Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Discussions général concernant les pièces de monnaie.
Avatar de l’utilisateur
SP67
Messages : 507
Inscription : Mar Juil 24, 2018 1:08 pm
Description : J'ai débuté officiellement ma collection au début des années 1980, en accumulant tout ce qui me tombait entre les mains.
Après une pause d'une quinzaine d'année, j'ai recommencé plus sérieusement. C'est le tournant du millénaire qui m'a redonné la vrai piqure. Je me concentre surtout à compléter les séries décimales, et je suis loin d'avoir terminé. J'ai la patience pour scruter attentivement les rouleaux neufs à la loupe pour en extraire les meilleures pièces et les quelques erreurs que je peux trouver. Je suis ouvert aux échanges.
Le 24 juillet 2018
Localisation : Lévis

Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar SP67 » Sam Fév 02, 2019 4:58 pm

Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

L'objectif de cette étude est d'analyser l'évolution de la qualité des pièces de circulation produites par la MRC.

L'idée m'est venue suite à plusieurs publications du forum stipulant que la qualité de la production de la MRC n'était pas à la hauteur. Il y a quelques mois j'avais fait une tentative d'étude basée sur les données de population CCCS.

http://www.numicanada.com/forum/viewtopic.php?f=6&t=30592&hilit=mrc

Cette étude se limite aux données fournies par la firme de certification ICCS. Un gros merci à Abbeden pour m'avoir fourni les données de population sur les 25 cents d'Elizabeth II.

Les défauts associés aux E&V (http://www.numicanada.com/pieces-de-monnaie-erreurs-varietes.php) ne sont pas considérés. La gradation ne considère que les dommages après frappe (DAF) dus à la manipulation et l'usure des pièces.

Méthodologie

    Les données proviennent du rapport de population ICCS de 2015. Seule les données sur les 25 cents Elizabeth II sont considérées.

    Je ne considération que les pièces de circulation et non celles provenant d'ensemble.

    Seule les données MS65 et plus sont utilisées. Pour les grades inférieures, il n'y a pas suffisamment de pièce certifiées. Raison: pour beaucoup de pièces, la valeur marchande est trop basse par rapport au cout de certification. Il n'y a donc pas d'intérêt à les certifiées.

    Le grade MS65 est utilisé comme point de référence. Toutes les données sont donc normalisées par rapport à MS65. Ligne bleue du graphique.

    Pour une année d'émission, toutes les variétés sont consolidées en une seule valeur.

    Le nombre de pièces MS66 et plus est également consolidé en une seule valeur.

    La courbe verte (moyenne mobile sur 3 ans) donne le ratio des pièces MS66 et plus par rapport à MS65.

    Un ratio inférieur à 100% indique qu'il y moins de pièces certifiées MS66 et plus par rapport à MS65.


Observations

    La période pré-1967. Selon ICCS il y a très peu de pièces MS66 et plus.

    A partir de 1967, la qualité des pièces augmente légèrement jusqu'en 1970. A partir de cette date il y a un plateau relativement stable sur une dizaine d'années.

    De 1980 à 1990, la qualité des pièces se dégrade graduellement. Est-ce associé à la récession? Il est fort possible qu'il y ait eu une forte pression pour réduire les couts de production.

    A partir de 1990, la qualité des pièces est en progression constante.

    Même pour les années 1999 et 2000, il n'y a pas de chute du nombre de pièces à haut grade. Mais nous savons tous qu'il y a un nombre impressionnant d'erreur pour ces années.

    A partir de 2005, nous remarquons qu'il y a plus de pièces certifiées MS66+ que de MS65.

    Cette tendance n'est valide que pour les 25 cents. Le même exercice devrait être fait pour les autres dénominations.
     

Je suis loin d'être spécialiste dans le domaine et cette étude n'explique évidemment pas tout. N'hésitez donc pas à commenter et ajouter vos observations.


Evolution qualité pièces de circulation de la MRC.JPG
Observe 2 fois :Rechercher:, classe 1 fois :Étudiant:

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 4706
Inscription : Lun Fév 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis bientôt une trentaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar ainsivalavie » Dim Fév 03, 2019 9:46 am

Merci SP67 pour ce rendu, fort intéressant.

Ce qui serait intéressant aussi, c'est prendre un rapport d'ICCS d'il y a 20-30 ans versus leur dernier, et de comparer si le ratio d'émission de certains hauts grades est stable, ou bien si celui-ci à augmenté ou diminué avec les années. Personnellement, j'ai ma petite idée.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo et Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
SP67
Messages : 507
Inscription : Mar Juil 24, 2018 1:08 pm
Description : J'ai débuté officiellement ma collection au début des années 1980, en accumulant tout ce qui me tombait entre les mains.
Après une pause d'une quinzaine d'année, j'ai recommencé plus sérieusement. C'est le tournant du millénaire qui m'a redonné la vrai piqure. Je me concentre surtout à compléter les séries décimales, et je suis loin d'avoir terminé. J'ai la patience pour scruter attentivement les rouleaux neufs à la loupe pour en extraire les meilleures pièces et les quelques erreurs que je peux trouver. Je suis ouvert aux échanges.
Le 24 juillet 2018
Localisation : Lévis

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar SP67 » Dim Fév 03, 2019 10:09 am

ainsivalavie a écrit :Merci SP67 pour ce rendu, fort intéressant.

Ce qui serait intéressant aussi, c'est prendre un rapport d'ICCS d'il y a 20-30 ans versus leur dernier, et de comparer si le ratio d'émission de certains hauts grades est stable, ou bien si celui-ci à augmenté ou diminué avec les années. Personnellement, j'ai ma petite idée.


Merci ainsivalavie :)
J'ai d'autres idées d'analyse du genre. Je vais certainement revenir à la charge un moment donné :Étudiant:

Concernant la suggestion, est-ce qu'un membre a un vieux rapport ICCS? Il me serait facile de faire la comparaison suggérée.
Observe 2 fois :Rechercher:, classe 1 fois :Étudiant:

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 4706
Inscription : Lun Fév 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis bientôt une trentaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar ainsivalavie » Dim Fév 03, 2019 11:51 am

SP67 a écrit :Concernant la suggestion, est-ce qu'un membre a un vieux rapport ICCS? Il me serait facile de faire la comparaison suggérée.

Malheureusement, ce n'est pas mon cas. Il y a quelques mois j'ai vu un rapport de 2004 à 15$, mais je trouvais que c'était un peu dispendieux compte tenu du peu d'intérêt pour un rapport aussi ancien, même si je n’en possède aucun d'ICCS à ce jour :( (Et j'aimerais bien, en particulier pour la section sur les jetons coloniaux, mais pour le reste aussi).

J'ai toujours trouvé dommage qu'ICCS facture celui-ci plutôt que de le mettre en libre accès via le Web comme le font la plupart des autres compagnies de certification d'importances.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo et Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
Jcc1966
Messages : 1533
Inscription : Lun Jan 07, 2013 12:04 pm
Description : Collectioneur depuis 1990, je suis devenue plus actif en 2007. Hiver 2012 2013 je continue a examiner et classer mon inventaire de plus pas mal de cents et il m'en reste beaucoup a examiner. Je collection surtout le 1 cent canadien et américain, mais j'ai une bonne inventaire des autres dénomination. que de plaisir a véfier tout cela,
Localisation : Québec,Qc

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar Jcc1966 » Dim Fév 03, 2019 12:13 pm

Salut SP67, belle étude, mais je pense qu'il faudrait aussi tenir compte selon moi de deux autres facteur qui peuvent influencer le nombre de pièce qui se font certifier.

1- La compostions des pièces qui peut avoir une influence sur la qualité de la frappe.
2- La venu des internet pour la recherche et la diffusion des informations des collectionneurs et ainsi influencer la demande de pièce certifier.

Tableau des compositions, caractéristique des pièces.

Présentation1.jpg
Ps. je réédite souvent mes message.

Éternelle débutant et apprentis, ont apprend a toute les jours, :wink:

1 Cent = http://www.numicanada.com/forum/viewtop ... 22&t=18494
5 Cents = http://www.5centscanada.ca/

Avatar de l’utilisateur
SP67
Messages : 507
Inscription : Mar Juil 24, 2018 1:08 pm
Description : J'ai débuté officiellement ma collection au début des années 1980, en accumulant tout ce qui me tombait entre les mains.
Après une pause d'une quinzaine d'année, j'ai recommencé plus sérieusement. C'est le tournant du millénaire qui m'a redonné la vrai piqure. Je me concentre surtout à compléter les séries décimales, et je suis loin d'avoir terminé. J'ai la patience pour scruter attentivement les rouleaux neufs à la loupe pour en extraire les meilleures pièces et les quelques erreurs que je peux trouver. Je suis ouvert aux échanges.
Le 24 juillet 2018
Localisation : Lévis

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar SP67 » Dim Fév 03, 2019 12:42 pm

Jcc1966 a écrit :Salut SP67, belle étude, mais je pense qu'il faudrait aussi tenir compte selon moi de deux autres facteur qui peuvent influencer le nombre de pièce qui se font certifier.

1- La compostions des pièces qui peut avoir une influence sur la qualité de la frappe.
2- La venu des internet pour la recherche et la diffusion des informations des collectionneurs et ainsi influencer la demande de pièce certifier.

Tableau des compositions, caractéristique des pièces.

Présentation1.jpg


Merci Jcc1966 pour la suggestion. Je vais ajouter à mon tableau les périodes en fonction de la composition de la pièce. Ca pourrait effectivement être un indicateur intéressant.

Concernant l'influence d'internet, il est vrai que l'accessibilité à l'information peut stimuler la certification, mais ca devrait être vrai pour toutes les années. S'il n'y a pas beaucoup de pièces haut-grade pour les années pré-1967 et dans les années 80, c'est qu'il y en a moins toute proportion gardée par rapport à la population MS65.

En fait, le seul biais que je vois dans mon analyse est pour la période moderne. J'ai choisi MS65 comme référence. Le prix pour ces pièces est autour de 20$, ce qui est limite pour être économiquement viable. Beaucoup de MS65 ne seront tout simplement pas certifiés. Par contre l'analyse montre qu'il est de plus en plus facile de trouver des pièces MS66 et plus.
Observe 2 fois :Rechercher:, classe 1 fois :Étudiant:

sysec
Messages : 976
Inscription : Mer Juin 30, 2010 8:22 pm

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar sysec » Dim Fév 03, 2019 1:19 pm

Excellent travail.
Il y a des éléments à mes yeux qui apporte un facteur d'imprécision.
Sur une aussi longue période ICCS avait-elle les même critères de certification? Le(s) même responsable(s) de la certification?
On parle d'une firme envergure familiale, le facteur date de la certification est-il un élément qui peut jouer dans l'interprétation des données mais qui ne peut être qualifié?

Avatar de l’utilisateur
SP67
Messages : 507
Inscription : Mar Juil 24, 2018 1:08 pm
Description : J'ai débuté officiellement ma collection au début des années 1980, en accumulant tout ce qui me tombait entre les mains.
Après une pause d'une quinzaine d'année, j'ai recommencé plus sérieusement. C'est le tournant du millénaire qui m'a redonné la vrai piqure. Je me concentre surtout à compléter les séries décimales, et je suis loin d'avoir terminé. J'ai la patience pour scruter attentivement les rouleaux neufs à la loupe pour en extraire les meilleures pièces et les quelques erreurs que je peux trouver. Je suis ouvert aux échanges.
Le 24 juillet 2018
Localisation : Lévis

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar SP67 » Dim Fév 03, 2019 2:34 pm

ICCS a été fondé en 1986. A ma connaissance, la firme s'est toujours référée à l'échelle d'évaluation Sheldon qui date des années 1970. Je ne pense pas que les 30 ans d'opération a fait évoluer de façon générale leur méthode d'évaluation.

Les critères d'évaluation restent tout de même subjectif, surtout pour les pièces à la limite de 2 niveaux.

Je ne penses donc pas que l'amélioration de la qualité des pèces soit biaisée par la façon dont ICCS a gradé les pièces au fils des ans.
Observe 2 fois :Rechercher:, classe 1 fois :Étudiant:

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 4706
Inscription : Lun Fév 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis bientôt une trentaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar ainsivalavie » Dim Fév 03, 2019 2:58 pm

SP67 a écrit :Je ne penses donc pas que l'amélioration de la qualité des pèces soit biaisée par la façon dont ICCS a gradé les pièces au fils des ans.

Personnellement, je n'en serais pas si certain. C'était justement la raison pourquoi je proposais précédemment la comparaison avec leurs rapports d'il y a 20-30 ans. Car il y a un phénomène bien connu, en particulier aux USA, soit le «grade inflation».

Vous pouvez jeter un coup d'oeil rapide aux liens Google sur cette page:

Sinon un petit extrait quelconque:
Since the late 1990s, grades previously not used — above MS65 — started to appear, and more and more coins at the high end are being awarded grades of MS66, MS67, MS68 and even MS70. A process called "grade inflation" appears to have encouraged coins that were certified in the past to be resubmitted in the chance of getting another point or two. For some coins, the extra point or two in grade could mean thousands of dollars in value. Some rare coins that were once AU55 have become MS63. Many examples exist.


C'est pour cette raison que plusieurs personnes qui ont le choix entre deux pièces d'un même grade sur le certificat, mais évaluées à deux époques éloignées par la même entreprise, vont préférer acheter la pièce ayant la certification la plus ancienne. En effet, puisque les évaluateurs à l'époque avaient tendance à être plus conservateurs dans leur gradation.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo et Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

Avatar de l’utilisateur
SP67
Messages : 507
Inscription : Mar Juil 24, 2018 1:08 pm
Description : J'ai débuté officiellement ma collection au début des années 1980, en accumulant tout ce qui me tombait entre les mains.
Après une pause d'une quinzaine d'année, j'ai recommencé plus sérieusement. C'est le tournant du millénaire qui m'a redonné la vrai piqure. Je me concentre surtout à compléter les séries décimales, et je suis loin d'avoir terminé. J'ai la patience pour scruter attentivement les rouleaux neufs à la loupe pour en extraire les meilleures pièces et les quelques erreurs que je peux trouver. Je suis ouvert aux échanges.
Le 24 juillet 2018
Localisation : Lévis

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar SP67 » Dim Fév 03, 2019 3:42 pm

ainsivalavie a écrit :Personnellement, je n'en serais pas si certain. C'était justement la raison pourquoi je proposais précédemment la comparaison avec leurs rapports d'il y a 20-30 ans. Car il y a un phénomène bien connu, en particulier aux USA, soit le «grade inflation».

Vous pouvez jeter un coup d'oeil rapide aux liens Google sur cette page:

Sinon un petit extrait quelconque:
Since the late 1990s, grades previously not used — above MS65 — started to appear, and more and more coins at the high end are being awarded grades of MS66, MS67, MS68 and even MS70. A process called "grade inflation" appears to have encouraged coins that were certified in the past to be resubmitted in the chance of getting another point or two. For some coins, the extra point or two in grade could mean thousands of dollars in value. Some rare coins that were once AU55 have become MS63. Many examples exist.



C'est noté. Haaaaaa, ces américains. Il est certain que le Canada est à l'abris de ce phénomène :wink:

Il ne reste qu'à trouver un vieux rapport de population ICCS.
Pas trop vieux par contre. Sinon le bruit statistique risque de brouiller les cartes. C'est pour ca que je ne considère plus CCCS pour cette étude. Il n'y a pas assez de données.
J'ai aucune idée de la date du premier rapport ICCS.

Si le phénomène de "grade inflation" touche le Canada, ca ne semble pas avoir trop touché la certification des pièces pré-1967. Il n'y en a pas beacoup au-dessus de MS66 dans le rapport ICCS 2015.
Observe 2 fois :Rechercher:, classe 1 fois :Étudiant:

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 4706
Inscription : Lun Fév 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis bientôt une trentaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar ainsivalavie » Dim Fév 03, 2019 5:34 pm

SP67 a écrit :C'est noté. Haaaaaa, ces américains. Il est certain que le Canada est à l'abris de ce phénomène :wink:

Il ne reste qu'à trouver un vieux rapport de population ICCS.
Pas trop vieux par contre. Sinon le bruit statistique risque de brouiller les cartes. C'est pour ca que je ne considère plus CCCS pour cette étude. Il n'y a pas assez de données.
J'ai aucune idée de la date du premier rapport ICCS.

Si le phénomène de "grade inflation" touche le Canada, ca ne semble pas avoir trop touché la certification des pièces pré-1967. Il n'y en a pas beacoup au-dessus de MS66 dans le rapport ICCS 2015.

Ça ne concerne pas seulement les grades supérieurs à MS-65, mais l'ensemble des grades. Je donne seulement un exemple personnel, où dernièrement j'ai vu deux pièces de 25 cents de l'ère Victoria gradées «VF-30» par ICCS avec un de leurs premiers modèles de certificat des années 1980-1990.
Les pièces me semblaient particulièrement belles, et j'étais persuadé que si celles-ci étaient renvoyées de nos jours pour être regradées par ICCS, les pièces auraient reçu chacune un grade minimum de «EF-45». Ce n'est pas tous les exemples qui sont aussi drastiques, mais certains le sont.

Ainsi, l'exemple précédent concernant les grades supérieurs à «MS-65» était seulement une manière pour l'auteur de ces lignes de démontrer rapidement en regardant les rapports de population que quelque chose s'était produit.

Cependant, l'avantage avec les données de CCCS, c'est que de mémoire l'entreprise a débuté leurs activités en 2004, et devrait par conséquent être un peu moins touché par ce phénomène que les compagnies plus anciennes.

Au final, ce n'est pas nécessairement évident de bien décrire le phénomène en quelques lignes seulement. Je m'excuse d'avance si mes explications manquent de clartés.
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo et Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

sysec
Messages : 976
Inscription : Mer Juin 30, 2010 8:22 pm

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar sysec » Dim Fév 03, 2019 5:54 pm

ainsivalavie a écrit :Je donne seulement un exemple personnel, où dernièrement j'ai vu deux pièces de 25 cents de l'ère Victoria gradées «VF-30» par ICCS avec un de leurs premiers modèles de certificat des années 1980-1990.
Les pièces me semblaient particulièrement belles, et j'étais persuadé que si celles-ci étaient renvoyées de nos jours pour être regradées par ICCS, les pièces auraient reçu chacune un grade minimum de «EF-45». Ce n'est pas tous les exemples qui sont aussi drastiques, mais certains le sont.

J'ai le souvenir d'une discussion entre collectionneur qui date de très longtemps ou l'on faisait référence à ces vieux certificats qui étaient très recherchés car les grades étaient conservateurs et parfois très. Il y avait de très bon deal. On achète, on retire du certificat et l'on expédie à nouveau.

Avatar de l’utilisateur
ainsivalavie
Messages : 4706
Inscription : Lun Fév 02, 2009 8:20 am
Description : Collectionneur par périodes intermittentes depuis bientôt une trentaine d'années.
Localisation : Rive-Sud de Montreal
Contact :

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar ainsivalavie » Dim Fév 03, 2019 6:45 pm

sysec a écrit :J'ai le souvenir d'une discussion entre collectionneur qui date de très longtemps ou l'on faisait référence à ces vieux certificats qui étaient très recherchés car les grades étaient conservateurs et parfois très. Il y avait de très bon deal. On achète, on retire du certificat et l'on expédie à nouveau.

Exact... je crois d'ailleurs que c'est une pratique assez répandue chez les collectionneurs... ce qui malheureusement par contre vient fausser la fiabilité des rapports de population...

Mais bon, à moins d'avoir un système d'analyse comme celui de la MRC concernant les pièces d'investissements des dernières années, je vois mal comment les compagnies de certification pourraient se prémunir à coup sûr de ce genre de pratique (Je crois que PCGS possède un tel système, mais l'utilise seulement depuis quelques années, et uniquement pour les pièces de grandes valeurs). Et en fait, est-ce vraiment souhaitable pour eux autres? Financièrement en tout cas, probablement pas. Mais éthiquement et pour leur réputation, assurément.

Même si on s'éloigne un peu du sujet, voici les détails sur le système de la MRC en question si certains ne le connaissaient pas:
Ce ne sont pas les années de vie qui comptent, mais la vie qu’il y a dans ces années.
Vélo et Scooter électrique / Triporteur & Quadriporteur

AbbeDen
Messages : 3568
Inscription : Mar Mars 05, 2013 2:49 pm
Description : Collectionne monaie et papier monnaie depuis 1965. Ainsi que les produits de la MRC.
Localisation : Ville de Québec

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar AbbeDen » Lun Fév 04, 2019 4:25 pm

La compagnie ICCS (International Coin Certification Service) a bien vu le jour en novembre 1986 et est administré par M. Scoot Cornwell.

Je tiens à souligner que l'étude de SP67 porte que sur les pièces de 25 cents en grade MS65 et +.
La série des 25¢ est celle comportant le plus d'émissions de motifs différents .

Dans le rapport de ICSS, l'on remarque certaines années fétiches ou le nombre de pièces certifiées est relativement impressionnant:
-1968 en argent 1875 dont 905 en MS65 et 299 en MS66
-1991 avec 2091 dont 1186 en MS64, 268 en MS65 et seulement 6 en MS66

Je me demande si parfois il peut y avoir une statistique (un marchand) qui mêle un peu les cartes. À titre d'exemple pour l'année 1992 il y a en grade MS66 46 pour l'Alberta, 25 pour le Manitoba et 7 pour le Québec, intriguant?

Jusqu'en 2006, la quantité de pièces certifiées MS67 est insignifiante et l'on a une explosion en 2007.

Je remarque aussi que comme dit précédemment la pièce de 25¢ est une pièce primée pour son nombre de motifs. Voici à titre d'exemple le nombre de produit (motifs, couleur ou non) présenté dans le rapport p/r à différentes années:
-1991 = 1 le caribou
-1992 = 17

-1999 = 15
-2000 = 17
2004, 2005, 2006 = 4 pour chacune des années
2007, 2008 = 6 chacune
2009 = 10
2011 = 7

Ce que j'en conclu, c'est que tant de motifs incite les collectionneurs à faire certifier leurs pièces.
Un dernier point que j'ajouterais, pour les pièces récentes il est seulement payant pour les pièces de hauts grades et les gens ont une meilleure connaissance.

Mon opinion.

Avatar de l’utilisateur
SP67
Messages : 507
Inscription : Mar Juil 24, 2018 1:08 pm
Description : J'ai débuté officiellement ma collection au début des années 1980, en accumulant tout ce qui me tombait entre les mains.
Après une pause d'une quinzaine d'année, j'ai recommencé plus sérieusement. C'est le tournant du millénaire qui m'a redonné la vrai piqure. Je me concentre surtout à compléter les séries décimales, et je suis loin d'avoir terminé. J'ai la patience pour scruter attentivement les rouleaux neufs à la loupe pour en extraire les meilleures pièces et les quelques erreurs que je peux trouver. Je suis ouvert aux échanges.
Le 24 juillet 2018
Localisation : Lévis

Re: Évolution de la qualité des pièces de circulation de la MRC

Messagepar SP67 » Mar Fév 05, 2019 11:16 pm

ainsivalavie a écrit :Ça ne concerne pas seulement les grades supérieurs à MS-65, mais l'ensemble des grades. Je donne seulement un exemple personnel, où dernièrement j'ai vu deux pièces de 25 cents de l'ère Victoria gradées «VF-30» par ICCS avec un de leurs premiers modèles de certificat des années 1980-1990.
Les pièces me semblaient particulièrement belles, et j'étais persuadé que si celles-ci étaient renvoyées de nos jours pour être regradées par ICCS, les pièces auraient reçu chacune un grade minimum de «EF-45». Ce n'est pas tous les exemples qui sont aussi drastiques, mais certains le sont.

Ainsi, l'exemple précédent concernant les grades supérieurs à «MS-65» était seulement une manière pour l'auteur de ces lignes de démontrer rapidement en regardant les rapports de population que quelque chose s'était produit.

Cependant, l'avantage avec les données de CCCS, c'est que de mémoire l'entreprise a débuté leurs activités en 2004, et devrait par conséquent être un peu moins touché par ce phénomène que les compagnies plus anciennes.

Au final, ce n'est pas nécessairement évident de bien décrire le phénomène en quelques lignes seulement. Je m'excuse d'avance si mes explications manquent de clartés.


Je ne remets pas en question le phénomène du « grade inflation ». En fait je me questionne plus sur l’impact que ce phénomène ait pu avoir sur les statistiques présentées.

Selon le rapport de population, la montée de la quantité de pièces certifiées à haut grade a débuté vers 1990, et cette montée s’est accentuée en 2007 comme l’a remarqué Abbeden. Est-ce associé à un changement de pratique chez ICCS? Question probablement difficile à répondre, mais chose certaine, ces pièces à haut grade sont beaucoup plus faciles à trouver dans les pièces récentes.

Il serait effectivement intéressant de comparer la tendance ICCS avec d’autres firmes de certification pour voir s’il y a un biais entre les firmes de certification. Mais ça risque d’être difficile, faute de données. A titres informatif voici les populations ICCS et CCCS pour les 25 cents Elizabeth II.

Cccs :
Total de pièces ms60 et plus : 1569
Total MS65 : 294
Total MS66 et plus : 54
Ratio MS65/MS66et+ : 18.4%

Et pour ICCS
Total de pièces ms60 et plus : 30 848
Total MS65 : 9908
Total MS66 et plus : 5281
Ratio MS65/MS66et+ : 52%

Tout de même une grande différence entre les 2 firmes. Est-ce à dire que ICCS est plus généreux sur le grade? Pas nécessairement. Ces chiffres montrent surtout que ICCS est beaucoup plus populaire que CCCS, avec 20 fois plus de pièces certifiées.

Avec si peu de donner pour CCCS, il est très difficile d’obtenir une tendance claire. Il s’agirait qu’on se donne le mot et qu’on envoi 50 ou 100 pièces MS66 à faire certifier pour se changer drastiquement le ratio CCCS et ainsi se rapprocher de celui de ICCS.

J’ai inspecté beaucoup de pièces neuves au cours des 20 dernières années, et pour moi il est clair que la qualité de celle-ci s’est grandement améliorée, du moins pour les 25 cents. La MRC améliore ses procédés régulièrement, ce qui touche certainement la qualité des pièces produites. Entre autre, si on compare l’époque où la monnaie était livrée dans les institutions financières via des sacs avec les pratiques d’aujourd’hui, il est normal que les pièces soient moins endommagées.

Tel que suggérer par JCC1966, voici la tendance version améliorée avec les différents alliages utilisés.

Evolution qualité pièces de circulation de la MRC.JPG
Observe 2 fois :Rechercher:, classe 1 fois :Étudiant:


Revenir vers « Pièces de monnaie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 33 invités