5 Cents 1968 : Doublé?

Erreurs et variétés des pièces de 5 cents.
cdnum
Messages : 342
Inscription : sam. déc. 05, 2009 5:25 pm

5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar cdnum » ven. févr. 26, 2010 7:21 pm

Bonjour,

J'ai un 5 cents 1968 où le castor et quelques lettres et chiffres semblent doublés. Est-ce que ce genre d'erreur est commune sur un 5 cents?

Image

Merci.

milena
Messages : 1397
Inscription : sam. févr. 27, 2010 8:13 pm
Description : J'ai un faible pour l'argent (silver) dont j'adore le chatoiement et la couleur, quand il ternit doucement.

J'ai aussi un intérêt particulier pour les 5 cents, même les plus récents

Mon père avait une toute petite collection de pièces. Mais j'adorais quand il me montrait ses quelques pièces. On étalait le tout sur un tapis de table, avec précaution, ne touchant que les bords.

I y a 4-5 ans, alors que je payais une pinte de lait au dépanneur, on m'a refusé un 10 sous. C'est vrai qu'il était bizarre. Je n'ai aucune idée comment il était atterri dans mon porte-monnaie. Je l'ai repris, un peu gênée...

En arrivant chez moi, je l'ai examiné à l'oeil nu, puis à la loupe. Il s'agissait d'un ducat d'or de l'empire austrio-hongrois (1871)...

Je l'ai vendu pour une centaine de dollars, me rendant pour une première fois à Nuphilex .

Mais je me suis mise à lire et à me documenter. Point tournant. J'ai regretté mon ducat.
Mmais j'en trouverai bien un autre...

Ne sous-estimez pas ce legs à vos enfants - ça peut leur prendre du temps, mais un jour, ils vont éclairer vos pièces avec des yeux nouveaux et des technologies nouvelles.

Tout prend de la valeur - il faut laisser le temps faire son travail...
Localisation : Montréal

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar milena » sam. avr. 24, 2010 3:53 pm

Bonjour cdnum
as-tu encore cette pièce ?

Elle semble cumuler plusieurs erreurs décrites dans Blais, dont certaines pas très fréquentes . As-tu jetté un coup d"oeil ?

Avatar de l’utilisateur
Sou-franc
Messages : 225
Inscription : dim. juil. 20, 2008 9:24 pm
Description : Au début de ma collection, 4 à 5 ans passés, les billets prenaient toute la place. D'ailleurs, je crois qu'il est plus facile de s'y intéresser en premier à cause des couleurs, les signatures, les numéros de séries, etc... Quelques cartables bien remplis font un excellent départ, quoique un peu dispendieux. J'ai par la suite commencé à m'intéresser aux pièces de 1 cent, puis aux erreurs (auxquelles j'avais juré n'avoir aucun intérêt) et maintenant c'est tout simplement tout. En plus, je ramasse pour monter 7 petites collections pour mes petits-enfants.
Localisation : Vallée de la Petite Nation

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar Sou-franc » mar. avr. 27, 2010 7:38 pm

Bonsoir cdnum,

J'ai un 5 cents 1962 qui possède des caractéristiques semblables aux tiennes, i.e., doublure du castor (mais pas la queue), certaines perles, quelques lettres, le 1962 et sous la dernière ligne d'eau.

Je me risquerais à coin décalé.
Le Groupe c'est nous...

cdnum
Messages : 342
Inscription : sam. déc. 05, 2009 5:25 pm

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar cdnum » mer. avr. 28, 2010 3:23 am

Bonjour,

Oui, je l'ai encore mais je n'ai pas Blais... je n'ai donc pas jeté un coup d'oeil. C'est intéressant ce qu'il dit dans le livre?

Effectivement il y a doublure... mais je ne trouve pas que ça ressemble à du décalage normal... c'est très défini mais bon, si vous avez des détails, ils sont les bienvenus :)

Image

Image

Image

Image

Merci!

cdnum
Messages : 342
Inscription : sam. déc. 05, 2009 5:25 pm

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar cdnum » mer. avr. 28, 2010 3:34 pm

Bonjour,

Un 5 cents qui cache bien son jeux :)

Image

cdnum
Messages : 342
Inscription : sam. déc. 05, 2009 5:25 pm

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar cdnum » mer. avr. 28, 2010 3:59 pm

Bonjour,

On dirait une double frappe sur tout le coté de la pièce... Qu'en pensez-vous?

Images de plus près :

Image

Image

"IT

Image

BE A POSSIBILITY" :)

Merci.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar clownoses » jeu. avr. 29, 2010 10:00 am

Juste une mise en garde...

La doublure sur la queue du castor est bien présente sur mes pièces BU. Elle fait partie du dessin. Vérifier avec d'autres pièces...
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

cdnum
Messages : 342
Inscription : sam. déc. 05, 2009 5:25 pm

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar cdnum » jeu. avr. 29, 2010 3:59 pm

Bonjour clownoses,

Si vous avez ce type de doublure sur tous les queues de castor 1968 en BU, WOW!

Image

Danger, un collectionneur de 5 cents.... il est PEUT-ÊTRE, je dis bien PEUT-ÊTRE, possible aussi qu'il vous manque le reste...

Merci :)

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar clownoses » jeu. avr. 29, 2010 5:48 pm

Avoue que ta photo est plus explicative que les autres. Sur celle-là, on distingue très bien.

Si tu as bien lu, je mettais en garde, tout simplement, car les reflets portent souvent à confusion. Dommage que tu l'interprêtes d'une autre manière.


1968 (Variétés)
• (BN-51.1-#3) Bug Tail. Point minuscule (Die chip)(#3)au bout de la queue du castor.

• (BN-51.2)(#4,34) Gros perlés dû aux surplus de métal. Denticules en double frappe à la droite de la Reine(#4) et strie de coin(#34).

• (BN-51.3)(#34) Strie de coin aux perlés de la pièce (castor), en haut, près du chiffre 5. C’est un défaut régulier pour cette année-là. Et surplus de métal au denticules

• (BN-51.4)(#13,22,25,33) Ligne d’eau frappé faible et bout manquant au bout de la queue du castor(#25). Variété connue. + Ligne double au-dessus de la ligne d’eau, sous le K.G.(#13) + Dépôt en ligne en haut de la queue du castor, en bas de son pelage, sur le rocher(#22). Une ligne double est aussi présente au dessus de la griffe de la patte arrière(#13). En plus, cette pièce est rotative, soit la reine penché par en arrière, par rapport au castor, de 10 degrés(#33).

• (BN-51.5)(#34) Strie de coin aux perlés, soit à la droite du castor(#34). + Humpback beaver, soit des strie de coin derrière le castor, à son dos, soit tout juste en haut de sa queue(#34). (Les strie de coins aux perlés font la moitié de la pièces). C'est une très belle pièce qui note le problème des stries de coin pour cette année 1968.

• (BN-51.6)(#4,13) Beaver head. Dépôts aux perlés sur le côté du castor(#4), plus double à la tête du castor(#13). Sur l'avers, côté de la reine, les dépôts aux perlés sont aussi très visible.

• (BN-51.7)(#11) Ligne d'eau manquante en haut de la queue du castor(#10).

• (BN-51.8)(#13) Ligne d'eau double(#13). Toutes les lignes d'eau sous le rocher sont double. De même, la lettre C et le dernier A du mot Canada sont aussi en double frappe(#13).

• (BN-51.9)(#33) Pièce rotative de plus de 15 degrés, quasiment 20, soit la reine penché par en arrière par rapport au castor.

• (BN-51.10)(#4) Accumulation de métal aux perlés sur le côté du castor.

• (BN-51.11)(#34) Strie de coin aux perlés sur le côté du castor. Mais cette pièce renferme un défaut assez rare, soit un beau strie de coin au dernier A du mot Canada à sa barre oblique gauche, au pourtour.

• (BN-51.12)(#25,33) Contrairement à la pièce BN-51.7, les lignes d'eau en haut de la queue du castor sont faiblement apparentes(#25). C'est un manquement des traits principaux. Cette pièce est aussi légèrement rotative, soit la reine penché par en arrière par rapport au castor.(#33)

• (BN-51.13)(#43) La queue du chiffre 9 de la date, son bout, est coup. C'est un blundered.

Tu veux que je poursuive ? J'en ai plus de 30 variétés, juste pour le 68. Ouain, Danger, un collectionneur de 5 cents.

N.B. Mes numéros ne sont pas ceux de Numicanada.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

cdnum
Messages : 342
Inscription : sam. déc. 05, 2009 5:25 pm

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar cdnum » jeu. avr. 29, 2010 6:03 pm

Bonjour,

Mais il reste que ce 5 sous possède beaucoup de caractéristiques intéressantes sur une seule même pièce... et non, je n'ai pas BU :roll:

Merci!

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar clownoses » jeu. avr. 29, 2010 6:28 pm

Et les stries de coins et dépôt aux denticules (perlés) ne sont pas juste pour l'année 1968. En 1967, ce problème existait déjà(Voir dans ce forum en faisant une recherche sur le 1967) Et cela se poursuit en 1969 et 1970. Ces années-là, ce sont aussi des belles pièces avec des dépôts de métal aux perlés et des doubles au sujets (Castor, lettrage et reine)

En voici seulement 8...

1967 (Variété)
• (BN-50.1)(#12) (19.67 dot) Voir description ci-haut. Un point très apparent se retrouve entre le chiffre “9” et “6”. Par contre, une bonne loupe est recommandé pour observer cette anomalie. Hans Zoell en avait répertorié plusieurs avec des points au niveau de la date.

• (BN-50.2)(#4,13,34) Menton double(#13). Une ligne double est bien évidente au menton et au cou de la Reine. En plus, cette pièce renferment des stries de coins au perlés(#34) et des dépôt de métal(#4), toujours sur le côté de la Reine.

• (BN-50.3)(#12) Dot. Point entre le chiffre 6 et 7 à l’année 1867. Les dot à la date, pour cette année-là, sont très recherché.

• (BN-50.4)(#4,13,14,32) Double date(#14), Double ligne au dos du lièvre(#13). Hans Zoell nota cette variété du doublage au dos du castor dans sa dernière édition, soit sa cinquième et dernière, celle de 1970. Elle portait le numéro D199n. Ce double date note aussi un double au mot Canada et des dépôt majeurs aux perlés(#4). Le double au lièvre se retrouve à son dos et à son ventre. En plus, cette pièce note un gros 7 dû au double(#32). Ce 7 est plus large.

• (BN-50.5)(#13) Double à la tête et au cou du lièvre. Hans Zoell avait déjà répertorié cette variété dans sa toute dernière édition en 1970. Elle portait le numéro D199o.

• (BN-50.6)(#13,26,33) Double au pourtour du visage de la Reine(#13) + Filling aux lettres D.G. Regina(#26) + Pièce rotative de 10 degrés avec reine par en avant(#33)(Rare, car habituellement c'est toujours la reine penché par en arrière). En 1970, dans sa dernière édition, Hanz Zoell répertoria cette variété du double au pourtour du visage de la Reine. Il avait aussi décellé le doublage aux lettres, mais pas la pièce rotative.

• (BN-50.7)(#13) Double aux lettre du mot Canada. Variété de Hans Zoell.

• (BN-50.8)(#14,34) Double à la date(#14) et strie de coin(#34) au revers près des perlés.

Et tu veux que je poursuives ?

Habituellement, si tu as un double ou des dépôts aux perlés, ta pièce sera souvent rotative.

Les doubles sont fréquents, les dépôts aussi, mais les die chips pour ces année-là sont encore plus rare. Et si tu trouves un DOT, bien là, tu as une belle pièce.

Je dénigre aucunement ta pièce. C'est une belle variété à conserver.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar clownoses » ven. avr. 30, 2010 8:54 am

Voici quelques photo : Humpback beaver et Head beaver + Bug tail

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

milena
Messages : 1397
Inscription : sam. févr. 27, 2010 8:13 pm
Description : J'ai un faible pour l'argent (silver) dont j'adore le chatoiement et la couleur, quand il ternit doucement.

J'ai aussi un intérêt particulier pour les 5 cents, même les plus récents

Mon père avait une toute petite collection de pièces. Mais j'adorais quand il me montrait ses quelques pièces. On étalait le tout sur un tapis de table, avec précaution, ne touchant que les bords.

I y a 4-5 ans, alors que je payais une pinte de lait au dépanneur, on m'a refusé un 10 sous. C'est vrai qu'il était bizarre. Je n'ai aucune idée comment il était atterri dans mon porte-monnaie. Je l'ai repris, un peu gênée...

En arrivant chez moi, je l'ai examiné à l'oeil nu, puis à la loupe. Il s'agissait d'un ducat d'or de l'empire austrio-hongrois (1871)...

Je l'ai vendu pour une centaine de dollars, me rendant pour une première fois à Nuphilex .

Mais je me suis mise à lire et à me documenter. Point tournant. J'ai regretté mon ducat.
Mmais j'en trouverai bien un autre...

Ne sous-estimez pas ce legs à vos enfants - ça peut leur prendre du temps, mais un jour, ils vont éclairer vos pièces avec des yeux nouveaux et des technologies nouvelles.

Tout prend de la valeur - il faut laisser le temps faire son travail...
Localisation : Montréal

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar milena » sam. mai 01, 2010 3:11 pm

Bonjour Clownose
je suis intriguée par la classification des erreurs, certaines erreurs semblent provnir de Zoell mais pas toutes ? Est-ce ta source personnelle ?? (Impressionant)

cdnum
Messages : 342
Inscription : sam. déc. 05, 2009 5:25 pm

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar cdnum » sam. mai 01, 2010 5:11 pm

Bonjour,

Merci clownoses pour toutes ces photos des variétés 1968. C'est très intéressant.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5 Cents 1968 : Doublé?

Messagepar clownoses » sam. mai 01, 2010 5:38 pm

Disons que je vous conseille fortement d'utiliser la liste de ce site, car elle est fait en fonction de toutes les dominations. En plus, elle est excellente, sans faute et elle est faite professionnellement.Vous ne trouverez pas meilleure liste ailleurs.

Moi, ma liste est uniquement en fonction de ma collection, soit le 5 cents.

Je fais un copié collé d'un message que j'ai expédié à un membre v'là quelques jours... ...Il va certainement se reconnaître.

=======================================

Voici ma table : J'avoue que je fonctionne par ère.
Je ne te donnerai pas ma liste de variété, car tu vas être tout mêlé... :lol:
De cette façon, je me retrouve très facilement. Évidemment, c'est uniquement pour le 5 cents.

Codage:

La première lettre :
• A = Petit 5 cents (No 1 à 49) 1858 à1921
• B = Gros 5 cents (no 1 à aujourd'hui) 1922 à aujourd'hui

La deuxième et troisième lettres :
• L'alliage de la pièce (Ère)
----------------------------------------------

AA) Pièce en argent
• 1858 à 1921
• Édition commémorative de 1998.
(A petit 5 cents, A argent)

BA) Pièce en argent du castor et commémorative
• 1996 à ...

BAO) Pièce en argent et or
• 2005 Victoire

BN) Pièce en nickel
• 1922 à 1942, 1946 à 1950, 1955 à 1981
• 1951 (commémoratif-usine)

BCZ) Pièce tombac (Cuivre - Zinc)
• 1942 et 1943

BAC) Pièce en acier plaquée de chrome
• 1944 et 1945, 1951 à 1954

BCN) Pièce en cupro-nickel (Cuivre et nickel)
• 1982 à 2001 et 2006

BAN) Pièce en acier plaquée de nickel
• 1999 à 2010

Donc, pour une brève explication, cela donnerai pour le 1922...

BN-1
(B Gros 5 cents, N Nickel et 1 pour la première version du gros format)

Si j'ai plusieurs variétés, je les notes ainsi :
BN-1.1
BN-1.2
BN-1.3 et ainsi de suite

Ces numéros sont noté sur le carton 2 X 2

De cette manière, je me retrouve assez facilement.

Voilà.

Si cela peut vous aider, j'en suis heureux.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)


Revenir vers « 5 cents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités