Plusieurs erreurs sur les 5 cents 2001 P

Erreurs et variétés des pièces de 5 cents.
Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

5 cents 2001 P

Messagepar za75 » Ven Mars 23, 2007 1:09 am

À tous les intervenants sur ce sujet,

Simple petite question : à quoi bon se lancer dans toutes les directions en même temps, concernant notamment les erreurs à identifier sur les :

1-- 5 cents 2000
2-- 1 cent 2003
3-- 10 cents 2001,

si, dans un premier temps, on ne peut faire une synthèse complète et cohérente des erreurs identifiés jusqu'ici sur des 5 cents 2001 P :?: 8) :roll: :wink: Ceci me laisse une impression de dispersion inutile et dommageable :oops:

Compte tenu que je n'ai pas de directive à donner à personne, ceci n'est qu'une simple suggestion :wink: Je tiens toutefois à vous souligner que je me sentirais bien plus à l'aise d'apporter ma contribution avec une approche semblable :)

Avatar de l’utilisateur
Line
Messages : 3530
Inscription : Dim Nov 12, 2006 6:04 am
Description : Je collectionne la monnaie depuis 10 ans
Mais plus intensément ces dernières années avec la découvertes des erreurs et variétées .Mon but est d'offrir une collection a chacun de mes petits enfants
Localisation : val-des-monts

Messagepar Line » Ven Mars 23, 2007 5:06 am

Que veut tu dire Za75 :?:

Je tiens toutefois à vous souligner que je me sentirais bien plus à l'aise d'apporter ma contribution avec une approche semblable

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

5 cents 2001 P

Messagepar za75 » Ven Mars 23, 2007 6:49 am

Line :!:

Si tu relis :

1- Le second paragraphe de mon message du 22/03 à 10:04 am

2- Et le paragraphe qui débute par " Simple petite question...........", dans mon dernier message,

tu trouveras la réponse à TA question :roll:

En deux mots, je ne suis ni tenté, ni motivé d'aborder 3 ou 4 " chantiers " en même temps, en ayant l'impression de n'en terminer aucun :wink:

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

5 cents 2001 P

Messagepar za75 » Ven Mars 23, 2007 9:29 am

Puisqu'il faut en arriver à passer une ligne entre les " Brindilles " et les "Branches", je plonge :roll:

Après avoir relu tous vos messages sur ce sujet , voici donc, ci-dessous, la liste de "Branches" que je vous propose.

Je plonge, même si je n'ai pas de certitude sur la grosseur des branches et même si quelques-unes d'entre elles risquent de se retrouver du côté des "Brindilles".

Voici donc ma liste de " Branches ", sans ordre d'importance pour le moment :

1-- Accumulations majeure sur la moustache du castor.

2-- Accumulation majeure près des lignes d'eau, partie gauche de la pièce.

3-- Accumulations et " filling ", sur toute la circonférence, entre la bordure et les dots.

4-- Double frappe sur l'avers ( P, base du collier et couronne sur la partie gauche ).

5-- Manque de fourrure sur le col.

6-- " Bug tail ".

7-- Dot devant l'oeil de la reine ( forme ovale )

8-- Dot devant le museau du castor.

9-- Dot au-dessus du N de Regina.

10-- Placage incomplet à certains endroits.

Je vous lance donc la " balle " et j'attends vos réactions : à votre gré, vous pourrez ajouter, soustraire, infirmer ou confirmer :!: :) 8) :wink:

La loutre
Messages : 5275
Inscription : Ven Nov 17, 2006 11:21 am
Localisation : Québec

5 cents 2001

Messagepar La loutre » Ven Mars 23, 2007 12:28 pm

Avant de me prononcer sur les "branches", je voudrais dire que je comprends ta préoccupation, za75, par rapport à "compléter un chantier avant d'en entreprendre un autre".

Je crois qu'il ne s'agit pas d'un "abandon" de la part des participants autant que d'un débordement d'enthousiasme! Chacun est parti battre sa "trail" et ramène ses trouvailles :P

En effet, on ne peut pas encourager la curiosité pour ensuite vouloir la freiner. Par contre, je suis d'accord avec le fait de canalyser nos énergies à un endroit à la fois (à ceux qui veulent embarquer, évidemment, personne n'a l'obligation de rien ici :wink: ) parce que ça nous permet de discuter d'une chose à la fois, d'avoir le "sujet", souvent une pièce (dénomination + année + erreur identifiée), bien fraîche en mémoire.

De plus, je dois avouer que pour ma part, je suis tombé dans les 10 cents 2001P Bluenose afin de vérifier ce dont parlait Line, puis dans les 25 cents 2006 Bravoure après les observations de scorpion. Et vous commencez à me connaître, quand la loutre plonge, elle fouine sans relâche et ramène des images de ses observations. :P

Quant aux 5 cents 2000P, c'est vraiment une impulsion pour vérifier si les pièces frappées juste avant les 2001 montraient des similitudes avec ces dernières, et comme on sait que les 2000P ont été frappés en décembre 2000, et qu'elles sont donc les dernières pièces de 5 cents avant l'arrivée des 2001, alors je me suis dit qu'on pourrait peut-être voir une continuité, ou une "parenté" dans les erreurs. :roll:

Le défi que nous devons surmonter présentement me ramène aux 5 cents
2001 et 2001P, et plus précisément aux différentes erreurs recensées. Le fait est que si on prend les "branches" identifiées par za75 (partons de là), nous nous retrouvons souvent, sinon toujours, avec des COMBINAISONS d'erreurs. Ainsi, en identifiant quelques "branches" et en les associant individuellement à un chiffre précis (ou à une lettre), comme le fait za75, nous pouvons simplement ajouter ces "codes" à nos pièces.
Exemple: j'ai trouvé quatre pièces 5 cents 2001P avec ACDG (les lettres référeraient à: A -dot à telle place; C -fissure à tel endroit...)

Autrement, nous nous retrouverons avec 73 sous-variétés par année... :cry:

Pour la liste:
"1-- Accumulations majeure sur la moustache du castor"
-oui, je pense que c'est à surveiller. Je ne crois pas en avoir, mais il se peut qu'elles m'ait échappé!

"2-- Accumulation majeure près des lignes d'eau, partie gauche de la pièce"
-même réponse que pour 1.

"3-- Accumulations et " filling ", sur toute la circonférence, entre la bordure et les dots."
-si on parle des divers pustules métalliques sur le pourtour, je crois qu'on doit les noter. Par contre, j'avoue ne plus trop m'accrocher aux spots de métal sur les écritures; on peut noter qu'elles existent, mais elles sont si fréquentes qu'il n'y a pas là beaucoup de recherche à faire pour en trouver!

"4-- Double frappe sur l'avers ( P, base du collier et couronne sur la partie gauche )."
-Pas vu sur les 2001 encore. Mais je crois que les doubles frappes sont toujours dignes de mention.

"5-- Manque de fourrure sur le col."
-je crois que ça s'apparente au manque de gazon sur les Terry Fox. J'achète, mais je suis en conflit d'intérêt sur celle-là. :wink:

"6-- " Bug tail "."
-oui, je l'aime bien celle-là.

"7-- Dot devant l'oeil de la reine ( forme ovale ) "
-à surveiller. rien trouvé pour l'instant

"8-- Dot devant le museau du castor."
-même réponse qu'en 7.

"9-- Dot au-dessus du N de Regina."
-à surveiller.

"10-- Placage incomplet à certains endroits."
-à surveiller aussi


Une façon de fonctionner serait peut-être d'identifier à l'aide d'une combinaison de chiffres et de lettres, du genre:

1 -Dots
1a -au-dessus du N de Regina
1b -devant le museau du castor
1c -devant l'oeil de la reine
etc.

2 -Faible frappe
2a -feuille d'érable gauche (j'invente)

3 -Pustules métalliques
3a -D.G. REGINA
3b -ELIZABETH II
3c -CANADA
etc.

Je crois que vous comprenez le système. C'est une proposition, rien de plus! J'essaie simplement de nous aider à démêler tout ça.

Et pour terminer sur le fait qu'on s'éparpille un peu, les post restent là et on pourra toujours y retourner quand on sera rendu là.

Enfin, rappelons-nous que nous venons tout juste de plonger dans "l'underground de la numismatique" :twisted: .

Ainsi, je suis confiant que dès qu'on aura "réglé" (temporairement, du moins) le cas du 5 cents 2001, nous aurons mis en marche une méthode qui nous permettra d'être encore plus efficaces d'une pièce à l'autre.

