Page 2 sur 44

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 10:22 am
par Jumpy
La Monnaie Royale Canadienne a vraiment tout les arguments pour se défendre des reproches de sa clientèle.

"C'est de l'art..."

L'art ne dépend pas du tirage, de la valeur faciale ou du prix.

Le problème vient de l'ingérence constante de la MRC dans son marché.

Dans les faits, la MRC devrait:
-produire des pièces ayant des supports semblables et à un prix fixe
-se limiter à fixer un tirage maximum

Toutes les pièces en argent d'une once devrait avoir la même valeur faciale.

En faisant des tout petits tirages très ciblés, la MRC "décide" pour le marché alors qu'elle devrait se contenter de produire les quantités que le marché "demande".

À force de changer les règles du jeu comme un enfant de quatre ans, la MRC commence à jouer tout seul.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 11:07 am
par za75
Je crois que collectionner est une passion parmi beaucoup d'autres : je connais des passionnés de motoneige, de chasse, de pêche, de bricolage et d'activités de toutes sortes.

Je reconnais chez tous ces passionnés un élément qu'ils ont en commun : leur passion pour leur loisir n'est pas volatile, ni superficielle, elle les habite en permanence, elle définie en bonne partie leur personne.

Est-ce que la MRC a engendré cette passion chez beaucoup de collectionneurs :?: J'en doute très fortement.

En ce qui me concerne, j'ai toujours eu un attrait, une passion pour la collection et ce, bien avant de connaître les activités de la MRC :wink:

Bien sûr, un collectionneur de monnaie peut être un investisseur, mais je ne crois pas qu'il le soit pour une très longue période, notamment si sa passion première est l'investissement : il se rendra d'ailleurs rapidement compte, lorsqu'il aura acquis de plus grandes connaissances en investissement, qu'ils y a d'autres champs beaucoup plus rentables à exploiter que celui de la collection de monnaie pour faire fructifier ses biens ( $$$ ).

La MRC, entre autres, est un bon investisseur car elle réalise des profits considérables grâce à une mise en marché qui lui apporte de l'eau au moulin et, il faut le reconnaître, grâce aux recherches qu'elle réalise.

Dans la section des produits numismatiques destinés notamment aux canadiens et canadiennes, je ne sais sur combien d'année elle compte maintenir son niveau de production actuel, mais je vois mal comment une telle abondance pourraît entretenir l'intérêt de collectionneurs, sur une longue période.
Mais c'est leur choix et je ne doute pas de leur capacité de donner un coup de barre lorsque le moment sera venu.

Curieusement, alors que la MRC mets beaucoup d'efforts pour annoncer ses produits, je constate que la mojorité des collectionneurs de monnaie font montre de beaucoup plus de discrétion : ces deux comportements ne sont-ils pas diamétralement opposés :?: Somme toute, je vois la MRC comme une entreprise de vente, sans plus, à qui je reconnais toutefois des compétentes bien réelles en affaire.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 1:31 pm
par AbbeDen
Jumpy a écrit :La Monnaie Royale Canadienne a vraiment tout les arguments pour se défendre des reproches de sa clientèle.

"C'est de l'art..."

L'art ne dépend pas du tirage, de la valeur faciale ou du prix.

Le problème vient de l'ingérence constante de la MRC dans son marché.

Dans les faits, la MRC devrait:
-produire des pièces ayant des supports semblables et à un prix fixe
-se limiter à fixer un tirage maximum

Toutes les pièces en argent d'une once devrait avoir la même valeur faciale.

En faisant des tout petits tirages très ciblés, la MRC "décide" pour le marché alors qu'elle devrait se contenter de produire les quantités que le marché "demande".

À force de changer les règles du jeu comme un enfant de quatre ans, la MRC commence à jouer tout seul.


Je ne comprend pas ce HARCELLEMENT pour la MRC. MacDo fait des promotions constamment et personne ne s'en OFFUSQUE. Wal-mart exploite les plus pôvres et ''presque'' personne ne s'en OFFUSQUE etc..

Sans préjudice, si monsieur Jumpy était président de la MRC l'an prochain, nous doublerions probablement les profits? Mais avec quoi? Où serait rendu Microsoft si nous étions resté au Commodore 64?

Si la pièce de 1$ coûte environ 15¢ (je suppose) à la MRC, devrait-elle pour être honnête la distribué à 25¢ aux banques et aux collectionneurs?

Si des membres (que je crois rare (avec un s ou pas de s)) sur le forum ont la même opinion que moi, manisfestez-vous :Prier: :Prier: .

Sans rancure aucune et sans aucune rancune, c'est mon opinion.

Denis

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 1:51 pm
par Jumpy
Il est totalement possible de faire des profits en dépensant moins en création/branding/mise en marché/marketing qui grugent une bonne partie de l'argent.

Il faut aussi trouver des débouchés pour les installations et les produits...

J'approcherais Tim Horton pour leur proposer de faire des jetons.

Le principe est simple, acheter un rouleau de jetons reviens moins cher et c'est pratique pour les clients réguliers.

La transactions se fait plus rapidement car moins de manipulation d'argent.

Si c'est un beau jeton fait d'un metal semi-précieux, il pourrait même être la nouvelle chose à collectionner... à cumuler pour le métal (car ne serait pas protégé par la loi).

Il pourrait y avoir des jetons différents selon les provinces et un autre pour les Tim à l'extérieur du Canada. Bref, une monnaie Tim Hortons.
Rapide et bon marché, ayant une valeur intrinsèque mais offrant un seignoriage intéressant; profitable quand il est perdu ou collectionné ou inutilisé car déjà payé...

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 1:56 pm
par Jumpy
Et pour ceux qui se disent que la mise en marché est nécessaire, je répondrai qu'on peut très bien la confier aux revendeurs autorisés. Les publications postales et le site Internet me semblent largement suffisant pour rejoindre les principaux intéressés...

Pas de sollicitations à la vente sinon celles des revendeurs et le reste, ce n'est que de répondre à la demande.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 2:55 pm
par AbbeDen
En bleu, je répond.

Jumpy a écrit :Il est totalement possible de faire des profits en dépensant moins en création/branding/mise en marché/marketing qui grugent une bonne partie de l'argent.


En 2014 une compagnie qui ne fait pas de publicité est vouée à stagner ou croître très lentement mondialement. À un moment donné, Dunkin Donuts a fait moins de profits (la compétition) et moins de publicité car moins de profits... le syndrome de la saucisse...


Il faut aussi trouver des débouchés pour les installations et les produits...

Qu'entendez-vous par ''installations''? Si ce sont les installations physiques, il y en a pour des millions de $$ qui doivent se payer à un moment donné.

J'approcherais Tim Horton pour leur proposer de faire des jetons.

Le principe est simple, acheter un rouleau de jetons reviens moins cher et c'est pratique pour les clients réguliers.

La transactions se fait plus rapidement car moins de manipulation d'argent.

Si c'est un beau jeton fait d'un metal semi-précieux, il pourrait même être la nouvelle chose à collectionner... à cumuler pour le métal (car ne serait pas protégé par la loi).

Je suis la MRC et j'approche Tim Horton pour lui proposer un partenariat, qu'arrive-t-il des autres. Y-a-t-il un parti pris? De plus si les jetons sont en métal semi-précieux à quel prix je vais les vendre? Plus cher que la valeur du métal ou moins cher? Si moins cher..qui va acheter et si plus cher les employé(e)s du Tim vont-ils les ''remplacer'' par de l'argent de ''circulation''? Pas facile n'est ce pas. Vite des profits, mais si c'est un scandale.

Il pourrait y avoir des jetons différents selon les provinces et un autre pour les Tim à l'extérieur du Canada. Bref, une monnaie Tim Hortons.
Rapide et bon marché, ayant une valeur intrinsèque mais offrant un seignoriage intéressant; profitable quand il est perdu ou collectionné ou inutilisé car déjà payé...


Je cite: offrant un seignoriage (sic) intéressant , mais à quel prix s'il faut partager à 2 les profits ou les profits en 2. Je comprend que Tim ''pourrait'' s'attacher des clients.. bons clients, très bons clients. pas sur..

Nous verrons la suite dans le prochain rapport annuel de la RMC.

Mes salutations :lol: à tous. Denis

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 3:27 pm
par Jumpy
Salut AbbeDen,

J'ai une très bonne idée de l'approche que je prendrais pour de tels jetons si je travaillais pour la Monnaie Royale Canadienne sauf que je ne travaille pas pour la Monnaie...

J'ai une bonne idée de ce que je ferais des installations de placages quand elles ne fabriquent pas de la monnaie. Le contrat de flans multi-couches avec les États-Unis termine en 2015... La monnaie va faire quoi quand la demande va baisser ?

Du côté des pièces d'investissement, je pense que la MRC est sur la bonne voie avec son nouveau lingot de 10 onces... Faut juste savoir où on peut se le procurer.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 4:09 pm
par AbbeDen
Je répond encore en bleu

Jumpy a écrit :Salut AbbeDen,

J'ai une très bonne idée de l'approche que je prendrais pour de tels jetons si je travaillais pour la Monnaie Royale Canadienne sauf que je ne travaille pas pour la Monnaie...

Je ne doute pas que vous ayez de bonnes idées. Vous savez, nul n'est prophète en son pays (ce qui est parfois malheureux).

J'ai une bonne idée de ce que je ferais des installations de placages quand elles ne fabriquent pas de la monnaie. Le contrat de flans multi-couches avec les États-Unis termine en 2015... La monnaie va faire quoi quand la demande va baisser ?

Quand la MRC ne fabrique pas de monnaie, il faut du personnel COMPÉTANT pour opérer...ce qui implique des salaires $$$ (si temps supplémentaire, prime de soir et fin de semaine, investissement pour ajoût de presses et s'il le faut agrandissement des installations $$ $$). Pour ce qui est du contrat avec les É-U je ne peux commenter, n'en connaissant pas les clauses.

Du côté des pièces d'investissement, je pense que la MRC est sur la bonne voie avec son nouveau lingot de 10 onces... Faut juste savoir où on peut se le procurer.


Sur ce dernier point, je suis 100% d'accord avec vous. Mais l'on parle de ''pièces d'investissement'' et non de pièces nusmismatiques. L'on s'endend que les investisseurs n'ont pas de sentiment compulsif. À ce stage, la MRC aurait avantage à mousser ces ventes et ses revendeurs. Si je ne me trompe pas, les pièces d'investissement est le segment ayant généré le plus de profits à la MRC


En passant belles discussions et forum actif.

Denis

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 4:19 pm
par Jasmin
Aujourd'hui le cours de l'argent

Image

Image

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 8:22 pm
par sysec
AbbeDen a écrit :
Je ne comprend pas ce HARCELLEMENT pour la MRC. MacDo fait des promotions constamment et personne ne s'en OFFUSQUE. Wal-mart exploite les plus pôvres et ''presque'' personne ne s'en OFFUSQUE etc..

Denis


Personnellement, je trouve que c'est un sujet facile de parler de la MRC. Je ne crois pas à la pérennité de la demande se rapportant à leurs produits même si certaines pièces sont superbes.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 10:26 pm
par cent60
Je pense que Jumpy aime trop la MRC.

qui aime bien, châtie bien

http://fr.wiktionary.org/wiki/qui_aime_ ... hatie_bien


Intéressant de lire :lol: :wink:

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Mer Août 06, 2014 11:49 pm
par La loutre
Je vois qu'on s'entend pas mal tous sur un point à date, et c'est pour dire que la MRC sature le marché.
Trop de produits, et des produits trop chers.

C'est vrai aussi qu'on dirait qu'ils décident de la teneur en métal et de la dénomination d'une pièce en tirant au hasard des papiers d'un chapeau. :roll:
Zéro cohérence, vraiment.

Pour l'aspect compulsif/dépendance qu'aborde Dteam, c'est probablement pathologique seulement chez une minorité de collectionneur. Donc il est vrai que ce problème existe, mais de manière trop négligeable pour que ce soit vraiment considéré.
Ceci dit, c'est justement cette fibre que la MRC veut faire vibrer chez le consommateur moyen, qui lui aura la capacité de mettre des limites et de les respecter. Ou presque... :lol:
On veut le séduire, on veut l'accrocher, on veut qu'il revienne, etc.

Et c'est là que la publicité/marketing entrent en jeu.
AbbeDen a écrit :Je ne comprend pas ce HARCELLEMENT pour la MRC. MacDo fait des promotions constamment et personne ne s'en OFFUSQUE. Wal-mart exploite les plus pôvres et ''presque'' personne ne s'en OFFUSQUE etc..[/b]

Je vais poser la question vache: à partir de quand la publicité devient-elle de la propagande?

Pour rester dans l'allégorie de la saucisse, on peut bien produire de la saucisse, la publiciser avec un enfant tout cochonné de moutarde ou une fille en maillot qui se mordille la lèvre inférieure, on peut bien en acheter en masse et que le roulement du produit fasse que la saucisse est toujours "bonne et fraîche".

Mais un moment donné, on est aussi en droit de demander: "Au fait, vous la fabriquez comment, la saucisse?"

Mcdo et Walmart vont vous tartiner les sens tout autant avec des "on prend des produits d'ici", "fait au Québec", "nos employés sont donc ben motivés, souriants et heureux", "on redonne plein de bidous dans des organismes qui oeuvrent au sein de votre communauté", etc.

Rentre un syndicat dans la place par contre, les 2 ferment pour "non-rentabilité".
Tiens-toi la communauté.

Shell va vous montrer comment ses employés se lèvent à l'aube pour planter plein d'arbres, par bonté, par conscience planétaire, avec le petit piéno style Amélie Poulain et tout...
Maintenant, googlez "Shell Ogoni" et voyez l'autre visage de Shell.

La publicité qui informe sans aliéner, qui s'affiche sans monopoliser les ondes, je n'ai rien contre ça.

Mais la publicité martelée comme un mantra, qui comme le supplice de la goutte d'eau cogne juste un tout petit peu chaque fois, mais de manière répétitive, sans s'arrêter, jusqu'à ce qu'elle ait réussi à pénétrer l'esprit, celle-là me repousse.
Et tous ne sont pas aussi bien équipés pour parer ces attaques.
Vivement le cours d'auto-défense intellectuelle au secondaire!

Quand je me suis inscrit à la MRC, on mentionnait qu'on allait m'envoyer 2-3 courriels par mois. :lol:
Je reçois ça facilement chaque semaine.
La MRC veut définitivement rester dans ma vie. Elle ne souhaite pas juste m'informer, elle ne veut pas que je l'oublie.
(et svp, pas de "t'as qu'à te désabonner", je persiste par intérêt numismatique général seulement, pas par intérêt pour leurs produits)



En ce qui concerne les profits provenant de l'étranger, ils proviennent principalement de la division "Produits d’investissement, affinage et RTB".
Image
La MRC a écrit :La Monnaie s’est emparée d’une part dominante du marché mondial de l’investissement en métaux précieux grâce à ses produits Feuille d’érable et à ses Reçus de transactions boursières.



Crabouf a écrit :Mais Pourquoi diable lorsqu'il est question de monnaie tout se mesure en profit?
[...]
Laissez la MRC émettre, attendez une année ou deux et payez le juste prix, celui fixé par le marché.

Pourquoi évoquer la valeur, le profit? Parce que la MRC elle-même se targue de vendre des "pièces d'investissements".
Et si on regarde le rendement de ces investissements après un an ou deux déjà, comme tu le suggères, force est de constater qu'on est à la limite de la fausse représentation.

Ceci dit, je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'il n'y a pas que la valeur, que si une pièce nous comble de bonheur et d'allégresse, elle vaut bien son "pesant d'or".



Jumpy a évoqué les items de la MRC en vente depuis des mois sur Numicanada, Anaïs a évoqué certains bureaux de poste dont les inventaires sont en liquidation, phénomène aussi observé régulièrement chez les revendeurs de produits MRC.

za75 a écrit :Est-ce que la MRC a engendré cette passion chez beaucoup de collectionneurs :?: J'en doute très fortement.
[...]
La MRC, entre autres, est un bon investisseur car elle réalise des profits considérables grâce à une mise en marché qui lui apporte de l'eau au moulin et, il faut le reconnaître, grâce aux recherches qu'elle réalise.

Dans la section des produits numismatiques destinés notamment aux canadiens et canadiennes, je ne sais sur combien d'année elle compte maintenir son niveau de production actuel, mais je vois mal comment une telle abondance pourraît entretenir l'intérêt de collectionneurs, sur une longue période.


Et pourtant, je pensais à ce fil de discussion ce matin alors que je lisais une entrevue du président sortant Ian Bennett avec le CCN.

Il y mentionne qu'à son arrivée en 2006, les profits de la MRC reposaient en grande partie sur la production de monnaie de circulation, et qu'il désirait changer cela pour faire en sorte que les 3 autres divisions de la MRC contribuent davantage.
Si les pièces de circulation représentaient alors la quasi-totalité des profits de la MRC, elles en représentent aujourd'hui moins de la moitié.

Bennett parle maintenant d'une division numismatique robuste, plus imposante que quiconque ne l'aurait cru, incluant lui-même.
Il parle d'une base de collectionneurs qui a pris une expansion dramatique, que cette expansion est soutenue et durable dans le temps.
Autrement dit, l'impression que j'ai est qu'ils ont trouvé un filon beaucoup plus payant qu'ils ne le pensaient, au point d'en être étonné eux-mêmes, et que depuis ils ont mis les gaz à fond côté recherche & développement (R&D) et marketing afin de voir jusqu'où ils pouvaient aller.
Le résultat, quelques 300 produits à vendre pour 2014. Presque 1 par jour. :roll:

Il insiste aussi sur l'importance de la recherche & développement (R&D), que c'est ce qui permet à la MRC de se distinguer à l'international.
D'ailleurs, il évoque une pièce colorée à venir pour la circulation, avec une nouvelle technologie où la résolution et le détail des couleurs seront inégalés.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Jeu Août 07, 2014 12:51 am
par Anaïs
La loutre a écrit :Jumpy a évoqué les items de la MRC en vente depuis des mois sur Numicanada, Anaïs a évoqué certains bureaux de poste dont les inventaires sont en liquidation, phénomène aussi observé régulièrement chez les revendeurs de produits MRC.


J'aimerais faire une petite rectification, je me suis peut-être mal exprimée, ce que j'ai voulu dire, c'est que mon bureau de poste a une inventaire pleine mais pas en liquidation. Mais cela viendra sûrement. Les autres bureaux de postes, je ne sais pas.

Il y a une chose qu'il ne faut pas oublier, nous ne payons plus en monnaie liquide mais, soit par carte de débit soit par carte de crédit soit autre chose. Alors, la monnaie de circulation, y en a plus du tout.

La cent noire est disparue, tu peux changer de dénomination, mais si tu ne trouve pas de plaisir dans une autre, alors tu te lances dans une autre sorte de monnaie.

C'est peut-être ça le tournant de la MRC, plus de monnaie de circulation, alors tu dois te tourner vers d'autres choses.

Nous les collectionneurs, que feront nous lorsqu'il n'y aura plus de monnaie "pantoute", que collectionnerons-nous?

AbbeDen a écrit :En passant belles discussions et forum actif.

Denis


+1000

Anaïs

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Jeu Août 07, 2014 1:23 am
par Jumpy
Merci pour la lecture La loutre. C'est toujours très intéressant.

Autrement dit, l'impression que j'ai est qu'ils ont trouvé un filon beaucoup plus payant qu'ils ne le pensaient, au point d'en être étonné eux-mêmes, et que depuis ils ont mis les gaz à fond côté recherche & développement (R&D) et marketing afin de voir jusqu'où ils pouvaient aller.
Le résultat, quelques 300 produits à vendre pour 2014. Presque 1 par jour.


Ce n'est pas parce qu'on peut faire quelque chose qu'on doit le faire.

Re: Réflexions sur la MRC

Publié : Jeu Août 07, 2014 9:13 am
par Jumpy
à Cent60:

J'ai effectivement beaucoup d'affection pour la Monnaie Royale en tant qu'institution canadienne. Et ça m'attriste beaucoup de voir ce qu'elle devient, ce qu'elle est déjà devenue. :(

Mon combat, c'est celui de Luke Skywalker qui croit qu'il y a encore du bon en Darth Vader. :wink: