1 cent 1980 avec perles manquantes + refrappée partiellement

Erreurs et variétés des pièces de 1 cent
La loutre
Messages : 5274
Inscription : ven. nov. 17, 2006 11:21 am
Localisation : Québec

1 cent 1980 avec perles manquantes + refrappée partiellement

Messagepar La loutre » dim. juil. 27, 2008 7:57 pm

Une autre découverte, une pièce de 1 cent 1980 qui semble avoir été refrappée partiellement.

Voici l'avers (A20), auquel il manque des perles sous le buste (environ :28 à :31), ainsi que derrière la tête (environ :43 à :52):

Image

Le revers montre un renfoncement en demi-lune s'étirant d'environ :17 à :30, et l'angle des perles sur la partie renfoncée laisse croire que le flan a pu être refrappé partiellement avant d'être complètement éjecté.
Simple hypothèse, les vôtres sont bienvenues! :roll:

Image

Mais comment classer ce défaut, advenant bien sûr qu'il ne s'agisse pas d'une "job de garage"?
#25 (mal centrée, pour la 2e frappe)?
#37 (Flan partiellement coupé)?
#38.2 (refrappée, revers sur revers)?

Qu'en pensez-vous?

Avatar de l’utilisateur
mithrandir
Messages : 1215
Inscription : dim. déc. 16, 2007 6:26 am
Localisation : st-anicet
Contact :

Messagepar mithrandir » dim. juil. 27, 2008 8:08 pm

salut,

Si il sagit d'une erreur de la mint c'est une très belle pièces!!!

Avatar de l’utilisateur
Lightw4re
Site Admin
Messages : 6370
Inscription : jeu. juil. 07, 2005 9:08 am
Description : Administrateur
Contact :

Messagepar Lightw4re » lun. juil. 28, 2008 6:56 am

J'obterais pour le #38.2.

Sous la gorge de la reine, il y a-t-il ce dépôt de métal et/ou CE disctué sous la rubrique de la pièce de 1 cent 1979 ?

La loutre
Messages : 5274
Inscription : ven. nov. 17, 2006 11:21 am
Localisation : Québec

Messagepar La loutre » lun. juil. 28, 2008 12:26 pm

Merci pour vos réponses.

J'ai du mal à voir avec certitude, Lightw4re, mais il ne me semble pas y avoir de dépôt de métal comme tel.
Je me demande même s'il ne s'agit pas d'une marque de coin entrechoqué.
J'avoue cependant que la photo montre un dépôt sous la gorge, mais serait-ce une illusion dûe à l'éclairage?

Il se pourrait aussi qu'on en soit au tout début du dépôt, ce qui expliquerait pourquoi la définition de cette zone ressemble en tous points à celle d'un dépôt de métal, sans pour autant montrer un dépôt significatif.

Je continue à me gratter la tête... :roll:

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6479
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Messagepar za75 » lun. juil. 28, 2008 1:20 pm

Peut-être un # 31.1 " Effet Miroir Partiel " ( Partial Brockage ) .
Voir le document de Terry A. Campbell, " Canadian Error Coins " à la page 41.

Avatar de l’utilisateur
za75
Messages : 6479
Inscription : jeu. févr. 01, 2007 3:57 pm
Description : Issu d'une famille souche de la région de La Pocatière, les Pelletier, je suis marié et père de Vincent qui, présentement, s'intéresse encore peu à la collection de monnaie, mais qui sait......

Amateur de baseball, j'ai collectionné, pendant mes jeunes années, des cartes de joueurs qui se sont "envolées" depuis, et des pierres de toutes sortes qui m'ont toujours fasciné.
Initié à la collection de monnaie par un de mes oncles qui, à l'époque, vivait à Champigny, près de Québec, je dois cependant vous avouer qu'au cours des quarante dernières années, la diversité des monnaies étrangères m'a beaucoup plus passionné que les monnaies canadiennes.


Encore jeune agronome, j'ai eu l'opportunité d'aller vivre au Maroc avec mon épouse pendant quatre ans, en tant que coopérant. La collection de monnaie et les nombreuses excursions, à travers le pays, ne furent jamais réellement dissociées. Ce fut une avenure palpitante, constamment remplie d'opportunités et de surprises : à titre d'exemple, j'ai découvert près de la mer Méditerranée, dans un petit village nommé Oued Laou, lors d'un souk, étalée avec d'autres pièces sur un tapis berbère posé sur le sol, une pièce en excellent état de conservation, frappée dans ce même village, en AH441 (1050 de notre ère) : cette pièce demeure encore aujourd'hui ma pièce fétiche. C'est d'ailleurs en découvrant les monnaies du Maroc que j'attrapai la piqûre pour les variétés.

Les vingt années qui suivirent, au Québec, me permirent de consolider cette collection et de parfaire mes connaissances. En début de retraite, il y a douze ans, après avoir classé cette collection grâce à un Corpus de très grande qualité, étude en trois volumes, produite au Maroc, j'entrepris la mise à jour des catalogues de Krause, section Maroc, afin notamment de donner une meilleure vitrine à ces monnaies assez peu connues. Dans cette même veine, je fis en sorte que le Musée de la Monnaie, à Ottawa, soit doté d'une collection représentative des monnaies marocaines (1650 à nos jours ).

Et...., ce qui devait arriver, arriva : depuis au moins cinq ans, je me suis plongé dans les variétés non répertoriées des monnaies canadiennes. Au début de cette autre aventure, non moins passionnante, mon action fut surtout reliée aux activités de l'ANPB, soit par des articles, échanges, sensibilisation et information. J'ai découvert Numicanada depuis environ quinze mois et il m'est apparu que ce site et surtout son forum m'offraient une excellente opportunité pour partager avec d'autres membres mon intérêt pour ces variétés. Lorsque je regarde le chemin que nous avons parcouru sur ce site, depuis quelques mois seulement, je suis porté à croire que cet objectif a été réalisé en grande partie. Qui plus est, il me fait encore plus plaisir de constater que la relève est là, qu'elle est de plus en plus structurée et de plus en plus efficace ! À la veille de mes soixante-dix ans, je n'ai donc pas à m'inquiéter, car les membres de ce merveilleux site me semblent très motivés et de mieux en mieux outillés pour aller de l'avant !
Longue vie à Numicanada !

06/2008
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: 1 cent 1980 avec perles manquantes + refrappée partielle

Messagepar za75 » ven. nov. 28, 2008 9:03 am

La loutre a écrit :Une autre découverte, une pièce de 1 cent 1980 qui semble avoir été refrappée partiellement.

Voici l'avers (A20), auquel il manque des perles sous le buste (environ :28 à :31), ainsi que derrière la tête (environ :43 à :52):

Image

Le revers montre un renfoncement en demi-lune s'étirant d'environ :17 à :30, et l'angle des perles sur la partie renfoncée laisse croire que le flan a pu être refrappé partiellement avant d'être complètement éjecté.
Simple hypothèse, les vôtres sont bienvenues! :roll:

Image

Mais comment classer ce défaut, advenant bien sûr qu'il ne s'agisse pas d'une "job de garage"?
#25 (mal centrée, pour la 2e frappe)?
#37 (Flan partiellement coupé)?
#38.2 (refrappée, revers sur revers)?

Qu'en pensez-vous?


Bonjour La loutre

En ce qui a trait à l'ajout sur ta pièce, est-ce que la partie bordure est concave ou convexe :?:


Revenir vers « 1 cent »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités