5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Erreurs et variétés des pièces de 5 cents.
Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar clownoses » Lun Mai 03, 2010 3:43 pm

Salut castor,

Mes photos ne sont pas concluantes. Mon appareil n'est pas assez forte pour prendre les détails. J'ose remettre les photos que je t'ai expédié, mais qui ne sont pas très bien concluantes pour démontrer les doublures.

Image

Image

Image

Et celle du dépôt dans l'ouverture. Je sais qu'elle n'a pas rapport avec ta recherche, mais peut-être qu'elle fera des petits pour des renseignements supplémentaires.

Image

Image
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5804
Inscription : Mer Juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar castor » Lun Mai 03, 2010 4:24 pm

Merci clownoses

Comme il faut commencer en quelque part, c'est un très bon début.

Les doublures sont aux mêmes endroits et sur une pièce pareil :wink:
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas compris.

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5804
Inscription : Mer Juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar castor » Ven Mai 14, 2010 8:43 am

castor a écrit :Bonjour

Je cherche de l'information pour le 5¢ 1990 "Barre Belley Beaver" car j'étudie les doublures sur cette pièce actuellement. En première page de ce message il y a la photo du CCN pour cette pièce.

Je vous demande par contre de ne me donner de l'information que pour cette pièce tel que celle de la photo du CCN qui est déjà dans ce message et je ne me concentre que sur les doublures sur cette pièce. J'explique pourquoi dans le message.

Il y a eu plusieurs coins qui ont eu du polissage pour cette année mais celui-ci est différent.

J'aimerais savoir si sur vos pièces, vous avez les doublures que vous allez voir en photos.

Note : Si vous avez un "Barre Belley Beaver" sans doublure, me le dire aussi SVP.

Merci pour votre aide.


Depuis deux semaines que ce message est sur le site, je suis très surprit de voir qu'il n'y aurait que clownoses et moi qui aurait cette pièce :?:

Merci de votre attention.
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas compris.

Avatar de l’utilisateur
castor
Messages : 5804
Inscription : Mer Juin 06, 2007 9:34 am
Description : J'ai commencé vers 12 ans à collectionner des cartons d'allumettes, badges, timbres, épinglettes pour en arriver à la monnaie de circulation.

Une partie d’étude en géologie m’a fait connaitre les minéraux (J'ai toujours ma même loupe 10 X avec moi en forêt) et je ne peux m’empêcher de ramasser des pierres qui m'intéressent.

L'horticulture est aussi une de mes occupations.

REV: oct.2016
Localisation : Chicoutimi

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar castor » Sam Mai 22, 2010 8:48 am

Bonjour

Je remercie Fiston 2005 qui m'a envoyé par la poste la pièce qu'il avait pour examen.

Je cherchais pour un #32 "Coin doublé", mais ce n'est pas le cas.

Sa pièce est identique à la mienne pour le polissage, mais il n'y a aucune doublure.

Après avoir encore bien regardé ma pìèce au microscope manuel, c'est un décalage très propre, très lisse et à plat.

Maintenant que j'ai vu une pièce identique pour le polissage, mais sans doublure, celle de clownoses et la mienne sont à classer #14 "Coin décalé".
Image
BYE.
Suivi liste E&V
Glossaire
Numicanada "Le livre"
Liste des E&V-Informations supplémentaires

Ne jamais classer une pièce avec défaut, tant que celui-ci n'est pas compris.

Avatar de l’utilisateur
Skaha_boY
Messages : 1900
Inscription : Jeu Juin 19, 2008 3:04 am
Description : Je suis de la region de Portneuf près de Québec. Je collectionne depuis mon enfance vers l'age de 7-8 ans environ. Ca a commencé quand nous sommes déménagés dans notre maison et que nous avons trouvé une piece de 25¢ 1950 en défaisant un garde d'escalier en bois et j'ai aussi trouvé dautres vieilles pieces dans le sous-sol. J'étais bien intrigué de voir qu'il y avait eu autre chose que la Reine Elizabeth II auparavant. C'est à la meme époque où les billets de 1$ venaient d'être retirés de la circulation et mon père me donnait tous ceux qui lui passaient sous la main en me disant qu'ils allaient devenir rares. Assez vite, je me suis mis à garder tout ce que je trouvais intéressant et l'intéret n'a fait que grandir avec le annees.
Localisation : Saint-Raymond
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar Skaha_boY » Sam Mai 22, 2010 2:26 pm

Intéressant cette variété de "bare belly". J'ai vérifié toutes mes 1990 et je n'en ai aucune. Parcontre, j'ai cette piece de 5¢ 1964 depuis de nombreuses années que j'ai toujours trouvé differente. Elle est pratiquement neuve avec un look "frosty" comme si elle etait "Proof" avec un eclat "miroir" comme une piece PL. Mais le plus inhabituel est la fourrure du castor qui semble flate, avec beaucoup moins de rainures que la normale. Ca ne peut pas etre de l'usure car la piece est pratiquement neuve. Une fille m'avait donné cette piece dans mon enfance et je l'ai toujours gardée. J'ai deja entendu parlé d'une variété "Bald Beaver" (Castor chauve) et j'en ai deja vu une en vente à l'imaginaire. Serait-ce cette variété que j'ai? Quelqu'un en a deja entendu parler? Est-ce que les piece PL ou Frosty proof de cette année etaient faite comme ca?

ImageImage
Coin collecting is a wealth in many ways.
Coleccionar monedas es una riqueza en muchas formas.
Münze sammeln ist ein Reichtum von vielen Formen.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar clownoses » Sam Mai 22, 2010 4:01 pm

Effectivement, le bald Beaver existe pour l'année 1964. Sur la photo, tu aurais un bald beaver.

Regarde si la tête du castor est double. En plus, le D du Canada est aussi double. C'est un petit truc pour cette année-là.

N.B. Les bald beaver sont difficile à trouver, car les pièces doivent être en très bonne état.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
Skaha_boY
Messages : 1900
Inscription : Jeu Juin 19, 2008 3:04 am
Description : Je suis de la region de Portneuf près de Québec. Je collectionne depuis mon enfance vers l'age de 7-8 ans environ. Ca a commencé quand nous sommes déménagés dans notre maison et que nous avons trouvé une piece de 25¢ 1950 en défaisant un garde d'escalier en bois et j'ai aussi trouvé dautres vieilles pieces dans le sous-sol. J'étais bien intrigué de voir qu'il y avait eu autre chose que la Reine Elizabeth II auparavant. C'est à la meme époque où les billets de 1$ venaient d'être retirés de la circulation et mon père me donnait tous ceux qui lui passaient sous la main en me disant qu'ils allaient devenir rares. Assez vite, je me suis mis à garder tout ce que je trouvais intéressant et l'intéret n'a fait que grandir avec le annees.
Localisation : Saint-Raymond
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar Skaha_boY » Sam Mai 22, 2010 7:11 pm

Merci beaucoup de l'info, ca confirme leur existence, j'en etais pas certain. Ma piece n'a pas la tete doublée ni le D. Mais c'est evidemment un bald beaver d'apres moi. Quelqu'un connait la rareté/valeur de cette variété?
Coin collecting is a wealth in many ways.
Coleccionar monedas es una riqueza en muchas formas.
Münze sammeln ist ein Reichtum von vielen Formen.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar clownoses » Sam Mai 22, 2010 9:37 pm

En 1967-68, dans sa sixième édition, Hans Zoell notait la pièce double head and double D, ainsi que Bald Beaver, à $2.50 dollars en excellente état. (DPS196N).

Elles ont une bonne valeur aujourd'hui. Par contre, la pièce doit être en excellente état. Personne ne va acheter une bald beaver en bas de BU, car l'usure porte à confusion. Il est de même pour l'année 1963.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
Skaha_boY
Messages : 1900
Inscription : Jeu Juin 19, 2008 3:04 am
Description : Je suis de la region de Portneuf près de Québec. Je collectionne depuis mon enfance vers l'age de 7-8 ans environ. Ca a commencé quand nous sommes déménagés dans notre maison et que nous avons trouvé une piece de 25¢ 1950 en défaisant un garde d'escalier en bois et j'ai aussi trouvé dautres vieilles pieces dans le sous-sol. J'étais bien intrigué de voir qu'il y avait eu autre chose que la Reine Elizabeth II auparavant. C'est à la meme époque où les billets de 1$ venaient d'être retirés de la circulation et mon père me donnait tous ceux qui lui passaient sous la main en me disant qu'ils allaient devenir rares. Assez vite, je me suis mis à garder tout ce que je trouvais intéressant et l'intéret n'a fait que grandir avec le annees.
Localisation : Saint-Raymond
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar Skaha_boY » Sam Mai 22, 2010 10:21 pm

La mienne est pratiquement neuve et a un finit de style PL frosty. On peut dire quoi, une dizaine de dollars de valeur aujourdhui?
Coin collecting is a wealth in many ways.
Coleccionar monedas es una riqueza en muchas formas.
Münze sammeln ist ein Reichtum von vielen Formen.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar clownoses » Dim Mai 23, 2010 6:30 am

Je t'avoue que les prix portent souvent à confusion. La dernière fois que j'ai vu un Bald Beaver (2009 environ), c'était pour un 5 cents 1963. L'endroit ou je vais le vendait $8,99 et il était BU. Sur E-Bay, je le partirais à ce prix, même pour un 1964.

Je crois que la Loutre avait fait un forum pour les prix des valeurs de Hans Zoell pour aujourd'hui. Cela te dirais une bonne idée de sa valeur aujourd'hui. Le prix de $2.50 c'était pour les 3 variances ; Double head, double D et bald Beaver. Je ne suis pas un expert des prix, car je ne suis pas vendeur, mais comme je le notais ci-haut, si j'en vendrais un, je le partirais sur E-Bay au prix que j'ai noté ci-haut. Et tu serais peut-être surpris du résultat.

Effectivement, d'après ta photo, ta pièce est excellente, donc, je crois que tu aurais un excellent prix de départ à $8.99. Est-ce qu'il y aurait des membres qui achèteraient un bald Beaver BU à ce prix ?

N.B. Personnellement, n'achetez jamais un Bald Beaver (Castor chauve) en bas de BU. Vous risquez d'être déçu.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

La loutre
Messages : 5275
Inscription : Ven Nov 17, 2006 11:21 am
Localisation : Québec

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar La loutre » Dim Mai 23, 2010 9:37 am

clownoses a écrit :Je crois que la Loutre avait fait un forum pour les prix des valeurs de Hans Zoell pour aujourd'hui. Cela te dirais une bonne idée de sa valeur aujourd'hui. Le prix de $2.50 c'était pour les 3 variances ; Double head, double D et bald Beaver. Je ne suis pas un expert des prix, car je ne suis pas vendeur, mais comme je le notais ci-haut, si j'en vendrais un, je le partirais sur E-Bay au prix que j'ai noté ci-haut. Et tu serais peut-être surpris du résultat.

En effet, c'était ici:
viewtopic.php?f=11&t=6449


[...]
N.B. Personnellement, n'achetez jamais un Bald Beaver (Castor chauve) en bas de BU. Vous risquez d'être déçu.

Bien d'accord avec ça.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar clownoses » Dim Mai 23, 2010 9:48 am

En plein dans le mile La Loutre. C'était excellent ce forum.

Je n'étais pas si pire que ça dans le prix... :lol: :lol: :lol: Cela a de l'allure pour ce défaut à 3 variances. Pour seulement le Bald Beaver ? Bien là, Skaha_Boy, tu as une bonne grille de départ. À toi de faire ton prix de vente... ...On verra si on peut l'acheter à ton prix... :lol: :lol: :lol: Ou le débattre... :idea:

Merci La Loutre.

