Patine artificiel semi contrôlée...

Discussions général concernant les pièces de monnaie.
johnpitch1
Messages : 1297
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar johnpitch1 » Mar Oct 26, 2021 3:52 pm

Bonjour à tous.
Voici un bel exemple d'une patine artificiel semi contrôlée.
Par semi contrôlé je veux dire avec plus ou moins de couleur, du plus foncé au plus pâle en passant par toute les gammes de couleur de l'arc-en-ciel.

Fait uniquement sur des pièces sans grande valeur
Arc en ciel Elisabeth II corona 100.jpg

Avatar de l’utilisateur
Anaïs
Messages : 2866
Inscription : Dim Juin 08, 2008 11:15 pm
Description : collectionne la monnaie depuis quelques années.
Localisation : Ste-Marie

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar Anaïs » Mar Oct 26, 2021 8:43 pm

semi contrôlé? cela veut dire que quelqu'un a fait ça intentionnellement?

belles couleurs cependant

Avatar de l’utilisateur
sylva2020
Messages : 832
Inscription : Dim Mai 10, 2020 1:22 pm
Description : Je dirais que j’ai vraiment commencé à collectionner la monnaie lorsque j’ai appris à mettre un grade sur une pièce. Je peux maintenant voir des particularités qui m’échappaient. C’est ainsi que j’en suis rendu à apprécier les grosses cents de la période Victoria.
Localisation : Estrie

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar sylva2020 » Mar Oct 26, 2021 10:11 pm

Bonjour,

Assez intriguant :shock:

Quel est le procédé ou produit :?:

Tout de même, belles couleurs du côté de la reine.

Salutations

johnpitch1
Messages : 1297
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar johnpitch1 » Ven Oct 29, 2021 12:26 am

Bonsoir.
Je vous prie de m'excuser pour le retard pour répondre.
Eh oui Anais quelqu'un s'est amusé avec une expérience et ce quelqu'un c'est moi...

Depuis quelques temps je fais des essaies sur des pièces qui n'ont pas de valeur à proprement dit. Aucune pièce
représentant une valeur pour une collection n'est utilisée. Pour sylva2020 l'expérience sur la coloration des pièces ''patines contrôlées'' ne requière aucun liquide.
Voici en gros comment j'en suis arrivé à entreprendre cette expérience. Je me suis inspiré des couleurs que laissaient les ''pipes chromées'' d'une moto après avoir chauffé suite à une long ride. Les couleurs de l'arc-en-ciel y sont toutes présentes. En chauffant à l'aide d'une torche de plombier une pièce de cuivre et parfois des pièces en acier on peut obtenir toutes les couleurs de l'arc-en-ciel selon le degré de chaleur que la pièces atteindra. Au début de la chaleur la patine semi-contrôlée, appelons-la comme ça prendra des teintes de jaune pâle et orangées et plus la chaleur monte je me suis aperçu que les couleurs avaient tendance à refroidir, c'est à dire de passé aux couleur froide, je ne pourrais dire avec précision à quel degré les couleurs changent mais une chose est sûr, en me servant d'un fan pour refroidir la pièce je peux arriver à atteindre telle et telle couleur et c'est que ce que vous voyez sur l'image de la pièce si dessus, de vrais petits chef-d'oeuvre et chaque pièces est unique...

Je vous montrerai d'autre pièces, je prends des photos... À suivre.

Salutations.

Avatar de l’utilisateur
sylva2020
Messages : 832
Inscription : Dim Mai 10, 2020 1:22 pm
Description : Je dirais que j’ai vraiment commencé à collectionner la monnaie lorsque j’ai appris à mettre un grade sur une pièce. Je peux maintenant voir des particularités qui m’échappaient. C’est ainsi que j’en suis rendu à apprécier les grosses cents de la période Victoria.
Localisation : Estrie

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar sylva2020 » Sam Oct 30, 2021 10:29 am

Bonjour,

Merci johnpitch1 pour ces explications et j’ai hâte de suivre vos expériences :-D

Il y a quelques années, j’avais acheté des rouleaux de pièces de 1 cent qui avaient été massacrées avec sans doute du vinaigre. J’ai voulu les ramener à la vie en les mettant au four. Après quelques minutes, elles s’amélioraient, mais quelques minutes plus tard, il n’y avait rien de contrôlé ou semi-contrôlé :lol:

Ah oui, mes pièces tournaient dans des teintes de mauve ou violet, mais pas vraiment dans le rouge. Est-ce que vous croyez que c’est une question de température ou du matériau de la pièce :?:

Salutations

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 5883
Inscription : Lun Fév 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis une trentaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar ainsivalavie » Sam Oct 30, 2021 11:43 am

J'avais acquis il y a plusieurs années une pièce de 1 cent 1911 incirculée qui avait été nettoyée chimiquement par son ancien propriétaire. La couleur était d'un rose vraiment épouvantable.