Je me permets de dire que c'est un plaisir de travailler avec vous tous!
Amusons-nous avant tout! :P :lol: :D :wink: 8)
Dernière édition par La loutre le Ven Mars 23, 2007 11:34 pm, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Line
Messages : 3530
Inscription : Dim Nov 12, 2006 6:04 am
Description : Je collectionne la monnaie depuis 10 ans
Mais plus intensément ces dernières années avec la découvertes des erreurs et variétées .Mon but est d'offrir une collection a chacun de mes petits enfants
Localisation : val-des-monts

Messagepar Line » Ven Mars 23, 2007 2:28 pm

Bon ok
j'aime bien se système
mais a quelle point les dot et fissure filling sont t'elle importante :?:
il y en as tellement
pourquoi leur donner de l'importance :?
ne peuve t'il pas etre confondu avec l'usure de la pièce :!:

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

5 cents 2001 P

Messagepar za75 » Ven Mars 23, 2007 2:40 pm

La Loutre vaillante,

Je suis d'accord avec ton préambule, concernant notamment l'enthousiasme, la curiosité et la liberté de chacun, chacune de " plonger " dans un champs ou l'autre qui retient l'intérêt :!: :wink:

Ma seule crainte, enfin celle qui a motivé mes interventions précédentes, était la suivante : nous pouvons nous amuser comme des enfants(batifoler) ou encore passer d'une pièce à une autre comme des papillons, ce qui est très bien en soi pour le plaisir du moment, mais si on se retrouve en bout de ligne avec " 73 sous-variétés non regroupées par année" et ce, pour plusieurs années et plusieurs dénominations, sans avoir séparé les " branches " des " brindilles ", je ne nous donne pas 6 mois avant que tout le monde en ait ras-le-bol ! :twisted: Tout nous aurait intéressé, mais plus rien ne serait intéressant :!: :oops: :roll:

La liste :

"3-- Le " filling " est une couche supplémentaire et unie de métal qui dans ce cas-ci se retrouve entre le bord de la pièce et les dots qui sont disposés en cercle : ceci est exclusif à une seule pièce que j'ai répertoriée.


Ta proposition me convient : c'est une façon d'éviter de se retrouver avec 12 ou 15 variétés une fois que le " ménage " sera fait dans tout celà :!:
Je ne me suis pas attardé sur les faibles frappes ( ex. : feuilles ) : il reste à voir si sur une pièce l'élément faible frappe devient l'erreur dominante à retenir. D'autre part, les pustules sont tellement généralisées que je me demande s'il ne vaut pas mieux les considérer comme des " Brindilles " à moins qu'on puisse les définir ( nommer ) plus précisément ( moustache, dots, "bug tail" ou autre ).

" Mise en marche d'une méthode..... " : je suis persuadé que ce sera un plus pour notre futur collectif :)

Je serai de retour lundi, après un salon de monnaie.

" Amusons-nous " qu'il disait :wink:

Avatar de l’utilisateur
Line
Messages : 3530
Inscription : Dim Nov 12, 2006 6:04 am
Description : Je collectionne la monnaie depuis 10 ans
Mais plus intensément ces dernières années avec la découvertes des erreurs et variétées .Mon but est d'offrir une collection a chacun de mes petits enfants
Localisation : val-des-monts

Messagepar Line » Ven Mars 23, 2007 5:18 pm

la Mise en marche d'une méthode..... " : je suis persuadé que ce sera un plus pour notre futur collectif ( d'accord avec toi)

ce qui est très bien en soi pour le plaisir du moment, mais si on se retrouve en bout de ligne avec " 73 sous-variétés non regroupées par année" et ce, pour plusieurs années et plusieurs dénominations, sans avoir séparé les " branches " des " brindilles "

(tu as raison se serait le kao )

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

5 cents 2001 P

Messagepar za75 » Sam Mars 24, 2007 6:00 am

Line,

-- Les points (dots), dont il question, sont très visibles et leur localisation facilite l'identification de la pièce.

-- Le " filling " dont j'ai parlé ne doit pas être confondu avec une fissure ( Die crack ). La fissure a, habituellement, une forme irrégulière et est toujours assez étroite alors que le " filling " ( fine couche de métal ) peut avoir 1 cm le large et plus dans certains cas : ici, le filling fait le tour de la pièce près de la bordure et il couvre tout l'espace qui se situe entre la bordure et les points.

-- En effet, si une méthode efficace est mise en place, avec les erreurs majeures des 5 cents 2001 P, nous pourrons par la suite l'appliquer à d'autres dates/dénominations, avec satisfaction.
Il faut maintenant regarder avec rigueur la méthode proposée et aussi décider ce qui doit être conservé ou discarté parmi les erreurs soumises. Pour ma part, je vois que les pustules sont très communes sur beaucoup de ces pièces, notamment sur les lettres, et je crois que, sauf dans des cas plus rares et bien localisés ( ex. : les moustaches ), on devrait les ignorer.

Avatar de l’utilisateur
Jumpy
Messages : 4436
Inscription : Mar Jan 16, 2007 10:30 am
Description : J'ai 40 ans, je suis marié et père de deux jeunes garçons.

Je collectionne la monnaie de circulation en général mais plus particulièrement les pièces de 1 cent et les pièces de cuivres de la reine victoria.
Localisation : Laval Beach

Messagepar Jumpy » Sam Mars 24, 2007 8:03 am

Vraiment intéressant comme discussions... j'en suis encore à réfléchir.

Par contre, je voulais répondre à Loutre que j'ai effectivememtn trouvé des ERROR coin parmi les 5 cents 2000P.

J'ai pas d'appareil photo sous la main là, mais je vous ferai une photo comme d'hab.

Ce qui me fait un peu penser comme Loutre que la MRC a eu un peu de misère au début avec les pièces en acier plaquée nickel.

Cette semaine, j'ai davantage fait du "speed evaluation" sans loupe:

On prends un million de pièces, on les prends et on les examine 3 secondes max... si on pense voir de quoi, on la lance dans un bol et on finit le tas... on les regarde après pour voir ce qui nous avait accroché le regard.

Ca m'a permis de trouver 4 pièces dont le flan avait été mal poli et qui comporte des "trous". Les flans avec des porosités importantes donnent souvent de belles erreurs, surtout quand la porosité est dans un détail et non pas seulement dans le "champ" de la pièce.

Mon 25 cents "P faible" est en fait une porosité qui a été frappé avec le résultat qu'on connait... ca fait une frappe bizarre mais bien précise.

La loutre
Messages : 5275
Inscription : Ven Nov 17, 2006 11:21 am
Localisation : Québec

discours de la méthode

Messagepar La loutre » Sam Mars 24, 2007 10:01 am

Eh Jumpy! T'auras qu'à mettre tes observations sur le 5 cents 2000P à la suite de mon post dans "Erreurs et variétés", question de ne pas s'éparpiller :wink: ; je changerai le titre pour 5 cents 2000P, qui est + général et englobant. :wink:

Pour les 2001, Je n'ai rien remarqué concernant les pièces dont "[...] le flan avait été mal poli et qui comporte des "trous"". Sans doute parce que j'étais absorbé par d'autres détail... ou peut-être n'en avais-je tout simplement pas. :roll:

Concernant la méthode que j'ai proposée, je suis content qu'on soit sur la même longueur d'ondes, du moins parmi ceux qui se sont exprimés et qui semblent motivés par le projet. Je crois en effet qu'un système bien construit pourrait nous servir de "grille" de classement pour toutes les pièces que nous observerons par la suite. C'est certain qu'il nous reste à déterminer, dans le détail, à quoi ressemblerait une telle grille, exercice auquel j'entends me plier tu-suite.
Par exemple, disons avec la liste qu'a faite za75, avec la collaboration de quelques chercheurs :wink: , au sujet du 5 cents 2001P, voici à quoi ça pourrait ressembler:

5 CENTS 2001P

1: ACCUMULATION DE MÉTAL
1a- sur "D.G. REGINA"
1b- sur "ELIZABETH II"
1c- sur "2001"
1d- au bout de la queue du castor ("Bugtail")
1e- sur la moustache du castor
1f- près des lignes d'eau, partie gauche de la pièce

2: DOTS (POINTS)
2a- devant oeil de la reine
2b- devant museau du castor
2c- au-dessus du "N" dans "REGINA"
2d- point avant CENTS et après CENTS (ex: .CENTS.)

3: FILLING
3a- sur toute la circonférence, entre la bordure et les dots

4: FRAPPE DOUBLE
4a- "P", base du collier et couronne sur la partie gauche

5: FRAPPE FAIBLE
5a- manque de fourrure sur le col du castor
5b- placage incomplet à certains endroits
5c- feuille avant "5 CENTS"
5d- feuille après "5 CENTS"

Voilà :!: Est-ce que ça vous semble mieux classé? Les séparations ne sont pas parfaites, mais dites-moi comment vous voyez ça. 8)
Si l'idée vous plaît, je crois qu'on devrait déterminer les grandes catégories ensemble (1, 2, 3, 4...) et d'y aller par ordre d'importance. Ainsi, nous pourrons mieux identifier nos "combinaisons d'erreurs", en étant aussi plus bref.
Exemple avec une de mes photos récentes sur ce sujet:

http://img178.imageshack.us/img178/5792 ... 1p1wq3.jpg
Cette pièce, en se servant de la grille élaborée ci-haut, serait 1c; 1d; 5c.

Aussi, comme j'ai fait pour la 1ère catégorie, si nous trouvons tous des "ACCUMULATION DE MÉTAL" sur "D.G. REGINA", la fréquence de cette caractéristique pourrait faire en sorte qu'on la répertorie "1a".
Par la suite, si quelqu'un dit avoir trouvé sur telle pièce, telle année: "1a; 1b; 3g", on saura que les 2 premières sont moins intéressantes (parce qu'elles reviendront souvent), mais on sera curieux de fouiller pour l'erreur "3g". Vous me suivez toujours?

De cette manière, je crois aussi qu'on règle un problème, s'il en est un, celui de la "pustulite métallurgique". Si on veut être rigoureux, je ne crois pas que qu'on doive les ignorer, pour la simple raison qu'ELLES SONT LÀ!
Cependant, je suis d'accord avec za75 qu'elles sont plus ou moins intéressantes parce que très fréquentes et irrégulières (moi, je sens vraiment un "botchage" de la MRC à ce niveau), et ce pour pratiquement toutes les dénominations. Si nous voulons être objectifs, je crois qu'on doit les mentionner, mais personnellement je ne crois pas qu'on doive y accorder trop d'attention. Notons-les, point final! :wink:

Bon, assez! Pour vos questions et commentaires, plainte au service à la clientèle ou tout autre renseignement utile veuillez laisser un post ci-bas. :lol:
Dernière édition par La loutre le Dim Mars 25, 2007 9:04 am, édité 1 fois.

Numi
Messages : 708
Inscription : Mar Juil 19, 2005 7:17 pm
Description : Bonjour,
Voici le petit profil de Numi, premièrement pourquoi Numi ? Je suis habitué de me faire nommer par le diminutif de mon nom qui est Yan pour Yannick alors je me suis dit pourquoi pas Numi pour numismate, pas tr`s original mais bon ça ma prenais un nom et c’est la première chose qui passé par la tête.

Même avant de collectionner la monnaie il y avait quel que chose qui me fascinait avec cette dernière, le tout viens de mon père n’étant pas collectionneur pour autant il possédais un sac de monnaie qui m’avait toujours fasciné. Ce sac de monnaie contenais de drôle de pièce, premièrement il si trouvait des 50¢ ayoye des 50¢ , une cent noire de la même grosseur que ce fameux 50¢, des 1$ en métal les 1$ ce n’est pas supposé être en papier ça ? Pas au bout de mes surprise il y avait aussi dans ce sac un 5¢ plus petit qu’un 10¢. Au yeux d’un enfant de 10-12 ans je peux vous assurez que c’était merveilleux. Ensuite le collectionneur en moi c’est réveillé en 1999 avec l’ensemble de 25 ¢ du millénaire vendue à la télé par la monnaie royal. Demeurant en région, au début des années 2000 ce n’était pas évident pour la collection, les échanges totalement inexistante et les achats une ou deux fois par année lors de voyage en ville n’avançait pas la collection très rapidement.
Par la suite avec l’Internet soit e-bay ou numicanada le développement c’est intensifié. Présentement j’ai presque finie ma collection de petite et gros 1 Cent, à part les variété très dispendieuse. Aujourd’hui je m’acharne un peu sur le 5¢ en nickel par contre je ne crache sur rien d’autre qui me tombe sous la main. J’ai un certain faible pour les erreurs et variétés un monde infinie…
Cette collection j’espère un jour la transmettre à un de mes deux rejetons, encore trop jeune pour s’avoir si il va y avoir un intérêt quel conque pour mon garçon ou ma fille j’essai de les faire grandir dans la collection.