Petit ajout :

Juste pour le fun, Skaha_Boy... Dans ce forum : Fait-moi une belle annonce avec photo et vante-moi cette pièce pour que je puisse avoir un intérêt sur ce Bald beaver. Évidemment, tu devras me vanter le prix... :lol: :lol: Je vais tenter de faire de même avec le Bare-Belly 1990...
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
Skaha_boY
Messages : 1900
Inscription : Jeu Juin 19, 2008 3:04 am
Description : Je suis de la region de Portneuf près de Québec. Je collectionne depuis mon enfance vers l'age de 7-8 ans environ. Ca a commencé quand nous sommes déménagés dans notre maison et que nous avons trouvé une piece de 25¢ 1950 en défaisant un garde d'escalier en bois et j'ai aussi trouvé dautres vieilles pieces dans le sous-sol. J'étais bien intrigué de voir qu'il y avait eu autre chose que la Reine Elizabeth II auparavant. C'est à la meme époque où les billets de 1$ venaient d'être retirés de la circulation et mon père me donnait tous ceux qui lui passaient sous la main en me disant qu'ils allaient devenir rares. Assez vite, je me suis mis à garder tout ce que je trouvais intéressant et l'intéret n'a fait que grandir avec le annees.
Localisation : Saint-Raymond
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar Skaha_boY » Dim Mai 23, 2010 2:37 pm

Merci pour le lien La loutre! Si je me fis au bareme (1,00$ en 1968 = 6,0702$ en 2008) Une valeur de 2,50$ en 1968 donne 15,1755$ (15,18$) en 2008. C'est beaucoup messemble. Mais comme tu dis clownoses, la mienne n'a pas le double D ni la double tete. je crois que 8$ est un bon prix.

Je suis pas sur de comprendre ton idée clownoses, tu veux qu'on fasse des fausses annonces de vente de nos pieces? lol Entk si tu as une 1990 bare belly de trop, j'en voudrait bien une :P
Coin collecting is a wealth in many ways.
Coleccionar monedas es una riqueza en muchas formas.
Münze sammeln ist ein Reichtum von vielen Formen.

Avatar de l’utilisateur
clownoses
Messages : 1645
Inscription : Mar Mars 25, 2008 4:16 am
Description : Historique en tant que collectionneur :

Je collectionne le 5 cents canadien depuis l'âge de 14 ans. Dès cet âge, je les ramassais pour les empiler dans des bocaux pour bébé, qui vite, que j’ai remplacé par des bocaux plus gros. Les pièces à 12 côtés me fascinaient, et ce fut ces pièces qui furent l’élément déclencheur pour mes débuts. Au fil des années, je me suis ramassé un bon stock de 5 cents, que j’ai toujours conservé, même si à plusieurs reprises j’ai voulu les rouler pour les retourner à la banque.

Et un jour, je rencontre un vieux monsieur collectionneur de monnaie, qui me dit qu’il existe plusieurs défauts sur les pièces, dont des die crack (Coin fendillé) qu’il nommait ligne surélevée, des dots (point) sur la surface et des surplus de métaux un peu partout sur les pièces.

Il m’explique un peu la monnaie, mais sans entrer dans les détails, me donnant même quelques pièces fort intéressantes qui captivèrent mon attention. C’est le début de mes variétés.

N’ayant aucun livre, n’ayant aucune connaissance dans ce domaine, j’ai dû acheter un vieux Charlton pour comprendre un peu ce monde étrange. C’est là, que j’ai constaté qu’il existait des variétés très intéressantes, très recherchées et très difficile à se procurer. C’est le début (1983 environ) de ma petite carrière en tant que collectionneur du 5 cents.

Ayant le stock pour m'amuser, j’ai réalisé que je possédais véritablement une très bonne collection qui dormait dans des rouleaux depuis des années.

Encore aujourd’hui, je fais des découvertes très fructueuses, des variétés que je ne connaissais pas, tout ça grâce aux membres qui apportent certaines découvertes.

Je ne connais pas tout, je ne me considère pas comme un expert en ce domaine, mais mon stock m'aide énormément à répondre à certaines questions, souvent interrogatives pour certains.

Aimant l'histoire, je voulais tout savoir sur le 5 cents, notant tout sur des feuilles lignées, que je mettais dans un gros cartable à anneaux pour mieux me comprendre. J'ai même interrogé mes vieux oncles et mon grand-père au sujet de la monnaie, surtout pour le petit 5 cents en argent, pièces qu'ils avaient connus et utilisé.

Ce cartable, je l’ai encore aujourd’hui. Il est remplis de notes sur le 5 cents et j’ai mes propres tableaux de variétés, car pour moi, les époques sont très importantes pour décrire une erreur sur une pièce de monnaie, état de fait que les livres numismatiques ne prennent pas en considération.

Malheureusement, je ne connais pas les autres dénominations, me concentrant uniquement sur une seule.

Le 5 cents m'a apporté à connaître l'histoire du Canada et d’y insérer des pièces allemandes de la première (1914-18) et deuxième guerre mondiale (1939-45) (5 reichs et reichspfennig seulement) auquel le Canada a participé. Pour moi, le 5 cents canadien est un peu relié à la guerre, car ces guerres, surtout la deuxième, a apporté des changements de métaux qui a affecté plus particulièrement le 5 cents.

Depuis quelques années, j’avais la chance de montrer ma collection à des enfants de classe de 2ième années. J’avais aussi quelques timbres sur les monarques qui montraient le revers d’une pièce de monnaie. Ce sont les enfants qui m’ont donné le goût des timbres. Je m’étais aperçu que les petits garçons étaient très fascinés par la monnaie, alors que les petites filles, s’étaient les timbres et leurs couleurs qui les passionnaient. Princesses, Duchesses, Reine, le beau Prince, peut-être que cela captivaient leurs attentions ? Je l’ignore, mais probablement que oui.

C’est là, que j’ai décidé, depuis peu, de délaisser un peu ma collection de 5 cents, pour me concentrer uniquement sur les timbres qui désignent la Monarchie Britannique. Je devais faire ce virage, car je stagnais sur ma dénomination. Depuis plus d’un an, je suis entrain de me monter une très belle collection de timbres, de petites carte de cigarettes, de cartes postales, toutes reliés à la monarchie. Ces items vont s’unir parfaitement avec ma collection de monnaies.

J’adore collectionner, surtout pour l’histoire du Canada, car c’est un jeune pays en pleine expansion et j’ai la chance d’y vivre.
Localisation : Québec City
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar clownoses » Dim Mai 23, 2010 6:41 pm

Rire. Pour le fun, oui. On verras si tu vas connaître du succès avec ta pièce. Tu me donnes du pouvoir pour vendre un Bare Belley à $19,99 ????? Rire.
Collectionneurs du 5 cents Canadiens depuis 1975.
Collectionneurs de timbres sur la Monarchie Britannique depuis peu. (Roi et Reine seulement)

Avatar de l’utilisateur
Skaha_boY
Messages : 1900
Inscription : Jeu Juin 19, 2008 3:04 am
Description : Je suis de la region de Portneuf près de Québec. Je collectionne depuis mon enfance vers l'age de 7-8 ans environ. Ca a commencé quand nous sommes déménagés dans notre maison et que nous avons trouvé une piece de 25¢ 1950 en défaisant un garde d'escalier en bois et j'ai aussi trouvé dautres vieilles pieces dans le sous-sol. J'étais bien intrigué de voir qu'il y avait eu autre chose que la Reine Elizabeth II auparavant. C'est à la meme époque où les billets de 1$ venaient d'être retirés de la circulation et mon père me donnait tous ceux qui lui passaient sous la main en me disant qu'ils allaient devenir rares. Assez vite, je me suis mis à garder tout ce que je trouvais intéressant et l'intéret n'a fait que grandir avec le annees.
Localisation : Saint-Raymond
Contact :

Re: 5¢ ¨Fourrure vs polissage d'un coin ¨

Messagepar Skaha_boY » Dim Mai 23, 2010 6:52 pm

Ouf pas sur que je payerais autant! Cette variété est répertoriées avec une valeur etablie? Pour ce qui est de mon bald beaver, je veux pas le vendre!
Coin collecting is a wealth in many ways.
Coleccionar monedas es una riqueza en muchas formas.
Münze sammeln ist ein Reichtum von vielen Formen.


Revenir vers « 5 cents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 21 invités