J'avais décidé de faire à l'époque un test étant donné que j'avais peu à perdre. Ainsi, j'avais mis la pièce dans une petite enveloppe "kraft" des années 1960-1970 (La composition n'est pas exactement la même que celles de nos jours à ce que j'ai cru comprendre), et j'avais laissé celle-ci sur le chauffage une bonne partie de l'hiver.

J'avais été assez surpris du résultat obtenu, qui ressemble presque à un placage or. J'ai réessayé plus tard avec des pièces de 1 cent récente, et j'avais été incapable d'obtenir à nouveau ce même résultat.

Ainsi, j'ai l'impression que c'est les résidus chimiques restant sur la pièce, voire la fragilité de la patine compte tenu du nettoyage, qui mélangé avec la technique que j'avais utilisée, avait permis d'obtenir quelque chose d'aussi particulier.

    1c 1911.jpg
Note: Je n’aurais jamais fait cette expérience si la pièce n'avait pas été nettoyée au préalable, puisque je n'aime pas vraiment les patines artificielles, et encore moins lorsqu'elles sont faites dans un but pour tromper un acheteur lors d'une vente. Ainsi, si je viens à vendre cette pièce, il est clair que je vais mentionner cette particularité.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.

Avatar de l’utilisateur
Chemicalpete
Messages : 1797
Inscription : Dim Mai 02, 2010 9:23 am
Localisation : Shawinigan

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar Chemicalpete » Sam Oct 30, 2021 1:10 pm

ainsivalavie a écrit :J'avais acquis il y a plusieurs années une pièce de 1 cent 1911 incirculée qui avait été nettoyée chimiquement par son ancien propriétaire. La couleur était d'un rose vraiment épouvantable.

J'avais décidé de faire à l'époque un test étant donné que j'avais peu à perdre. Ainsi, j'avais mis la pièce dans une petite enveloppe "kraft" des années 1960-1970 (La composition n'est pas exactement la même que celles de nos jours à ce que j'ai cru comprendre), et j'avais laissé celle-ci sur le chauffage une bonne partie de l'hiver.

J'avais été assez surpris du résultat obtenu, qui ressemble presque à un placage or. J'ai réessayé plus tard avec des pièces de 1 cent récente, et j'avais été incapable d'obtenir à nouveau ce même résultat.

Ainsi, j'ai l'impression que c'est les résidus chimiques restant sur la pièce, voire la fragilité de la patine compte tenu du nettoyage, qui mélangé avec la technique que j'avais utilisée, avait permis d'obtenir quelque chose d'aussi particulier.

    1c 1911.jpg
Note: Je n’aurais jamais fait cette expérience si la pièce n'avait pas été nettoyée au préalable, puisque je n'aime pas vraiment les patines artificielles, et encore moins lorsqu'elles sont faites dans un but pour tromper un acheteur lors d'une vente. Ainsi, si je viens à vendre cette pièce, il est clair que je vais mentionner cette particularité.


Il est impossible de prévoir le comportement d'un métal patinable lorsqu'on veut lui faire subir une patine artificielle puisqu'il y a un trop grand nombre de facteurs qui vont influencer le résultat final: l'agent utilisé, la durée, la température, la composition de l'alliage. Ce dernier point a déjà une grande influence car la présence de petites quantités d'éléments mineurs ou des impuretés dans le métal vont modifier le résultat final. Dans ce cas, il est normal que les mêmes conditions de "corrosion" (puisque c'est est une) donnent des résultats différents sur des pièces produites dans des périodes très différentes, car leurs compositions chimiques fines sont différentes.
Le papier Kraft des années 60-70 renferme toujours des composés soufrés qui sont lentement dégagés et vont réagir avec le métal. Lorsque la couche est très mince (de l'ordre du micromètre), cela donne des bleus, des pourpres, des rouges, des verts ou des dorés selon l'épaisseur exacte. La couleur dépend alors presque uniquement de l'épaisseur de la couche d'oxydation, qui est due à des effets d'interférence lumineuse. Il aurait été intéressant de documenter l'évolution de la teinte avec le temps...
Lorsque la couche est plus épaisse, la couleur propre des produits de corrosion (oxydes et/ou sulfures métalliques + produits de réaction avec les saletés provenant du contact avec la peau) l'emporte et on obtient des bruns plus ou moins foncés.

On peut trouver sur internet des tas de recettes chimiques pour "patiner" du cuivre, des laitons, des bronzes, de l'argent...

J'ai déjà essayé de provoquer une patine "artificielle" en exposant une pièce de cuivre aux intempéries (soleil/pluie) pendant un été, mais les résultats n'étaient pas convaincants. Il faudrait que je refasse le tests en exposant les pièces pendant au moins un an...
J'ai aussi essayé de "patiner" des 1¢ neuves des années '70 en les remettant "à zéro" avec un nettoyage à l'acide dilué pour enlever toute patine originale et après les avoir soigneusement rincées et séchées, je les ai placées dans une petit four à 400 °F et en regardant l'évolution des couleurs avec le temps (aucun produit chimique, juste l'air ambiant). J'ai pu obtenir des tons de rouge/orange, des dorés et des tons de vert plus ou moins bruns/dorés. On peut ainsi avoir un certain "choix" de la couleur de la patine en contrôlant la température et le temps d'exposition.

Avatar de l’utilisateur
sylva2020
Messages : 832
Inscription : Dim Mai 10, 2020 1:22 pm
Description : Je dirais que j’ai vraiment commencé à collectionner la monnaie lorsque j’ai appris à mettre un grade sur une pièce. Je peux maintenant voir des particularités qui m’échappaient. C’est ainsi que j’en suis rendu à apprécier les grosses cents de la période Victoria.
Localisation : Estrie

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar sylva2020 » Sam Oct 30, 2021 4:23 pm

Bonjour,

Je trouve tout ça fort intéressant. :-D

Si j'ai bien compris l'explication de Chemicalpete, il est pratiquement impossible de prévoir la coloration de la pièce si on utilise des produits chimiques ainsi que de la chaleur.

Également, il serait possible d'obtenir un résultat presque contrôlé en utilisant des pièces neuves et de la chaleur tout en vérifiant périodiquement les changements de couleurs.

Sur eBay, j'ai remarqué qu'il y a régulièrement des pièces en argent avec une coloration (rouge, bleu etc.) en périphérie de la pièce. J'ai toujours pensé que les vendeurs avaient un peu forcé la note pour obtenir ce genre de patine. :pense:

Personnellement, je n'oserais jamais faire de tels tests sur des pièces neuves ou ayant un intérêt pour une collection. Mais j'admire tout de même ceux qui réussissent à obtenir des patines spectaculaires.

Salutations

Avatar de l’utilisateur
Chemicalpete
Messages : 1797
Inscription : Dim Mai 02, 2010 9:23 am
Localisation : Shawinigan

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar Chemicalpete » Sam Oct 30, 2021 8:45 pm

En bref, si on tient à faire des patines artificielles, il faut surveiller attentivement le procédé et l'arrêter quand la teinte voulue est obtenue...

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 5883
Inscription : Lun Fév 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis une trentaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar ainsivalavie » Dim Oct 31, 2021 4:18 am

Chemicalpete a écrit :Il est impossible de prévoir le comportement d'un métal patinable lorsqu'on veut lui faire subir une patine artificielle puisqu'il y a un trop grand nombre de facteurs qui vont influencer le résultat final: l'agent utilisé, la durée, la température, la composition de l'alliage. Ce dernier point a déjà une grande influence car la présence de petites quantités d'éléments mineurs ou des impuretés dans le métal vont modifier le résultat final. Dans ce cas, il est normal que les mêmes conditions de "corrosion" (puisque c'est est une) donnent des résultats différents sur des pièces produites dans des périodes très différentes, car leurs compositions chimiques fines sont différentes.

Merci pour votre avis de chimiste Chemicalpete, c'est toujours apprécié.

En fait, dans certaines conditions particulières, j'ai déjà réussi à obtenir des patines "artificielles" très similaires sur plusieurs pièces. Ici j'utilise le "artificielles" entre guillemets, puisque dans le cas que j'ai en mémoire, j'avais mis plusieurs pièces de 1 cent 1963-1964 incirculées dans un album Whitman des années 1960 durant plusieurs années (Lequel était placé dans une enveloppe Kraft de la même époque au fond d'un placard), dans le but de faire un test dans des "conditions réelles".

J'avais complètement oublié ce test durant près de 7-8 ans, j'ai retrouvé l'album il y a quelques années seulement. La demi-douzaine de pièces qui étaient à l'intérieur avaient développé vraiment une douce patine très semblable, assez magnifique. Au point où j'avais vraiment regretté de ne pas avoir mis davantage de pièces dans l'album. Mais bon, j'admets que c'était dans une même et seule expérimentation. Donc, les variables étaient assez similaires.

Bref, pour en revenir au cas que je discutais plus haut concernant la patine sur la pièce de 1 cent 1911, ce n'est pas tant que les expérimentations que j'ai refaites par la suite sur des pièces récentes ont donné une patine différente, mais plutôt de mémoire qu'aucune patine particulière ne s'était développée (Du moins, qui était différent que celle présente à l'origine à l'oeil nu).

Je m'étais interrogé sur ce cas, peut-être pourrez-vous m'éclairer:
    Prenons un cas théorique, où vous avez une pièce 100% cuivre, versus une autre en acier, mais recouverte d'un mince placage d'une composition 100% cuivre identique à la première pièce. Dans des conditions théoriques identiques, est-ce que la patine développée sera la même, ou bien le fait que ça soit du placage peut faire une différence?
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.

Avatar de l’utilisateur
Chemicalpete
Messages : 1797
Inscription : Dim Mai 02, 2010 9:23 am
Localisation : Shawinigan

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar Chemicalpete » Dim Oct 31, 2021 11:14 am

ainsivalavie a écrit :
Chemicalpete a écrit :
Bref, pour en revenir au cas que je discutais plus haut concernant la patine sur la pièce de 1 cent 1911, ce n'est pas tant que les expérimentations que j'ai refaites par la suite sur des pièces récentes ont donné une patine différente, mais plutôt de mémoire qu'aucune patine particulière ne s'était développée (Du moins, qui était différent que celle présente à l'origine à l'oeil nu).

Je m'étais interrogé sur ce cas, peut-être pourrez-vous m'éclairer:
    Prenons un cas théorique, où vous avez une pièce 100% cuivre, versus une autre en acier, mais recouverte d'un mince placage d'une composition 100% cuivre identique à la première pièce. Dans des conditions théoriques identiques, est-ce que la patine développée sera la même, ou bien le fait que ça soit du placage peut faire une différence?


En principe, je crois que oui, les patines artificielles devraient pas mal se ressembler dans les deux cas. Mais en pratique...Je suis moins sûr, pour la raison que la qualité du placage va aussi influencer le résultat. Si le placage est épais et de bonne qualité, je crois que cela devrait donner des résultats comparables à celui d'une pièce en cuivre massif. Mais si le placage est mince et plein de défauts, qui fait que l'acier sous-jacent va aussi se corroder, ce qui devrait donner des résultats différents. Il faut alors parier sur la qualité du placage...

Je serais curieux de faire des tests avec des 1¢ plaquées et non-plaquées des conditions contrôlées...Il y a le problème qu'on a pas de pièces de 1¢ en cuivre pur (les 1¢ sont techniquement en bronze), et il faudrait que les pièces proviennent des mêmes rouleaux neufs pour avoir les mêmes compositions, mais je crois que le test serait néanmoins valable.

Mais comme je dit plus haut, on ne peut pas garantir le résultat d'un traitement pour donner des patines artificielles sur des pièces de monnaie (ce n'est pas la même chose pour des statues). On peut juste se placer dans des conditions qui vont favoriser le plus possible l'obtention de la patine désirée, et cela inclut d'arrêter le traitement à temps...
Mais on est ici dans un autre débat...

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 5883
Inscription : Lun Fév 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis une trentaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar ainsivalavie » Dim Oct 31, 2021 2:34 pm

Chemicalpete a écrit :
ainsivalavie a écrit :Je m'étais interrogé sur ce cas, peut-être pourrez-vous m'éclairer:
    Prenons un cas théorique, où vous avez une pièce 100% cuivre, versus une autre en acier, mais recouverte d'un mince placage d'une composition 100% cuivre identique à la première pièce. Dans des conditions théoriques identiques, est-ce que la patine développée sera la même, ou bien le fait que ça soit du placage peut faire une différence?
En principe, je crois que oui, les patines artificielles devraient pas mal se ressembler dans les deux cas. Mais en pratique...Je suis moins sûr, pour la raison que la qualité du placage va aussi influencer le résultat. Si le placage est épais et de bonne qualité, je crois que cela devrait donner des résultats comparables à celui d'une pièce en cuivre massif. Mais si le placage est mince et plein de défauts, qui fait que l'acier sous-jacent va aussi se corroder, ce qui devrait donner des résultats différents. Il faut alors parier sur la qualité du placage...

Merci Chemicalpete, ça vient confirmer mon sentiment sur la question.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.

johnpitch1
Messages : 1297
Inscription : Dim Fév 03, 2008 2:22 pm
Localisation : QUEBEC

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar johnpitch1 » Dim Oct 31, 2021 8:07 pm

Bonsoir.
SVP.. Ne désespérez pas, j'ai placé mon message trop tôt et je vous explique, en premier lieu, désolé pour l'attente, je travaille trois jours semaine pour une compagnie de photographie aérienne et une fds sur deux dans RPA et j'ai placé mon message juste avant ma fds de travail à la résidence de personnes âgées. HUM! HUM... mauvais timing.

Je pensais avoir le temps de prendre quelques images à travers tout ça mais c'était une erreur de calcul de ma part et je suis agréablement qu'un bon dialogue sur la patine semi contrôlée s'est bien développé au fur et à mesure de la discussion. Des choses bien intéressantes se sont dîtes sur ce sujet, sur les alliages et placage de pièce à savoir comment réagirait une patine semi-contrôlée sur tel et tel métal. J'ai peut-être des réponses à apporter.

J'ai vraiment hâte de vous montrer quelques images de patines que j'ai réalisé depuis quelques temps. je vous promet des développements dans la semaine qui suit.

Salutation...

Avatar de l’utilisateur
sylva2020
Messages : 832
Inscription : Dim Mai 10, 2020 1:22 pm
Description : Je dirais que j’ai vraiment commencé à collectionner la monnaie lorsque j’ai appris à mettre un grade sur une pièce. Je peux maintenant voir des particularités qui m’échappaient. C’est ainsi que j’en suis rendu à apprécier les grosses cents de la période Victoria.
Localisation : Estrie

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar sylva2020 » Lun Nov 01, 2021 2:20 pm

johnpitch1 a écrit :Bonsoir.
SVP.. Ne désespérez pas

Des choses bien intéressantes se sont dîtes sur ce sujet, sur les alliages et placage de pièce à savoir comment réagirait une patine semi-contrôlée sur tel et tel métal. J'ai peut-être des réponses à apporter.

J'ai vraiment hâte de vous montrer quelques images de patines que j'ai réalisé depuis quelques temps. je vous promet des développements dans la semaine qui suit.

Salutation...


Je suis très curieux de voir la suite, en espérant voir vos réussites et vos pièces plus difficiles avec quelques détails explicatifs. :-D

Salutations

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 5883
Inscription : Lun Fév 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis une trentaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal

Re: Patine artificiel semi contrôlée...

Messagepar ainsivalavie » Mer Nov 03, 2021 11:05 pm

Voici une petite anecdote, laquelle par contre s'éloigne un peu du présent sujet:

Dans les derniers jours, j'étais en train de faire un ménage dans ma collection de pièces de 1 cent sous George VI. J'étais rendu à une pièce de 1 cent 1939 dans un carton 2"x2", laquelle avait la mention «Lightly Gold Plated». Cependant, je ne comprenais pas pourquoi j'avais inscrit cette mention à l'époque, puisque la pièce ne me semblait pas du tout plaquée.

Je suis donc allé voir dans mes archives, et par chance, il s'avère que j'avais pris une photo de cette pièce lorsque je l'avais acquise dans un lot en janvier 2014 (Et j'ai aussi constaté que son précédent propriétaire l'avait lui aussi décrit comme possédant un léger placage d'or).

Ainsi, les photos du haut datent de janvier 2014, alors que celles du bas datent d'aujourd'hui (Près de 8 ans plus tard). J'ai tenté autant que possible de reproduire des conditions d'éclairage similaires, mais ce n'était pas nécessairement évident. Quoi qu'il en soit, les photos ont été prises avec le même appareil, et avec le même réglage des couleurs.

1c 1939 Changement Patine 2014 versus 2021.jpg

J'en ai donc conclu que la pièce à l'origine devait plutôt avoir subi une quelconque altération chimique. Je dois dire par contre que je suis quelque peu surpris par la vitesse à laquelle la patine a évolué alors que la pièce était dans un carton 2"x2", lui-même étant entreposé dans de relativement bonnes conditions (Faible taux d'humidité et peu de variations de température).

Au final, ce n'est pas très visible sur les photos, mais la pièce a développé une magnifique patine colorée en périphérie, laquelle semble vraiment naturelle.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.


Revenir vers « Pièces de monnaie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités