Numicanada - Dessus et dessous de la couleur pour les pièces de circulation 2004 à 2018 - Pièces de monnaie canadiennes

Vous êtes : Accueil » Pièces de monnaie » Articles » Dessus et dessous de la couleur pour les pièces de circulation 2004 à 2018

Dessus et dessous de la couleur pour les pièces de circulation 2004 à 2018

Par castor    |   Lundi le 28 janvier 2019

Depuis 2004 la Monnaie Royale Canadienne a émis 19 pièces avec des motifs en couleur pour la monnaie de circulation de différentes dénominations.

Cette étude ne se veut pas technique ni scientifique, mais seulement un partage d’informations et d’observations d’un collectionneur qui voulait en savoir plus sur le comment c’est fait. En étudiant les dessous de la couleur on peut suivre au travers du changement des années, l’évolution de l’application de la couleur, probablement pour que celle-ci tienne bien en place.

Pour les années où il y a l’émission d’une pièce sans couleur et une autre avec couleur, mais qui ont les mêmes thèmes et motifs, il y a deux coins revers différents de produit pour la frappe de chacune de celles-ci. Par contre, il y a souvent de bonnes modifications dans la présentation de ceux-ci dû au fait qu’ils vont recevoir la couleur.

Chacune des pièces qui ont été produites avec couleur est présentée dans cette étude. Pour les années où il y a des choses à noter, ce sera indiqué. Avant de passer au-dessous de la couleur, il y a des choses que l’on peut voir par-dessus.

Dessus de la couleur

En examinant l’ensemble des revers de 2004 à 2011, on peut voir un débordement qui n’est pas de la couleur et qui est transparent comme du vernis. À partir de 2012, je n’ai pas revu de ces marques de débordement. Il y a eu des changements dans la façon d’appliquer la couleur à partir de 2015. Ce sera mentionné à cette date.

Voici quatre exemples parmi d’autres où l’on peut voir ces marques transparentes qui débordent de la couleur elle-même et que vous avez probablement déjà vues. Ces ombrages ont un peu toutes sortes de formes plus ou moins définies.

Les dessus étant vus, la suite portera sur les différentes sortes de moletages qu’il y a sous les couleurs.

Dessous de la couleur

Comme le sujet de cette étude est ce qu’il y a sous la couleur, seul le côté revers sera présenté. Les photos ont été coupées pour présenter seulement la partie colorée de chacune, ainsi que le dessous de celle-ci. Les gros plans du moletage sont faits à un grossissement d`environ 200X.

Note : Une attention spéciale sera portée à la pièce du souvenir de 2010 pour la gravure des motifs qui est unique pour une pièce de circulation canadienne.

25 cents 2004 - Jour du souvenir Coquelicot

Première pièce couleur produite par la MRC pour circulation et elle n’a été produite qu’en couleur.

On voit qu’il y a le motif du coquelicot sous la couleur. Ce sera la seule fois qu’il y aura un motif sous la couleur. Pour tous les autres, la surface est plane avec seulement du moletage. Sur la photo microscope en gros plan du moletage on voit comme des demi-boules qui sont convexes.

25 cents 2006 - Cancer du sein

Pièce produite en couleur seulement. Sur la photo microscope en gros plan du moletage on voit des carrés à la base. Sur le dessus cela varie de carré à rond et ils sont convexes.

25 cents 2008 - Jour du souvenir Coquelicot

Pièce produite en couleur seulement. Le moletage est identique en tous points à la pièce de 2006.

25 cents 2009 - Hockey masculin

Pièces produites avec et sans couleur. Le moletage est pareil à 2006 et 2008. Note : Il y a deux variétés pour cette pièce. Celle avec le dernier chiffre deux de 2002 convexe (surélevé) est la plus rare et celle avec le chiffre deux concave (en creux) la plus commune.

25 cents 2009 - Hockey féminin

Pièces produites avec et sans couleur. Comme le moletage est pareil au hockey masculin sur cette pièce, il n’y a pas de photos de celui-ci. Contrairement au hockey masculin, il y a des nervures sur la feuille d’érable pour la pièce sans couleur. Et celles-ci ne sont pas présentes (voir flèche rouge) sur la pièce sans couleur.

25 cents 2009 - Cindy Klassen

Pièces produites avec et sans couleur. Comme le moletage est pareil au hockey masculin sur cette pièce, il n’y a pas de photos de celui-ci.

25 cents 2010 - Jour du souvenir Coquelicot

Pièce produite en couleur seulement. Pour le moletage, il n’y a rien de structuré dans celui-ci et qui ne se compare à rien. Pour la photo du moletage, ce sont trois photos regroupées prises à des endroits différents sur la pièce.

Cette pièce, en plus d’avoir un moletage qui ne se compare en rien avec les précédentes, a aussi une gravure des motifs uniques.

Les pièces de circulation au Canada de 1858 à aujourd’hui ont toutes des motifs qui sont concaves sur les coins, ce qui donne des motifs convexes sur les pièces frappées. Sur cette pièce et ce coin, l’on retrouve autant des motifs qui sont concaves et convexes sur chacun d’eux.

Pour mieux visualiser ce qui est écrit précédemment, voici le coin (motifs inversés) fabriqué avec une feuille de plomb. Les parties encerclées en bleu sont approximativement celles qui sont convexes sur celui-ci et tous les autres motifs sont concaves sur le coin.

Avec une feuille de papier noir sur le dessus, des parties encerclées en bleu et un éclairage par l’arrière de celui-ci, l’on peut très bien voir les espaces blanches entre le champ du coin et le dessus de ces bosses.

L’on se retrouve donc avec des motifs sur la pièce frappée qui sont à l’inverse de ceux du coin. Les bosses sur le coin deviennent des trous (concaves) qui sont plus bas que le champ de la pièce et tous les autres motifs sont convexes comme normalement.

En limant tous les motifs convexes sur la pièce frappée, l’on peut bien voir ces deux trous sous le champ. Et la peinture des coquelicots est restée intacte.

Ce coin ne peut pas recevoir de polissage dû à ces deux bosses qui excèdent le champ suite à une marque accidentelle sur son champ. Comme par exemple, un entrechoquement des deux coins lors de la frappe.

En date de cette étude, il n’y a pas eu de signalement de pièce entrechoquée sur les forums actifs concernant la collection des monnaies. Ce qui aurait été surement différent comme apparence. Probablement que ces pièces ont été frappées par des presses pourvues du mécanisme d’antichocs.

On retrouve deux différences dans la séparation horizontale des pétales du coquelicot à leurs extrémités. La première consiste en un seul point à chaque extrémité de celle-ci et pour la deuxième il y a deux points.

25 cents 2011 - Série Nature légendaire

Cette série de trois pièces a été produite avec et sans couleur. Le moletage pour les trois pièces a la même disposition de base que ceux de 2006 à 2009 qui sont des carrés à la base et pour le dessus cela varie de carré à rond tout en étant convexes. Mais ceux-ci sont bien ronds à la base et le dessus se termine en rond comme une demi-boule convexe. Celui de 2004 Coquelicot a une configuration semblable, soit des demi-boules.

25 cents 2011 - Baleine Orque

25 cents 2011 - Faucon pèlerin

25 cents 2012-2013 - Série Héros de la guerre de 1812

Ces pièces ont été produites sur deux années avec et sans couleur. Tecumseh et Sir Isaac Brock en 2012, puis Charles-Michel de Salaberry et Laura Secord en 2013.

Ce qui suit est identique pour les quatre pièces, car il n’y a pas de différence entre elles. La forme des points du moletage est pareille à 2011. La seule différence provient de l’alignement de ceux-ci. En 2011, les points sont alignés à 90 degrés et ceux de 2012 sont alignés avec un léger angle. Seule la pièce d’Isaac Brock est présentée pour le moletage.

25 cents 2015 - 50e anniversaire du drapeau canadien

Pièces produites avec et sans couleur. Deux grands changements débutent avec cette année. Les points du moletage sont très près l’un de l’autre. Ces points ont une forme de carré à la base qui se termine par un rond aplati au dessus. La peinture sur cette pièce est beaucoup plus longue en temps de trempage dans l’acétone pour qu’elle s’enlève, comparativement aux précédentes.

25 cents 2015 - Jour du souvenir Coquelicot

Pièces produites avec et sans couleur. Les points du moletage sont très près l’un de l’autre. Ces points ont une forme de carré à la base qui se termine par un rond beaucoup plus aplati au dessus que le 25 cents 2015 Drapeau qui précède.

25 cents 2017 - Pour l’avenir de l’environnement

Pièces produites avec et sans couleur. Les points du moletage sont très près l’un de l’autre. Ces points ont une forme de carré à la base qui se termine par un rond beaucoup moins aplati au dessus que le coquelicot 2015 précédent. Pour toutes les pièces présentées dans cette étude, à l’exception du drapeau de 2015, la peinture partait après un trempage dans l’acétone d’environ cinq à quinze minutes. Pour celle-ci, ce trempage peut prendre plusieurs heures. En plus, il faut frotter avec les doigts pour que cette peinture parte. La peinture sur celle-ci ne se délaye pas comme les autres.

2 dollars 2017 - La danse des esprits

Pièces produites avec et sans couleur. Les points du moletage sont très près l’un de l’autre. Ils sont comme le 25¢ 2017 mais avec un angle différent.

2 dollars 2018 - 100e Anniversaire de l’Armistice de 1918

Pièces produites avec et sans couleur. Les points du moletage ont plus une forme pyramidale et la séparation entre chacune est bien visible à leurs bases. Le dessus est un rond aplati sur son sommet.

Synthèse des moletages de 2004 à 2018

En conclusion et ceci sans aucun jugement de la Monnaie royale canadienne de ma part, il est difficile de comprendre et conclure que de 2004 à 2018, le moletage idéal pour la peinture a été trouvé.

Comme vous pouvez le voir sur la photo de la synthèse du moletage, il n’y a pas beaucoup d’années où l’on retrouve la même configuration et grosseur approximative des points du moletage.

À vous d’en conclure suite à votre lecture. L’année 2018 termine cette étude pour le moment en attendant de prochaines pièces de circulation en couleur.

Merci pour votre lecture.

Share |