Yannick
Localisation : Longue-Rive, QC

Messagepar Numi » Sam Mars 24, 2007 8:18 pm

Oui moi aussi je trouve ça très bien comme manière de tout décrire :wink:

Dans les dots il faudrait ajouter point avant CENTS et après EX : .CENTS. j'en ai trouvé deux

Beau travail à toute la gagne... :wink:

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6500
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

5 cents 2001 P

Messagepar za75 » Dim Mars 25, 2007 6:19 am

Numi,

Les points, .CENTS . , sont-ils au même endroit sur les deux pièces ?
Peut-on les voir sans loupe ?

La Loutre,

Je reviens demain sur ton " Discours de la méthode "

Numi
Messages : 708
Inscription : Mar Juil 19, 2005 7:17 pm
Description : Bonjour,
Voici le petit profil de Numi, premièrement pourquoi Numi ? Je suis habitué de me faire nommer par le diminutif de mon nom qui est Yan pour Yannick alors je me suis dit pourquoi pas Numi pour numismate, pas tr`s original mais bon ça ma prenais un nom et c’est la première chose qui passé par la tête.

Même avant de collectionner la monnaie il y avait quel que chose qui me fascinait avec cette dernière, le tout viens de mon père n’étant pas collectionneur pour autant il possédais un sac de monnaie qui m’avait toujours fasciné. Ce sac de monnaie contenais de drôle de pièce, premièrement il si trouvait des 50¢ ayoye des 50¢ , une cent noire de la même grosseur que ce fameux 50¢, des 1$ en métal les 1$ ce n’est pas supposé être en papier ça ? Pas au bout de mes surprise il y avait aussi dans ce sac un 5¢ plus petit qu’un 10¢. Au yeux d’un enfant de 10-12 ans je peux vous assurez que c’était merveilleux. Ensuite le collectionneur en moi c’est réveillé en 1999 avec l’ensemble de 25 ¢ du millénaire vendue à la télé par la monnaie royal. Demeurant en région, au début des années 2000 ce n’était pas évident pour la collection, les échanges totalement inexistante et les achats une ou deux fois par année lors de voyage en ville n’avançait pas la collection très rapidement.
Par la suite avec l’Internet soit e-bay ou numicanada le développement c’est intensifié. Présentement j’ai presque finie ma collection de petite et gros 1 Cent, à part les variété très dispendieuse. Aujourd’hui je m’acharne un peu sur le 5¢ en nickel par contre je ne crache sur rien d’autre qui me tombe sous la main. J’ai un certain faible pour les erreurs et variétés un monde infinie…
Cette collection j’espère un jour la transmettre à un de mes deux rejetons, encore trop jeune pour s’avoir si il va y avoir un intérêt quel conque pour mon garçon ou ma fille j’essai de les faire grandir dans la collection.

Yannick
Localisation : Longue-Rive, QC

Messagepar Numi » Dim Mars 25, 2007 8:32 am

Oui ZA75 ils sont exactement à la même place sur les deux pièces et quand tu le sais ils sont visibles à l'oeil nue ...

ils sont aussi à la même distance du mot CENTS je parle du point avant et du point arrière et aussi les points sont à la même hauteur .

Je vais essayer de prendre des photos à la laloutre :? dison que la barre est très haute :) pour vous montrez le tout ...

La loutre
Messages : 5275
Inscription : Ven Nov 17, 2006 11:21 am
Localisation : Québec

Points devant et derrière CENTS

Messagepar La loutre » Dim Mars 25, 2007 9:03 am

mmmm... Je vérifie ça Numi!

En passant, j'ai oublié d'inscrire ton observation dans la grille provisoire (ce que je rectifierai tout de même), mais cette ébauche n'a pour but que de proposer un modèle duquel on peut partir pour construire notre "vraie" grille. :)
Bref, je vous invite à soumettre vos propositions. C'est seulement que si on veut construire une grille utile, compréhensible et efficace, il faut commencer quelque part!

Mais effectivement, si en plus tu retrouves les points aux mêmes endroits sur tes 2 pièces, c'est à retenir!


Revenir vers « 5 cents »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 112 invités