pourquoi de ces accumulations.


2000 P (Variétés)
∑ (B-80.5) "P" Dépôt. Léger dépôt de métal sur la ligne verticale de la lettre "P".

2001 P (Variétés)
∑ (B-81.2) Pinceau. Coup de pinceau ou dépôt de métal en bas du buste de la Reine à la base de son collier.
∑ (B-81.4) Perlé - Bug tail. Queue de castor difforme et des perles (pointillés) au bout des lignes d'eau à la droite de la queue du castor.
∑ (B-81.5) Worm - Verre de terre - Ligne verticale sur le pelage du castor.
∑ (B-81.6) Queue du castor - Ligne d'eau double. Queue du castor - perlé de moitié - dépôt de métal au dernier A du mot Canada.
∑ (B-81.7) Bug Tail - Deux lignes au bout de la queue.
∑ (B-81.8) TS Dot. Il y a un point entre les lettres T et S et un autre au bout de la feuille d'érable, soit celle de droite. Cette édition est recherchée.
∑ (B-81.9) Yeux/dot ou bouton. Petit point, surplus de métal en face de l'œil de la Reine.
∑ (B-81.10) Date/dot. Dépôt de métal, plusieurs points, à la date 2001.
∑ (B-81.11) Eli/dot. Dépôt de métal, points, sur les lettres ELI du nom Elizabeth.
∑ (B-81.12) Regina/dot. Dépôt de métal sur le mot Regina.
∑ (B-81.13) A/Canada. Dépôt de métal, points, sur le dernier A du mot Canada, à la base à droite.
∑ (B-81.14) Extra/dot. Plusieurs défauts.
∑ Sur le mot cents.
∑ A - Canada - le dernier.
∑ 2 - dot dans la boucle du chiffre 2.
∑ Queue du castor.
∑ Feuille d'érable, celle de droite.
∑ Mot Regina.
∑ Elizabeth - plusieurs points
∑ La lettre P - face Reine.
∑ Plusieurs points sur la surface, côté de la Reine.
∑ (B-81.15) Elizabeth - Dépôt de métal, points, sur le nom Elizabeth.
∑ (B-81.16) Leaf/dot - Dépôt de métal sur les deux feuilles d'érables.
∑ (B-81.17) "S" Cents - Un point en bas du S du mot Cents.
∑ (B-81.18) (Cou Double) Le cou de la Reine est en double.
∑ (B-81.19) (Couronne - Ligne) Une ligne oblique sur la couronne de la Reine, au carré de la couronne, à l'extrémité droite en haut.
∑ (B-81.20) (N Dot - Et Dot)
∑ Un point à la gauche de la barre oblique du "N" du mot Cents.
∑ Point en bas du "S" du mot cents à la gauche de la feuille d'érable de droite.
∑ Plusieurs dépôt de métaux sur le mot Canada.
∑ Type pinceau (Voir B-81.2)
∑ RE Regina, dépôt de métal.


2002 P (Variétés)
∑ (B-82.2) (Ligne/Nez) Ligne qui contourne le nez de la Reine.
∑ (B-82.3) (Ligne/Eau) Surplus de métal sur la première ligne d'eau, celle du haut, à la droite du castor. En plus, il y a un dépôt de métal sur la dernière ligne d'eau, à droite, celle du bas.
∑ (B-82.4) (A + Dot) Dépôt de métal (point) au bout de la queue du castor, et il y a une patte de mouche à la base du A du dernier A du mot Canada.
∑ (B-82.5) (Perlé triple) Perlé en triple sur le côté de la Reine à sa base.
∑ (B-82.6) (Bug Tail) Point au bout de la queue du castor.
∑ (B-82.7) ("A" Plain) Le dernier A du mot Canada est plus épais, et une ligne d'eau supplémentaire (Une barre) à la queue du castor.
∑ (B-82.8) (Roche/Dot) Petit point en bas du rocher près de la queue du castor.
∑ (B-82.9) ("A" Mouche) Patte de mouche au dernier A du mot Canada. Voir aussi B-82.4.
∑ (B-82.10) (Perlé Double) Perlé double sur le côté de la Reine à sa base.
∑ (B-82.11) ("00" Dot) Petit point à l'intérieur des "0" de l'année 2002.
∑ (B-82.12) (Leaf/Dot) Dépôt de métal à la feuille d'érable, celle de gauche.
∑ (B-82.13) (Queue) Ligne sous la queue du castor. Dépôt de métal.

2003 P (Avec couronne) (Variété)
∑ (B-83.1) ("00" points ou dot) (Des petits points se retrouvent à l'intérieur des 0, soit à gauche.)
∑ (B-83.2) (Dépôt) Plusieurs dépôt de métal. 1- Dépôt sur le "D" de D.G, 2- Point à la tige verticale du "P" (Plaqué), 3- Dépôt sur la lettre "L" du nom Elizabeth, 4- Harpe en bas de la lettre "P".
∑ (B-83.3) ("3" – Leaf) Dépôt de métal sur la feuille d'érable, celle de gauche, et dépôt de métal, petit point, sur le chiffre 3 de l'année.
∑ (B-83.4) ("A" dot) Dépôt de métal sur la lettre "A" du nom Elizabeth.
∑ (B-83.5) (Pelage dot) 3 petits points sur le pelage du castor, tout juste en haut de sa patte avant.
∑ (B-83.6) ("C" dot) Point dans le creux de la lettre "C" du mot Cents. Pièce endommagée sur le côté de la Reine.

2003 P (Sans couronne) (Variétés)
∑ (B-84.2) Petit point dans les "00" de la date.
∑ (B-84.3) Dépôt de métal sur le nom d'Élizabeth.
∑ (B-84.4) Dépôt de métal sur le mot Regina.
∑ (B-84.5) "00" Petit point à l'intérieur des "00" et un point dans la boule de la lettre P (Plaquée).
∑ (B-84.6) (Dépôt) Plusieurs dépôt de métal. 1- "00" Petit point à l'intérieur des "00", 2- Point dans la boule de la lettre P, 3- Dépôt sur les lettres RE du mot Regina. 4- Dépôt sur le deuxième "E" du nom Elizabeth.
∑ (B-84.7) (Dot Cents) Petit points autour des lettres du mot cents, ainsi qu'au chiffre "5" et à la feuille d'érable de gauche.


2004 P (Variétés)
∑ (B-85.1) "00" Dot. Petit point qui se retrouve à l'intérieur des "0".
∑ (B-85.2) Leaf/dot. Point sur la queue de la feuille d'érable, celle de gauche. Catalogué comme une rareté.
∑ (B-85.3) (REG) Dépôt de métal sur les lettres REG du mot Regina + Petit point dans les ronds des "0" de la date.
∑ (B-85.4) (Harpe R) Ligne, grafignes en forme de harpe sur le dessus de la lettre "R" du mot Regina.
∑ (B-85.5) (BETH) Dépôt de métal sur les lettres BETH du nom Elizabeth.
∑ (B-85.6) ("P") Dépôt de métal sur la lettre "P" qui désigne que la pièce est plaquée.
∑ (B-85.7) ("D") Dépôt de métal à l'intérieur de la lettre "D" (D.G. REGINA).
∑ (B-85.8) (Lettres) Dépôt de métal sur les lettres, surtout le dernier "E" du nom d'Elizabeth.
∑ (B-85.9) ( P dot) Petit point à l'intérieur de la boule du "P" qui désigne que la pièce est plaquée.
∑ (B-85.10) ("A" Barre) Petite barre, dépôt de métal, sur la barre oblique, à droite, du dernier A du mot Regina.
∑ (B-85.11) ("RE") D.pôt de métal sur les lettres RE du mot Regina + "P" dot, soit un point à l'intérieur de la boule du "P".
∑ (B-85.12) ("0" - Ligne) Ligne à l'intérieur de la boule du premier "0" de la date, soit celui à la droite du chiffre 2.

2005 (Variétés) (Plaqué - Castor)
∑ (B-86.2) ("00" Dot) Des petits points, dépôt de métal, se retrouve à l'intérieur des "00".
∑ (B-86.3) ("B" - Double) Barre verticale à la lettre "B" du nom Elizabeth.
∑ (B-86.4) ("E" - Dot) Petit point dans le creux du "E" (Regina) dans le coin à gauche de la barre horizontale du haut de la lettre.
∑ (B-86.5) ("P" - Dot) Point à l'intérieur de la boule du "P" + Premier "E" du nom Elizabeth, soit une barre dans le "E" + Harpe R et E au-dessus des lettres du mot Regina.
∑ (B-86.6) ("Leaf Ligne") Ligne, dépôt de métal, sur la feuille d'érable, celle de gauche.
∑ (B-86.7) (EN - double) Le E et le N du mot Cents sont double. Ils ont un surplus de ligne + Premier "0" de la date, il y a un point, soit un surplus de métal.
∑ (B-86.8) ("ELI") Dépôt de métal sur les lettres ELI du nom Elizabeth + "P" dot, soit un point dans la boule de la lettre.
∑ (B-86.9) (Extra dépôts) Plusieurs dépôts de métal sur les lettres, côté de la Reine.
∑ (B-86.10) ("B" - Dot) Point, dépôt de métal sur le B du nom d'Elizabeth, coin gauche en haut.
∑ (B-86.11) ("D et P" - Dot) Point, dépôt de métal sur le D (D.G. Regina) + "P" plain dans la boule de la lettre.
∑ (B-86.12) ("II" - Dot) Dépôt de métal sur le II en chiffre Romain.
∑ (B-86.13) (RE harpe) Harpe au-dessus de la lettre R et E du mot Regina. Très évident au-dessus de la lettre R.
∑ (B-86.14) ("E" - Dot) Premier E du nom Elizabeth dans le coin de la barre vertical et horizontale du haut.
∑ (B-86.15) (EGI) Points, dépôt de métal sur les lettres EGI du mot Regina.

2005V (Variétés) (Plaqué - Victoire)
∑ (B-87.3) (2005 V) Dépôt de métal sur le dernier A du mot Canada.
∑ (B-87.4) (2005 V) Dépôt de métal sur le II (Elizabeth II) le faisant en voir en double.
∑ (B-87.5) (2005 V) "4" dot. Points, dépôt de métal, sur la barre horizontale du chiffre 4, à sa droite, soit à la pointe, au croisement de la barre verticale du chiffre.
∑ (B-87.6) (Dépôt) Dépôts de métal sur ; BETH II, E=REGINA et 4 (Voir B-87.5)
∑ (B-87.7) (E Dépôt) Dépôts de métal sur les lettres E du mot Regina et du nom Elizabeth.

2006 (Variété) (Rare)
∑ (B-88.1) (2006 - sans P) "6" points dans le creux du chiffre.
∑ (B-88.2) (2006 - sans P) Point dans la courbe du chiffre "2".
∑ (B-88.3) (2006 – sans P) Point dans le creux du "0" Le premier 0.

2006 Plaqué (Variété)
∑ (B-89.1) ("6" Point) Point dans le creux du chiffre.
∑ (B-89.2) (I Regina) Dépôt de métal sur le mot Regina. Le I est en double.
∑ (B-89.3) (Nom – Dot) Dépôt de métal sur le nom Elizabeth + Point dans la boule du "P".
∑ (B-89.4) (Cailloux) Accumulation ou dépôt de métal, faisant voir un cailloux en haut de la queue du castor près du rocher.
∑ (B-89.5) ("6" droit) Queue du chiffre "6" est presque horizontale.
∑ (B-89.6) (EGI) Dépôt de métal sur les lettres EGI du mot Regina.
∑ (B-89.7) (Date Dot) Dépôt de métal sur le chiffre "2" en haut de la barre horizontale, dans son creux. Plus, ligne dans la boule du chiffre "6"

2006 MRC (Variétés)
∑ (B-90.1) ("6" point) Points dans le creux du chiffre, soit en haut de la boule près de la queue.
∑ (B-90.2) (BETH) Dépôt de métal sur les lettres BETH II du nom Elizabeth II.
∑ (B-90.3) (Extra) Dépôt de métal sur toutes les lettres du côté de la Reine.
∑ (B-90.4) ("0" dot) Petit point à l'intérieur, à sa gauche, du premier "0" de la date, et dépôt de métal sur les lettres "BE" du nom Elizabeth.

2007 MRC (Variétés)
∑ (B-91.1) Le 5 (5 cents) est en double.
∑ (B-91.2) Regina/dépôt. Dépôt de métal sur le mot Regina.
∑ (B-91.3) (5 cents) Dépôt de métal sur le (5 cents) + "A" du dernier "A" du mot Canada.
∑ (B-91.4) (Perlé Ligne) Une ligne sur le perlé, juste en haut de la lettre "G" de (D.G). Cette ligne touche le rebord et traverse complètement le perlé.
∑ (B-91.5) (E Accent) Barre oblique sur le "E" du mot Regina. On dirait un E accent de grave.
∑ (B-91.6) (E dépôt) Dépôt de métal sur les deux "E" du nom Elizabeth.
∑ (B-91.7) (Menton) Menton double de la Reine, ou dépôt de métal.
∑ (B-91.8) (K –Dot) Point ou dépôt de métal sur la lettre "K" du (K.G) + Dépôt de métal sur les lettres RE du mot Regina.
∑ (B-91.9) (Tail Ligne) Dépôt de métal, ligne, sur la queue du castor.
∑ (B-91.10) (Perlé Ligne 2) Voir (B-91.4)
∑ (B-91.11) (D – Double) Ligne à l'intérieur du D de (D.G) + Dépôt de métal sur les lettres RE du mot Regina.
∑ (B-91.12) (Elizabeth) Dépôt de métal sur le nom Elizabeth.
∑ (B-91.13) (E – Double) Barre double sur la barre vertical du "E" du mot Cents.
∑ (B-91.14) (BE – Dépôt) Dépôt de métal sur les lettres B et E du nom Elizabeth.
∑ (B-91.15) (0 et A) Dépôt de métal sur le dernier "A" du mot Canada et dépôt sur les deux zéro de la date.
∑ (B-91.16) ("G" dot) Dépôt de métal sur le G de D.G
∑ (B-91.17) (Ligne perlé) À la droite du logo de la MRC, une ligne traverse le perlé et va toucher au rime.
∑ (B-91.18) (Ligne d'eau) Ligne d'eau manquante à la gauche du castor. Pièce mal frappée.
(B-91.19) Perlé dot - Point, dépôt de métal (gros), au perlé en bas du logo de la MRC.

2008 MRC (Variétés)
∑ (B-91.1) ("SB" - Ligne) Une ligne frappe les initiales (SB), Susanna Blunt, dessinatrice du portrait de la Reine, et elle continue vers la gauche, passé les initiales.
Dernière édition par clownoses le Sam Juin 14, 2008 1:38 pm, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lightw4re
Site Admin
Messages : 6498
Inscription : Jeu Juil 07, 2005 9:08 am
Description : Administrateur
Contact :

Messagepar Lightw4re » Dim Mai 18, 2008 2:14 pm

Merci clown de partager tes recherches!

Les dépôts de métal semblenet assez fréquents pour les pièces plaqués effectivement. Est-ce que la technologique de plaquage multi-couche s'améliorera avec le temps ? Si on se fit à la liste ci-dessous et à l'année 2007, il semblerait que non.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Dim Mai 18, 2008 2:19 pm

Personnellement, je crois qu'il se pourrait que se soit à cause de la température du plaquage sur la pièce. Quelque chose cloche lors de la frappe. Mais pour nous, c'est une mine d'or de les découvrir avant que la pièce circulation ne soit trop usée.

Avatar de l’utilisateur
Line
Messages : 3530
Inscription : Dim Nov 12, 2006 6:04 am
Description : Je collectionne la monnaie depuis 10 ans
Mais plus intensément ces dernières années avec la découvertes des erreurs et variétées .Mon but est d'offrir une collection a chacun de mes petits enfants
Localisation : val-des-monts

Édition Plaquée (Erreur) liste - 5 cents

Messagepar Line » Dim Mai 18, 2008 4:11 pm

Je dirais même plus :P édition plaquée or :wink:

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Lun Mai 19, 2008 6:36 am

Voici un lien provenant de ce forum qui explique l'erreur du 2006 sans plaque. À mes yeux c'est une édition rare. C'est une belle photo provenant de La Loutre.

viewtopic.php?t=3580&postdays=0&postorder=asc&start=15

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Lun Mai 19, 2008 6:41 am

Il y a aussi ces deux liens qui parle du 2006 plaquée et non plaquée.

viewtopic.php?t=3580

viewtopic.php?t=3621

Je les notes, cela va nous facilité nos et vos recherches.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Lun Mai 19, 2008 6:59 am

Photo provenant de Numi montrant l'erreur du 2005 V (Le 4 de l'année 1945). Dans ma liste il est noté (B-87.5)

viewtopic.php?t=1225

Il y a aussi ce poste qui note plusieurs défauts. Les photos viennent de la Loutre.

viewtopic.php?t=1166

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Lun Mai 19, 2008 7:12 am

Et cette photo de Maxijo qui explique très bien les accumulations ou les dépôts de métaux. Ils sont fréquents sur le côté de la Reine, surtout sur les lettres.


viewtopic.php?t=2059

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Lun Mai 19, 2008 5:36 pm

voici quelques photos de dépôts de métaux sur des pièces de 2007.

RE du mot Regina

Image

Le A du mot Canada

Image

Le E (Le premier) du nom Elizabeth et le II en chiffre romain

Image

Le D.G RE (Regina)

Image

Dépôt sur la queue du castor

Image

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Lun Mai 19, 2008 5:53 pm

Et le 2005 "00" dot (dépôt de métal dans les 0) Il est fréquent.

Image

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Lun Mai 19, 2008 6:08 pm

Et le 2003 dot (Sans couronne)

Image

C'est le mieux que je peux faire avec mon scanner désuet.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Jeu Mai 22, 2008 6:16 pm

Voici ma première variété du 2008 circulation. C'est un autre dépôt de métal, une ligne qui frappe les initiales du portrait de la Reine.

Image

Pour moi, c'est la B-92.1. Yé !

Bambou
Messages : 611
Inscription : Ven Oct 05, 2007 10:10 am
Localisation : Gatineau

Messagepar Bambou » Jeu Mai 22, 2008 7:12 pm

Salut!!


1999

Image

Image

1998
1ere pièce

Image

2eme pièce

Image

2000

Image
Image

1994

Image

comment expliquer que ces erreur se retrouve sur des pièces d'années entérieur?

Bambou

Avatar de l’utilisateur
Lightw4re
Site Admin
Messages : 6498
Inscription : Jeu Juil 07, 2005 9:08 am
Description : Administrateur
Contact :

Messagepar Lightw4re » Jeu Mai 22, 2008 7:19 pm

Les dépôts de métal existent depuis bien avant les pièces plaquées.

Dans une condition circulée, les dépôts disparaissent très rapidement. Par contre, pour les pièces incirculées, on en retrouve sur toutes les dénominations. Par exemple, la pièce de 1 cent 1962 - 2 Extra métal.

Par contre, comme ce type d'erreur est fréquent, la valeur de ces variétés n'est habituellement pas très élevé.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1661
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Messagepar clownoses » Jeu Mai 22, 2008 7:28 pm

J'ai la même pièce de 1999, celle avec des points sur le pelage du castor, mais je connaissais pas ce 2000. En 1999, ce point a de différentes formes sur le pelage. Mais est-ce qu'il existe d'autres variétés de dépôt pour le 1999 et 2000 non plaqués ? Il serait bon de le savoir.

Moi aussi, je ne comprends pas ces dépôts de métal sur les pièces non plaquée, mais il sont très fréquent sur celles plaquées. Pourquoi ? Je l'ignore complètement. Ma liste pourrait aider à comprendre ces accumulations ou dépôts. Je pense toujours que c'est à cause de la température. C'est peut-être autre chose qui dépasse mes capacités. :lol:


Revenir vers « 5 cents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 92 invités