Série Bugtail (1957,58,59)

Erreurs et variétés des pièces de 5 cents.
Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar clownoses » mar. sept. 01, 2009 3:31 pm

Autre projet vitrine. Une belle petite série à collectionner.

1957
Image

1958
Image

1959
Image

Note : L'année 1958 renferme aussi des filling (accumulation de métal) autour de la queue du castor. De même, en 1958, le dépôt au bout de la queue du castor est plus petit.

Note : L'année 1959 est un peu plus rare. Sur la photo ci-haut, il y a un dépôt sur la queue du castor et un très petit au bout de la queue.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar clownoses » mar. sept. 01, 2009 4:34 pm

Problème de grandeur de photo

Voici une plus grande 1958 :

Image
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Numi
Messages : 707
Inscription : mar. juil. 19, 2005 7:17 pm
Description : Bonjour,
Voici le petit profil de Numi, premièrement pourquoi Numi ? Je suis habitué de me faire nommer par le diminutif de mon nom qui est Yan pour Yannick alors je me suis dit pourquoi pas Numi pour numismate, pas tr`s original mais bon ça ma prenais un nom et c’est la première chose qui passé par la tête.

Même avant de collectionner la monnaie il y avait quel que chose qui me fascinait avec cette dernière, le tout viens de mon père n’étant pas collectionneur pour autant il possédais un sac de monnaie qui m’avait toujours fasciné. Ce sac de monnaie contenais de drôle de pièce, premièrement il si trouvait des 50¢ ayoye des 50¢ , une cent noire de la même grosseur que ce fameux 50¢, des 1$ en métal les 1$ ce n’est pas supposé être en papier ça ? Pas au bout de mes surprise il y avait aussi dans ce sac un 5¢ plus petit qu’un 10¢. Au yeux d’un enfant de 10-12 ans je peux vous assurez que c’était merveilleux. Ensuite le collectionneur en moi c’est réveillé en 1999 avec l’ensemble de 25 ¢ du millénaire vendue à la télé par la monnaie royal. Demeurant en région, au début des années 2000 ce n’était pas évident pour la collection, les échanges totalement inexistante et les achats une ou deux fois par année lors de voyage en ville n’avançait pas la collection très rapidement.
Par la suite avec l’Internet soit e-bay ou numicanada le développement c’est intensifié. Présentement j’ai presque finie ma collection de petite et gros 1 Cent, à part les variété très dispendieuse. Aujourd’hui je m’acharne un peu sur le 5¢ en nickel par contre je ne crache sur rien d’autre qui me tombe sous la main. J’ai un certain faible pour les erreurs et variétés un monde infinie…
Cette collection j’espère un jour la transmettre à un de mes deux rejetons, encore trop jeune pour s’avoir si il va y avoir un intérêt quel conque pour mon garçon ou ma fille j’essai de les faire grandir dans la collection.

Yannick
Localisation : Longue-Rive, QC

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar Numi » mar. sept. 01, 2009 5:27 pm

Bonjour Clownoses, Si je ne me trompe pas à ce que je vois sur les photos les bugtails de 58 et 59 sont plus petits que 1957 :?: :?: c'est d'aillieur seulement cette dernière que je possède.

Avatar de l’utilisateur
greatgaet
Messages : 651
Inscription : jeu. avr. 05, 2007 2:52 pm
Localisation : Québec

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar greatgaet » mar. sept. 01, 2009 5:54 pm

Bonsoir clownoses, :wink:

On sait d'ores et déjà que l'appellation (Bugtail) pour le 5 cents de 1957 est en fait le résultat d'un éclat de coin, tel que spécifié au #4 de la liste des erreurs et variétés.

Peux-tu confirmer que, ce que tu appelles (Bugtail) pour la 1958 et 59, est aussi le résultat d'un éclat de coin :?:

Merci,

greatgaet

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar clownoses » mar. sept. 01, 2009 6:00 pm

Je vais revenir avec des photos plus évidentes. Problème avec mon appareil. :lol:
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar clownoses » mar. sept. 01, 2009 6:13 pm

Je ne sais pas pour quelle raison, mais mes photos sont jaune... J'ai perdu mon ajustement. :(

Présentement, c'est le mieux que je peux faire.

1958
Image

1959
Image
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6471
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar za75 » mar. sept. 01, 2009 6:57 pm

Éclat de coin # 4, pour 1958 et 1959 :?:

Avatar de l’utilisateur
greatgaet
Messages : 651
Inscription : jeu. avr. 05, 2007 2:52 pm
Localisation : Québec

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar greatgaet » mar. sept. 01, 2009 7:07 pm

Bonsoir clownoses,

Merci pour ces nouvelles photos :D

Je ne peux toutefois pas affirmer, tout comme la 1957, du résultat d'un éclat de coin. :cry:

Comme tu dois le savoir le terme "bugtail" à été utilisé la première fois dans les publications de Zoell. Et de plus cette variété de 1957 se retrouve auhourd'hui dans certaines publications.

Étant spécialisé dans les 5 cents canadien et ses variétés, j'aimerais avoir ton opinion sur le pourquoi que certaines ces variétés peu répertoriés, ont trouvé une certaine lettre de noblesse (5 cents 1957 bugtail) et que d'autres de même acabit (voir plus bas) n'ont pas eu la même chance.

Image

Zoell 1965 part. two page 65 #P185q


greatgaet

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar clownoses » mar. sept. 01, 2009 8:32 pm

Salut Greatgaet,

En passant, je suis juste un collectionneur, pas vraiment un spécialiste, car j'ignore encore beaucoup de chose. C'est juste un peu mon expérience qui peut faire foi, rien de plus, et cela, grâce aux pièces que j'ai.

J'ignore vraiment pourquoi pour ce 1957 bugtail. Par contre, je me souviens que dans les années 1970, le 1957 Bugtail était très recherché et quasiment introuvable. Aujourd'hui, il y en a à la tonne sur E-Bay. Personne ne connaissait ce défaut, sauf les vraies collectionneurs, qui eux, ont certainement vu une petite d'or à faire en les ramassant, un peu comme le 1964 Extra Waterline, qui en passant, valait une fortune dans les années 1980. Il me faudrait une confirmation des prix de ce Bugtail 1957 dans les années 70 et 80 pour en faire une vérification plus juste. Et là, je me demande s'il était catalogué, sauf dans les livres des années 60 de Zoell. Moi j'avais eu ce 57 bugtail dans les années 1980, et si je m'avance, je l'avais payé une dizaine de dollars en condition AU. Les prix ont vraiment baissé pour cette variété.

Pour les pièces d'acier, j'ignore vraiment pourquoi ils ne sont pas si bien coté. Peut-être à cause de leur état de décomposition du à la rouille ? et pourtant, cela devrait être le contraire. J'ai beaucoup de belle variété pour l'année 1954, mais je suis certain qu'elles sont moindrement coté. Elles ont peut-être trop défaut ? Les lignes d'eau, par exemple, sont un défaut majeur des pièces en acier, et pourtant, elles sont plus intéressantes qu'un bugtail.

Personnellement, c'est assurément l'offre et la demande fait durant les années 1970 et 1980 de ce bugtail qui lui ont donné la notoriété d'être catalogué, un peu comme le 1964 Extra Waterline, et plus tard, le 1996 soudé (6 soudé au D) qui sera certainement dans un livre numismatique.

Si d'autres membres ont une meilleure explication, allez y.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1555
Inscription : mar. mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar clownoses » mar. sept. 01, 2009 9:59 pm

Un petit jeu intéressant qui pourrait te donner une bonne idée que les pièces en acier non pas la cote.

Disons que toutes les pièces ci-bas valent 5 dollars. Laquelle tu achèterais ?

1953 (LA TIENNE)
1957 Bugtail
1958 ci-haut
1959 ci haut
1968 bugtail

Les pièces en acier me font penser au pièces plaquées des années 2000 à aujourd'hui. Depuis que j'enquête sur les défauts des plaquées, je reviens toujours à la même pensé, soit ; Elles sont comme les pièces en acier. Les erreurs pleuvent et les gens les délaissent.

Il est vrai, que parfois, le défaut ou la variété est très intéressante. On la garde et on verra plus tard. Juste pour te donner une idée, l'année 2007 a été frappées à plus de 227 millions d'exemplaires, et pourtant, je recherche une maudite deuxième pièces sans ligne d'eau en bas du KG pour me confirmer cette variété. Pour moi, cette erreur est à garder pour le futur. C'est une pièce intrigante, qui plus tard, pourrait faire le bonheur de quelques personnes.

Durant les années 1970 et 80, les collectionneurs pensaient peut-être de la même façon pour le bugtail. Ils les ramassaient créant une surenchère.

Note : Parfois, moi aussi je me demande pourquoi telle ou telles pièces n'est pas cataloguée. Ce n'est pas moi qui décide, se sont les experts.... :lol: :lol: :lol: :lol: Peut-être que se sont des fonctionnaires ?
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Varietycoins
Messages : 222
Inscription : dim. avr. 11, 2010 1:51 am
Description : jai commencé la monnaie, en 2000, en 2003 membre de la Société Nusmatique de Québec, ces la jai pris l'intéret de la Variété jusqu'en 2008, puis je lai mise de coté depuis, en trouvant ce site le 10 Avril 2010, jai recommencé, comme jai plus de guide je me souvien de quelque erreur et variété.
Localisation : Ste-Anne-des-Plaines, Qc

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar Varietycoins » sam. juil. 03, 2010 10:55 pm

:shock: je dirai pas non pour en trouvé dans ces année la :lol:
Les Variétés / Erreurs, c'est ce qui domine la curiosité!

Hibou-Québec
Messages : 1978
Inscription : lun. avr. 04, 2011 10:03 pm
Description : Je suis collectionneur de monnaies et timbres du Canada depuis 1960 maintenant je recherche surtout les erreurs sur monnaie et timbres.
Localisation : Qc.

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar Hibou-Québec » mar. janv. 24, 2012 11:34 pm

Je suis probablement en retard de plus d'un an...

Voici un 5 cents 1957 "bug tail" avec d'autres défauts. Bris de coin près de la feuille de gauche et métal entre les denticules.

Image


Image


Image

priv@t3
Messages : 747
Inscription : mar. août 28, 2007 6:58 pm
Description : debuté ma collection vers l'age de 12 ans en trouvant un cent 1930 en bon etat et recu en cadeau 1 dollar 39.Pendant pres de 30ans a passant que quelque jours par annee a mettre a jour ma collection sans jamais arreter mais repris le gout en decouvrant numicanada en septembre 2007 et je n'ai pas arreter depuis. Presentement je concentre mes effort sur les 1 cent de 1858 a jour.Mon nom a été inscrit dans le livre de monnaie de Pierre Charest en 2009 pour ma decouverte de la cent 1964 "G" manquant.

Grace a Numicanada et ses membres, j'ai pris gout a rechercher des erreurs et je compte deja quelques trouvailles a mon actif.
1 cent 1964 missing G
10 cent 2007 flying H
1 cent 1971 epine supplementaire
1 cent 1983 avec le gros joyaux sur la couronne
1 cent 1899 double 99
On parle ici d'erreur marquante voir nouvelle variété.

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar priv@t3 » mar. mars 06, 2012 11:54 am

J'ai quelque 1959. La grosseur au bout de la queue varie légerement d'une piece a l'autre . Cela me semble correct pour un éclat de coin , par contre je remarque une accumulation autour de certaines lettres ou chiffres , comme un "mortar set " dont sur le 5 et le dernier 9 tous a la meme place.
Aussi un double D de canada

Image

Image

Je me demande donc si cela ne pourrais pas etre du a un debut de mortar plutot qu'un eclat de coin, ou cest un hasard que les 2 soit sur la meme piece mais ce sont bien 2 erreur différente.

merci

Hibou-Québec
Messages : 1978
Inscription : lun. avr. 04, 2011 10:03 pm
Description : Je suis collectionneur de monnaies et timbres du Canada depuis 1960 maintenant je recherche surtout les erreurs sur monnaie et timbres.
Localisation : Qc.

Re: Série Bugtail (1957,58,59)

Messagepar Hibou-Québec » mar. mars 06, 2012 3:09 pm

Je penses que lorsque le coin est usé toutes sortes d'erreurs peuvent apparaître sur la même pièce.


Revenir vers « 5 cents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités