Numicanada - Jetons commerciaux post-confédération

Vous êtes : Accueil » Jetons et médailles » Jetons commerciaux post-confédération

Jetons commerciaux post-confédération du Canada

Les marchands trouvent leur profit dans l'émission de jetons commerciaux : en plus de constituer une forme de publicité à bon marché, la vente de jetons met de l’argent dans leurs poches avant qu’ils n’aient à fournir de biens et services (tel que les cartes-cadeaux du 21e siècle), ils leur évitent d’avoir à utiliser de l’argent comptant pour rendre de la monnaie ou faire de menus achats et ils fidélisent la clientèle.

Via les différents liens ci-dessous, il est possible de connaître la description et les caractéristiques de ce type de jetons commerciaux, mais aussi de visualiser différentes erreurs et variétés connus et la valeur de certains jetons.

Jetons de bar, de billard et d'hôtel

Jetons utilisés dans les bars, les salles de billard et les hôtels.

Jetons de boulangerie

Les boulangeries ont vendus des jetons, souvent avec escompte, comme moyen d'encourager les clients et garantir le paiement à l'avance.

Jetons de lait

L'industrie laitière a légué à la numismatique un vaste héritage de jetons qui servaient autrefois à acheter des produits laitiers. De la fin du XIXe siècle aux années 1960 et 1970, les distributeurs de produits laitiers du Canada ont émis une grande variété de jetons à des fins publicitaires ou pour simplifier la vie de leurs clients, alors que la livraison se faisait souvent à domicile.

Jetons de magasin général

Ces jetons portaient souvent les inscriptions good for x cents in merchandise ou trade. Au lieu d'utiliser l'argent de l'époque, certains marchands préféraient distribués des jetons comme paiement aux fournisseurs locaux, éliminant ainsi la nécessité de tenir des livres de compte détaillés.

Jetons de tabac

Ces jetons ont été distribués, comme jetons de lait, de magasin général et de boulangerie, comme paiement en avance pour un produit. Ces jetons étaient plus rares puique les produits du tabac étaient considérés comme des produits de luxe et les consommateurs de ces produits préfèraient payer en monnaie d'époque.

Jetons d'amusement

Jetons de jeux et d'arcades distribués par les machines à sous et autres équipements automatisés. Les machaines à sous utilisaient souvent des jetons au lieu de l'argent liquide afin que les propriétaires et les exploitants échappent à la loi.

Divers jetons commerciaux

Jetons commerciaux post-confédération non classés dans les catégories ci-dessus.