" L'appel des sirènes "

Discussions sur les erreurs et variétés des pièces de monnaie
Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6479
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

" L'appel des sirènes "

Messagepar za75 » lun. févr. 19, 2007 7:48 am

La définition de ce sujet se retrouve dans votre dictionnaire :wink:

En réponse à Ti-Q310 et à quelques autres intervenants qui abordaient, sur le sujet " Combien d'utilisateurs.......", la question des " Monnaies hors circulation " émises par la Monnaie Royale, je répondrai par une question :

Est-il normal que les monnaies tape-à-l'oeil du genre ( 5 et 10 dollars en argent émis entre 1973 et 1976, ainsi que les 100 en or émis entre 1976 et 1986 ) n'aient pris aucune valeur en 30 ans , si ce n'est les variations sur le marché de la valeur de l'argent et de l'or :?: Les collectionneurs, et j'en suis, qui ont acheté ces belles monnaies ont perdu de l'argent pendant plus de 20 ans car, ils ne pouvait pas s'en départir à un prix supérieur au prix d'achat et pourtant, le coût de la vis n'a cessé d'augmenter :evil: Il aurait mieux vallu alors investir directement dans l'achat de lingots d'or ou d'argent :!:

J'ai allumé mes lumières :idea: et banni ce type de monnaies de ma liste d'achat et je conseille aux nouveaux collectionneurs d'en faire autant.

Je préfère, mais de très loin, fouiller dans mon petit change à la recherche d'une erreur ou d'une variété intéressante ou encore me procurer ces mêmes pièces chez des marchands où elles ne sont pas encore soit ni reconnues ni connues; eBay est aussi un autre endroit pour s'en procurer, lorsqu'il est possible de les identifier.

La loutre
Messages : 5274
Inscription : ven. nov. 17, 2006 11:21 am
Localisation : Québec

Faites du sushi de ces sirènes!

Messagepar La loutre » lun. févr. 19, 2007 10:33 am

Très bon point za75!

Il est dommage de constater que de tels "investissements" ne rapportent pas. Je ne suis pas un fan de ce genre de pièces, souvent BEAUCOUP trop chères, et je ne succomberai que si la pièce a un lien historique avec la numismatique, telle que la récente pièce carrée.

Comme toi, je serais curieux de savoir quel est le pourcentage de ces pièces qui ont pris une valeur significative au fil des ans. À force d'inonder le marché de bébelles (année du cochonnet rôti, médaille des chauffeurs d'autobus jaune, pièce hommage au homard gaspésien, et quoi d'autre...), je crois que la MRC effraie plusieurs collectionneurs qui ne savent plus où se garrocher. Visiblement, il n'y a ni la clientèle, ni l'intérêt (donc pas de demande) pour autant de produits. En plus, il faut souvent avoir beaucoup de $$$.

N'oubliez jamais que la monnaie qui se trouve dans vos poches, vous l'aurez toujours au "cost" (J'ai trouvé 3 pièces de 1 cent 1985 avec le 5 pointu; ça m'a coûté 3 cents).
Tout ce que ça coûte d'autre, c'est de la patience :!:
[/code]
Dernière édition par La loutre le mar. mars 13, 2007 11:33 pm, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6479
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

L'appel de sirènes

Messagepar za75 » lun. févr. 19, 2007 11:20 am

D'accord avec toi La Loutre ! Je crois que malheureusement, la MRC a contribué à éloigner plus de personnes de la collection qu'elle n'en a attiré : elle a souvent inondé le marché par la quantité de pièces qu'elle a frappé et les dommages ne sont pas encore totalement réparés.

Il est beaucoup plus plaisant et moins couteux d'acquérir, d'abord et avant tout, de bonnes connaissances et ensuite, étant mieux outillé, d'aller de l'avant en explorant le marché en général, sans oublier le fond de sa poche qui peut occasionnellement nous réserver quelques surprises : avec cette façon de faire, on ne peut qu'être gagnant :D

Avatar de l’utilisateur
Line
Messages : 3417
Inscription : dim. nov. 12, 2006 6:04 am
Description : Je collectionne la monnaie depuis 10 ans
Mais plus intensément ces dernières années avec la découvertes des erreurs et variétées .Mon but est d'offrir une collection a chacun de mes petits enfants
Localisation : val-des-monts

Messagepar Line » lun. févr. 19, 2007 12:24 pm

Je doit vous dire que de trouver de veille pièces dans le fond de mes poches
me ravie toujours
tant qu'au pièce de la mrc elle sont tres belles et certaines couteuse
j'ai fait l'acquisition du 3$ carré
j'ai aussi acheter le 5$ en argent pour le cancer du sein
le 30$ en argent 2006 chien de traineaux
mais en visitant votre site j'ai réaliser que de faire des recherches sur les pièces que j'ai déjas
etait stimulant et m'apportait beaucoup plus
que les belles pièces que j'ai de le mrc.
bonne journée

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4315
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Messagepar Jumpy » lun. févr. 19, 2007 2:46 pm

Juste comme ça:

en 1851-61, la population du canada etait de 3.2 millions.

en 1961-66, la population était rendu à 20.1 millions.

Jetez un coup d'oeil aux émissions de monnaie de circulation et ca vous donnera à réfléchir.

On est en ce moment à 31 millions et on devrait atteindre 40 millions en 2031.

La valeur tend à augmenter à mesure que le marché grandit lui aussi.

réponse:
Le marché a beaucoup augmenté mais en même temps, le nombre de frappes également. Je ne crois pas que les nouvelles pièces vont prendre beaucoup de valeurs si on les compare à celles avant 1960.

d'abord les pièces sont en nickel.
deux, il n'y a pas vraiment de rareté.
trois, presque toutes les émissions numismatiques des 20 dernières années ont perdu de leur valeurs.

Enfin, je ne crois tout simplement pas que les jeunes collectionneurs embarqueront dans les collection datant d'avant 1937 puisqu'il n'y a tout simplement pas de point de départ à leur collection en circulation.

fini aussi les collection de 50 cents qui ne valent rien et qu'on ne trouve tout simplement nulle part, personnes ne démarre plus de collections comme ça.

Reste les collection numismatiques Hors de prix et payé TRÈS cheres...
encore là, il y a surement un marché mais le nombre de frappes est trop élevé pour les emp^cher de perdre de la valeur.

Avatar de l’utilisateur
Lightw4re
Site Admin
Messages : 6370
Inscription : jeu. juil. 07, 2005 9:08 am
Description : Administrateur
Contact :

Messagepar Lightw4re » lun. févr. 19, 2007 3:32 pm

Reste les erreurs de frappe.

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6479
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

L'appel de sirènes

Messagepar za75 » lun. févr. 19, 2007 4:59 pm

Oui, Oui et Oui :!:

Les erreurs de frappe, voilà un bon filon à exploiter et ce, pour deux raisons principales : c'est un terrain non défriché parceque peu de personnes à date ont voulu y mettre les pieds et c'est un terrain passionnant à la portée de toutes les bourses. Donc les jeunes qui ont de bons yeux et de bonnes loupes peuvent s'y régaler sans s'y ruiner :wink:
Mais là comme ailleurs, il faut distinguer, ce qu'un de mes amis appelle les " brindilles ", des erreurs plus importantes; mais ceci est une autre histoire sur laquelle nous aurons certainement l'accaion d'échanger une autre fois

Mais qu'est-ce qui explique le fait que ce terrain est encore si peu défiché :?: Il faut bien reconnaître que le milieu numismatique est très conservateurs dans ses comportements et s'enferme souvent dans ses vieilles habitudes et malheureusement, ce milieu lève le nez sur les erreurs comme il le fait souvent pour les monnaies des autres pays, qu'il décrit souvent avec un certain mépris comme des " mondiales ", en d'autres mots " de la petite merde ". Et pourtant, tout ce beau monde s'étonne que le nombre de collectionneurs n'augmente pas comme ils s'y attendent :twisted: La pensée ou la baguette magique peut-être :?: Mais que font-ils de nouveau, que mettent-ils de l'avant pour promouvoir ce sport qu'est la collection : je cherche encore..... et encore.....

Comme l'a dit quelqu'un un jour : " On n'est jamais si bien servi que par soi-même " :!: Il faut donc se retrousser les manches et aller de l'avant sans attendre que les autres soient la locomotive à notre place.

Faites-nous part de vos découvertes : qui sait, vous serez peut-être le # 1 à trouver " la pierre précieuse ".

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4315
Inscription : mar. janv. 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Messagepar Jumpy » lun. févr. 19, 2007 6:47 pm

Pour ce qui est de donner nos avis et commentaires, je dois dire que depuis que j'ai signalé le grain de beauté du castor, je vois des annonces sur ebay qui le mentionnent....

Malheureusement, ils en parle comme d'une rareté alors qu'ils sont tous comme ça...

Sur une autre note, je dois dire que les "error" coin, ça ne me branche pas beaucoup...

Combien de pièces de monnaie ont été trafiquées pour leur donner un quelque chose de spécial (déteindre les sous noirs, surpolir des pièces pour feinter une différence...)

Encore faut-il s'attarder à convenir de ce qu'est un "error coin". Mais comme Za l'a dit, pas encore assez de documentation pour etayer et accréditer ces pièces.

Je vais passer un pour tourne-disque qui saute mais je crois que c'est encore et toujours la question de la fonte d'argent qui va influencer le plus la numismatique au cours de la prochaine décennie:

Ce sont les pièces entre 1937 et 1967 qui seront le plus en demande et c'est pour ces années que les prix monteront le plus... pas à cause de l'argent qu'ils contiennent (enfin oui) mais bien à cause de la rareté que la fonte d'Argent des 30 dernìères années a créé.

Triste à dire mais les jeunes collectionneurs vont d'après moi jeté leur dévolu sur ces pièces plutôt que sur les innombrables émission de 25 cents colorés qui valent pas de la schnoutte mais vendu 30$ + taxe.

Ce ne sont pas les parents de 37 ans qui vont pouvoir léguer à leur enfants de 17 ans des cents d'avant 1937.

Ohhhh je m'égare... tant de facteurs à examiner...

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6479
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

L'appel des sirènes

Messagepar za75 » lun. févr. 19, 2007 7:03 pm

Jumpy,

En lisant ton propos, je fais le lien avec un commentaire lu précédemment qui disait en substance que les collections se transmettent de génération en génération.

À partir de ce propos, je crois qu'il y a un certain nombre de jeunes, entre 8 et 38 ans qui, il faut bien l'admettre, profitent de la collection de la génération qui les a précédé et c'est fort bien :!:

Il y a donc un certain nombre de jeunes qui démarrent pour ainsi dire avec un " fond du patrimoine " ( la collection d'un parent ) et d'autres qui démarrent avec le soutien de bénévoles comme ceux, à titre d'exemple, des Apprenp'tits Numismates.

D'autre part, il faut bien voir que la vie d'un collectionneur, ça suit le cours de la vraie vie : au début, on va à l'école et, si on en a le goût, on collectionne, à peu de frais, des monnaies ou on en reçoit en cadeau. Un peu plus tard, on a soi-même une famille, avec toutes les obligations qui s'y rattachent et à l'accasion, on se permets une petite fantaisie, une petite pièce qui coûte quelques sous mais que l'on reluque depuis longtemps. Finalement, lorsque les oiseaux ont quitté le nid, que l'hypothèque est payé......, la marge de manoeuvre augmente et on a le loisir de s'offrir des trucs différents et même des pièces de Victoria, si on en a le goût. Et après....

Tout ceci est le cours de la vie, avec les avantages et les inconvénients reliés à chacunes de ces étapes.

Mais ceci n'a rien à voir avec l'évolution ou non du milieu de la numismatique au Québec ou au Canada. À mon avis, l'évolution viendra beaucoup plus des jeunes, dont j'ai fait mention ci-dessus, que de ceux, plus âgés, il faut en convenir, qui se considèrent bien servis ou satisfaits par le monde numismatique actuel ( somme toute, le " statu quo " c.a.d. faire collectivement du sur-place ).

La planche de salut, dépends en grande partie de gens qui mettent à la disposition de tous des sites vivants comme celui-ci et comme celui des Apprenp'tits Numismates.

Je leur souhaites longue vie !

Rick
Messages : 66
Inscription : sam. févr. 17, 2007 10:39 pm
Localisation : lachute

l'appel des sirenes

Messagepar Rick » lun. févr. 19, 2007 10:09 pm

jumpy
je ne suis pas d'accord avec toi.
j'ai 33 ans ,j'ai deja trouver quelque pieces dans la monnaie courante de 1937 et moins depuis que j'ai commencer et j'espere que ma petite fille de 4 ans va continuer ma collection plus tard
eric

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6479
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

L'appel des sirènes

Messagepar za75 » mar. févr. 20, 2007 7:04 am

Ayant fait passablement le tour de la question concernant l'appel des sirènes de la MRC, je reviens sur le sujet " Erreurs de frappe ", relancé par Lightw4re, sujet qui pourrait être lui aussi identifié, mais à tort, par le milieu très conservateur de la numismatique canadienne , comme un autre appel des sirènes :!:

Selon moi, oui c'est un appel mais un appel à sortir des sentiers battus pour se payer, comme le dit l'annonce, " une tonne " de plaisir dans la découverte.

Jumpy, j'ai apporté un commentaire se rapportant à Ebay sur ton sujet " Devinette sur le 5 cents 2006 ", j'aimerais plutôt revenir sur ton propos concernant les erreurs

Ne crois-tu pas, comme le dit l'expression, qu'il faut éviter de " Jeter le bébé avec l'eau du bain " :?: Je suis d'accord avec toi qu'il faut laisser de côté tout ce qui nous semble trafiqué et qui, somme toute est assez facile à détecter. Mais je ne crois pas avoir dit qu'il fallait " attendre le Messie ", c.a.d. un livre complet et bien documenté sur les erreurs, avant de s'y intéresser. D'ailleurs les balbutiements quelque peu maladroit de Charlton sur ce sujet me portent à penser qu'il faudra attendre encore longtemps :(

Pourtant, ce n'est pas si sorcier de se " faire une tête ", comme on dit dans le jargon, sur ce que sont :

-- Un coin modifié ( ex. : cent 1947 ML, blunt 7 )
-- Un coin entrechoqué ( assez facile à trouver sur les .05 cents 1950 )
-- Double ou triple frappe ( ex. : cent 1962 DF 962 )
-- Coin fissuré ( cherchez des fissures assez apparentes )
-- Pièces coupées, listel soulevé, pièces désaxées de plus de 15 % ou encore, pièces mal centrées pour ne nommer que ceux là .

Après avoir observé nos pièces et posé quelques questions sur le forum si nécessaire, on parlera surement de nos découvertes et il sera plus facile de départager les pièces qui sont intéressantes et peut-être rares des autres qui sont communes et assez banales. Jusqu'ici, pas besoin de gros bouquin pour franchir cette étape.

Bonne chasse :wink:

Invité

L'appel des.....

Messagepar Invité » jeu. févr. 22, 2007 11:16 am

Quelques mots pour compléter mes commentaires sur la MRC :

1-- Leur matériel publicitaire et les réprésentations d'événements ou de personnages sur les pièces, dites de collection, peuvent servir d'outils efficaces pour faire un rappel face à l'Histoire, du genre " Je me souviens " ou, " je m'en souviendrai désormais ", puisqu'on vient de m'en parler dans un cours ou autre.... :wink: Mais je ne crois pas qu'il soit nécessaire d'acheter ces pièces de la MRC, à gros prix, pour atteindre cet objectif :!:

2-- D'autre part, l'initiatice que la MRC a prise en 1992, 1999 et 2000 d'émettre, à chaque mois, des PIÈCES DE CIRCULATION, qui dans ces circonstances étaient des 25 cents, mérite à mon avis d'être reconnu comme un très bon coup. :)

3-- D'ailleurs, tout en pitonnant sur mon clavier, il me vient à penser que les " BONS COUPS " de la MRC sont presque toujours reliés aux pièces produites pour être mises en circulation, les pièces de notre petit change : ça porte à réflexion, non :?:

4-- En bout de ligne, je déplore le fait que la grande majorité des sites, clubs et marchands " encouragent " ou incitent les jeunes et les moins jeunes, par la vitrine qu'ils donnent aux "Pièces de Collection " de la MRC, à tomber sous le charme de ces pièces, c.a.d. de se laisser attirer par " L'appel des sirènes ". La réponse que j'ai souvent entendue de la part de diverses personnes directement impliquées : " Il y a de la demande pour ce type de pièces et, on n'a pas le choix de répondre à cette demande ". En traduction littérale, celà veut dire : " Il y a des avantages à retirer ou de l'argent à faire avec ces pièces et....on se fout du reste... ".

5-- Finalement, il me semble que, même si les musées n'ont RIEN À VENDRE (sic ), les divers intervenants devraient plutôt concentrer leurs efforts pour attirer l'attention des collectionneurs ( jeunes et moins jeunes ) sur les MUSÉES de la monnaie : il y en un à Ottawa et d'autres ailleurs (leurs sites se retrouvent presque tous dans les liens des divers sites ). La motivation de plusieurs collectionneurs, qui les incite à approfondir leurs connaissances sur des pages de l'Histoire, sera beaucoup mieux servie par les Musées que par la MRC : ils y trouveront sans doute moins de tape-à-l'oeil dans la forme de présentation mais beaucoup plus de substance dans la fond.

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6479
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

L'appel des sirènes

Messagepar za75 » jeu. févr. 22, 2007 11:19 am

Le message ci-dessus est celui de Za75 :oops:

Marc

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6479
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Le chant des sirènes

Messagepar za75 » mar. févr. 27, 2007 3:18 am

Qui a des erreurs ou des variétés intéressances à échanger ?
Lesquelles ? Usées ou non :?:
Rencontre possible à Nuhilex, samedi le 3 mars de 11 à 15 Hrs.

Avatar de l’utilisateur
Nic le Fouineur
Messages : 254
Inscription : mar. déc. 20, 2005 12:07 pm
Description : Il y a 30 ans, je trouvais un 5 cents 1930 dans ma monnaie et on m'a appris qu'il existait un magasin de monnaie à Place-Laurier.

Je suis devenu membre de la SNQ en 1980 où j'y ai été secrétaire, administrateur ainsi que Président durant 5 ans.

Avec ma femme j'ai fondé les Jeunes Mordus de la Monnaie, qui agissait comme regroupement junior des membres de la SNQ.

Devant l'abandon de l'aspect junior par la SNQ, j'ai fondé, en 2001 avec Mélanie Villeneuve, Les Apprenp'tits Numismates.
Localisation : Québec

L'approche vers le jeune

Messagepar Nic le Fouineur » mar. févr. 27, 2007 10:37 am

Je suis en contact avec la Monnaie depuis plus de 15 ans. Mes relations me permettent d'être critique et ainsi donner l'heure juste de la part des collectionneurs. Je sais qe la Monnaie semble très loin des jeunes, mais il fut une époque où s'était différents.

En 1996, Danielle Wethurup a invité une dizaine de jeunes à visiter la Monnaie. Pierre Morin, un responsable, nous a offert 4 heures de pur plaisir. Rien à voir avec la petite visite sur les passerelles. Nous avons eu droit à la même visite que la princesse Lady Diana (On raconte qu'elle avait adoré sa visite et avait posé plein de questions - rien à avoir avec la Reine qui s'ennuie durant ces visites). Au dîner, offert par la Monnaie, nous avons été mis au courant des séries 1999 et 2000. On nous a demandé quels thèmes nous souhaitions voir sur des pièces de monnaie. L'idée des papillons du Canada a fait son chemin.

Depuis la création des Apprenp'tits Numismates, nous nous efforçons de maintenir un lien entre la Monnaie et les jeunes, car il est vrai que la Monnaie n'a aucune idée de ce qu'est un collectionneur. Ça progresse peu à peu.


Revenir vers « Erreurs et variétés »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités